La vie des gens

16 pages
Extrait
de Mona LASSUS
La vie des gens Mona LASSUS
Synopsis

Du milieu du XIXème Siècle aux années 1990, la famille Chevalier et leurs amis allèrent de drames en bonheurs, de situations désespérées en aventures parfois burlesques dans un petit bourg de Vendée où il se passait bien plus de choses qu’on ne pourrait imaginer. La vie d’apparence paisible cachait parfois de drôles de coutumes. Outre les habitants ordinaires, le curé, l’aubergiste, les commerçants, les bourgeois, les notables et les petits nobles, on y côtoyait une mère maquerelle, des filles de mauvaise vie, un cinéma ambulant…

1959 lectures depuis la publication le 10 Mars 2016

Les statistiques du livre

  647 Classement
  68 Lectures
  +59 Progression
  4.7 / 5 Notation
  23 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 4 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jean-Yves Thebert
Félicitations Mona! Tu nous avais caché tes talents d'écrivaine. A en lire les premières pages, nous avons envie d'aller plus loin dans le roman! C'est pourquoi nous l'avons commandé pour Noël, et nous l'attendons avec impatience. Nous ne manquerons pas de te faire part de nos impressions finales. A bientôt pour la dédicace! Bises.

Publié le 24 Décembre 2016

@Van Quickenborne
Je savais bien, que tu aimais mes écrits. Encore merci pour tes encouragements sans lesquels je n'aurais sans doute pas osé me lancer.

Publié le 11 Avril 2016
5
L’écriture de Mona Lassus, sans fioriture et efficace, nous plonge dans nos racines et bien au-delà. A lire, c’est certain. Thierry Van Quickenborne
Publié le 10 Avril 2016

@Sandrine C
Bonjour et merci de vous être intéressée à la lecture de "La vie des gens". Je suis ravie que ce roman vous ait divertie et vous ait fait voyager hors du temps. Merci aussi pour la bonne note que vous lui avez octroyée. Ne manquez pas de jeter un œil sur "L'étrange destin des sœurs Michon", une nouvelle au déroulement aussi rocambolesque que dramatique.

Publié le 02 Avril 2016
4
Il y a des écritures qui transportent, font voyager, excitent l’imagination. La votre est de celles-là. On lit en oubliant et en se remémorant. En oubliant la réalité quotidienne et en se remémorant nos madeleines. Bravo et merci pour ça.
Publié le 02 Avril 2016

@Tchaikowski
Oups ! Pardon, Ouliana. Je croyais que c'était quelqu'un de ta famille à qui tu avais recommandé ce livre. Encore merci à toi pour l'avoir lu et pour l'avoir aimé. Et si bien noté.

Publié le 20 Mars 2016

Cette critique est signée. .. Ouliana

Publié le 20 Mars 2016

@Tchaikowski
Je suis très heureuse que ce roman vous ait plu et je vous remercie beaucoup de l'excellente critique que vous en faites. Serait-ce Ouliana qui vous l'a conseillé ? Je ne manquerai pas de l'en remercier.
Pour l'instant, il n'y a qu'une autre nouvelle sur le site : "l'étrange destin des sœurs Michon". Si vous avez le temps de la lire, je serais heureuse de savoir si elle vous a plu.
Bien cordialement.

Publié le 20 Mars 2016

@Claude Boissinot
Comme c'est étrange, Claude : je suis une ex Madame Boissinot ! Et oui, et mes enfants portent ce nom. Aurions-nous pu être de la mêmes famille ? Qui sait ?
Pour ce qui concerne "La vie des gens", je vous remercie pour votre excellente critique. Comme vous vous en doutez, j'ai vécu tout près de cette région et j'en connais bien les petites et grandes histoires que je me suis appropriées pour en faire ce récit qui, bien que très romancé, relate quelques anecdotes entendues lors de repas de famille.
Le lexique est destiné à éviter à mes lecteurs d'avoir à feuilleter le "Robert". Une facilité, en quelque sorte.
Je n'ai pas encore eu le temps de lire "Le chant du cygne", mais votre synopsis m'a plu et je vais m'y atteler dès que possible. Je ne manquerai pas de vous faire part de mes impressions.
Puisque vous aimez mon style, si vous en avez le temps, jetez un regard sur "L'étrange destin des sœurs Michon" qui n'a rien à voir avec le précédent.
Cordialement.

Publié le 20 Mars 2016
5
Très vivant ... on suit pas à pas les personnages qui rentrent peu à peu dans notre vie Style épuré et allègre. Une vraie conteuse, Mona Lassus, nous charme et nous empêche de quitter le livre alors que les paupières s'alourdissent et réclament le repos Bravo Ouliana Tchaikowski
Publié le 20 Mars 2016

@Claude BOISSINOT,
Que de personnages dans ce roman. Moi-même suis né à St Maixent (79) près du Marais Poitevin et toute ma famille du côté de mon père est de Vendée.
Voilà un excellent livre écrit dans une langue comme je l'aime à l'imparfait et au passé simple et miracle "sans coquille".
Merci d'avoir bien voulu jeter un regard sur mon livre"Le chant du cygne".
PS:Beaucoup de mots de votre lexique sont dans le" Robert "...
Cordialement

Publié le 20 Mars 2016

@Arford,
Et bien, bonne lecture. J'espère que vous aurez autant de plaisir à le lire que j'en ai eu à l'écrire.

Publié le 15 Mars 2016

@Mary : Merci beaucoup pour votre appréciation. Je suis heureuse et flattée que ce roman vous ait plu. J'espère avoir d'autres commentaires aussi positifs.

Publié le 13 Mars 2016
5
C'est une belle saga familiale que votre histoire! Un peu à la manière "Des gens de Mogador". La vôtre se situe au cours du XXe siècle et c'est Jeanne , la maîtresse femme qui joue le rôle de Julia Vernet alors que son fils Paul a le premier rôle dans ce récit émaillé des conséquences des deux guerres, des jalousies, des maladies, des amours contrariées, des petits bonheurs et des grands malheurs de cette famille, avec au centre, le marais Poitevin que vous savez si bien décrire. Félicitations.
Publié le 13 Mars 2016