Adam entre la science et la relugien

55 pages
Extrait
de Abderrahim - Fqih
Adam entre la science et la relugien Abderrahim - Fqih
Synopsis

La création d’Adam en judéo-chrétienne, nous fournit des détails à la fois similaires et très différents de ceux que l’on retrouve dans l’islam.
La Genèse affirme qu’Adam fut créé à partir de la poussière du sol et le Talmud affirme qu’il fut modelé à partir de boue. L’islam nous fournit tous les surprenants détails de la création d’Adam.

208 lectures depuis la publication le 04 Avril 2020

Les statistiques du livre

  1145 Classement
  39 Lectures
  -244 Progression
  0 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Je ne me rappelais plus que la science et la religion étaient compatibles et que l'Islam prêchait pour la recherche scientifique. J'apprends que Newton et Maxwell étaient croyants. Newton: "Ce superbe système comprenant le soleil, les planètes et les comètes ne peut provenir que du conseil et de la souveraineté d’un Etre intelligent et tout puissant"; « Cet être gouverne toute chose, non pas comme l’âme du monde mais comme Seigneur sur toute chose à cause de sa souveraineté. Il se fait habituellement appeler, Maître universel".
Grâce à vous, j'ai pu revoir en détail la théorie de l'évolution de Darwin: Page 12 : "Elle prétend que l’origine des êtres vivants serait issue de matières organiques qui auraient évolué avec le temps jusqu’à constituer une cellule unique"; Page 12: "Darwin et ceux qui l’ont suivi prétendent que l’existence des êtres vivants est du à un simple hasard et à un rassemblement de circonstances favorables à l’émergence de la vie". Darwin, il est habillé pour l'hiver, le moins que l'on puisse dire c'est que vous êtes franc du collier, apparemment selon vous il a dit des sottises et a fait plus qu'une grossière erreur avec sa théorie puisque vous dites que sa théorie est corrompue donc c'est une lourde accusation que vous lui faites; Page 15: "Ainsi, cette théorie dite de l’évolution est impuissante à expliquer quoi que ce soit, concernant la structure même de l’ADN, ainsi que la capacité d’organisation de la reproduction des espèces entre elles ».
Dieu sait exactement ce que nous allons faire mais il ne nous oblige pas à commettre tel ou tel acte. C'est bon de rappeler cela car souvent les gens partent du principe que si nous avons un destin connu de Dieu, cela nous retire toutes les libertés.
Page 25 : "Dieu a préparé Satan autant qu’Adam. Sa fonction est d’égarer l’homme car s’il n’ y avait pas d’erreur et d’égarement, il ne pourrait y avoir de direction et de salut et l’humanité n’existerait pas. Le mal participe à l’équilibre de la création ». Ce n'est pas faux! C'est comme le bien sans le mal n'existerait pas. Page 30 : "Adam ne pouvait connaître le mal avant d’en avoir fait l’expérience." En effet il a eu besoin de connaître le mal pour savoir ce qu'était le bien.
Il est vrai comme vous le faites remarquer que l'homme a besoin de s'affranchir du monde matériel pour s'élever vers Dieu grâce à des biens spirituels. Mais cela nécessite un long, très long travail avant de parvenir à ce but.
J'ai aimé votre essai car il m'a permis de revoir des connaissances acquises dans le passé (théorie de Darwin) et de revoir que la science et la religion pouvaient s'accorder. Vous suscitez des débats qui élèvent les esprits humains vers le haut en nous ramenant à des questions existentialistes essentielles. Après ce que vous dites est vrai ou pas, je n'en sais rien, je concède que mon niveau de connaissance sur les sujets que vous abordez n'est pas sans limite. On est d'accord ou pas avec ce que vous énoncez, j'allais dire c'est une autre question. Merci pour ce partage riche en lui-même.

Publié le 21 Avril 2020

La relugien (sic) ? Voilà qui augure mal de la suite. Suite que je ne connaîtrai jamais, parce que la lecture de la première page m'a précipité dans une crise d'épilepsie dont je garde encore les séquelles. Parmi celles-ci, figurez-vous que je prends ma salière pour Dieu le Père et ma poivrière pour Satan en personne. Avouez que c'est assez préjudiciable, surtout au moment de passer à table.

Publié le 05 Avril 2020