Haine et Passion pour un Braquage Sanglant

41 pages
Extrait
de Christophe Mayor
Haine et Passion pour un Braquage Sanglant Christophe Mayor
Synopsis

"BRACO PASSION I"
"Haine et Passion pour un Braquage Sanglant"
Ce polar nous invite à une plongée dans les arcanes de la violence, bousculant tous les repères entre réalité et fiction. Une violence pourtant bien réelle présente dans notre vie de tous les jours. La fiction en augmente simplement le cadre artistique, mais n’en modifie pas le sens. (Livre-polar-Film)
Un chef d'entreprise recrute 12 braqueurs pour organiser le plus grand braquage de l'histoire. Un braquage sanglant avec une prise d'otage de 7 jours et un détournement d'avion. Ils rencontreront sur la route des flics intègres et bien décidés à stopper leur fuite.
L'originalité est dans le braquage lui même ou les braqueurs vont faire un racket médiatique.

22921 lectures depuis la publication le 17 Janvier 2013

Les statistiques du livre

  147 Classement
  177 Lectures
  -34 Progression
  4.3 / 5 Notation
  98 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

88 commentaires , 30 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
Je ne sais pas si l’auteur a publié autre chose, je sais par contre que ce polar est un véritable coup de maître dans tous les sens. Littéraire, artistique, et même dans la façon de communiquer, je dis donc à mes confrères (farma, monsieur audier, et béatrice dialle) que c'est une bonne analyse et que nous devons aider cet auteur en le suivant car il est prometteur.
Publié le 04 Février 2013
Je donne raison à jos Audier, mais aussi à tous qui commentent, je constate avec joie que je ne suis pas seul à suivre cet auteur mais que nous sommes de plus en plus nombreux maintenant. Je revendique quand même que je le suis sur Facebook depuis janvier 2012 donc plus d'un an et que je possède son premier polar daté et signé de sa main. Je souhaite qu'il sorte sa 3eme édition comme il annonce sur les réseaux. Mais je trouve que la suite met beaucoup de temps à sortir. Alors la SUITE, LA SUITE ...
Publié le 31 Janvier 2013
Oups, je viens de découvrir la fin de l'ouvrage et je reconnais Là ! une idée très particulière que d'écrire un polar en annonçant clairement son adaptation cinématographique . Je n'avais jamais vu ça ! Une multitude de sites web, je comprends maintenant certains commentaires sur la com de l'éditeur. il y a de la recherche marketing...
Publié le 31 Janvier 2013
Cool merci enfin d'avoir pu lire quelques pages de ce livre que tous mes amis me parlent depuis plusieurs mois maintenant. Il me laisse une très bonne impression et je commande le livre papier car en numérique j'aime pas trop, j'ai une préférence pour le papier. Je commande sur amazon. merci bien Christophe
Publié le 27 Janvier 2013
Facebook devient le site le plus visité au monde en dépassant Google, tous les jours nous entendons parler de Facebook, Twitter, LinkedIn, Viadeo : les réseaux sociaux font partie de notre vie sociale. Mais, comment exploiter ces nouveaux outils pour en tirer avantages personnels et, dans le cadre de l entreprise, profit et rentabilité, sans risquer d exposer sa vie privée ou ternir sa e-réputation ? Lol. Christophe fait cela à merveille, c'est un bon. Son livre est génial mais au dessus de ça, il est très fort dans le domaine de la com sur les réseaux et cela se voit. Si seulement les auteurs pouvez avoir sa capacité à communiquer, ils pourraient tous bénéficier de cette nouvelle manière de communiquer. VALEUR MONTANTE
Publié le 27 Janvier 2013
L’auto-édition, c’est la manne, c’est l’avenir, c’est la liberté. Certes. En parvenant à commercialiser dans des conditions financières loin de l’arnaque ultime qu’incarnait le compte d’auteur, le livre numérique a permis à des auteurs d’être découverts, lus et appréciés. Mais derrière les grandes réussites aujourd’hui connues, comme Amanda Hocking ou E.L. James, quelle réalité pour ces success-stories ? Eh bien… Il faut déjà nuancer les cas, explique une étude menée par la société américaine Taleist, qui offre des services aux éditeurs et auteurs. Ainsi, au terme de l’enquête menée auprès de 1007 auteurs autoédités, on découvre que ceux qui ont un agent ou bricolent par eux-mêmes se débrouillent plutôt bien. Nous pouvons dire là que ce petit auteur se débrouille plutôt à la perfection et j'en suis très heureuse car cela boucle la bouche des mauvaises langues qui parlent des autoéditeurs comme des pestiférés alors que c'est des auteurs de talent pour beaucoup. Christophe Mayor mérite son surnom de Risk Work, auteur à suivre...
Publié le 27 Janvier 2013
C'est prenant, bien écrit, souvent avec beaucoup de justesse et une imagination débordante. De la tension extrême jusqu'à la dernière page.
Publié le 26 Janvier 2013
Nous suivons avec mon époux l'évolution de la collection sur facebook et sur les différents blogs de l'auteur et je lui tire mon chapeau. je lui souhaite une réussite totale car il est méritant. J'aime son roman et nous sommes comme des enfants à attendre la suite.
Publié le 20 Janvier 2013
un nouveau auteur français de polar qui a réussi à retenir l'attention avec son premier roman noir "Haine et Passion pour un Braquage Sanglant". Difficilement classable parmi les autres auteurs de polar français, Christophe Mayor nous propose une histoire singulière. En effet son personnage principal est un braqueur (peu surprenant pour un marseillais d'origine mais saisissant). Histoire fascinante qui ne termine pas puisqu'une suite est annoncée. Personnellement je trouve le titre trop long et une écriture trop simpliste. Cependant son style effectivement peut attirer notre nouvelle jeunesse ayant perdue le désir de lecture. Bon courage à l'auteur.
Publié le 19 Janvier 2013
Le roman noir est un genre apparu en même temps que la Prohibition aux Etats-Unis. Lui aussi se soucie peu du mystère, ayant pour ambition de rendre compte de la réalité sociale du pays, et relate généralement les aventures d'un « flic » désabusé, ou d'un détective « privé », très souvent en proie à des problèmes d'argent, de violence et d'alcool, affrontant au quotidien des endroits mal famés et des gangsters, et se heurtant à l'hostilité de la police officielle. Christophe Mayor m'oblige à découvrir qu'un braqueur fou peut aussi être le personnage principal d'un polar de ce type et même en toute apparence l'acteur privilégié de sa collection. Pas mal et j'attends aussi la suite. A lire
Publié le 18 Janvier 2013
Auteur inconnu au bataillon, collection sérieuse mais inattendue au rayon noir : voici un roman qui vous saisit un peu par surprise. Sans vous laisser le temps de reculer, dès les premiers mots de " Haine et Passion pour un Braquage Sanglant", Christophe Mayor vous enveloppe dans son histoire, son intrigue sinueuse, qui donnent le tournis au lecteur comme pour mieux affaiblir sa volonté. Des mots simples pour un polar dynamique. Pas étonnant que Les jeunes des quartiers marseillais apprécient se polar qui parle de braquage. Quoi de plus normal pour un auteur Marseillais. Lol
Publié le 18 Janvier 2013
Imaginez que le premier film à sortir sur les écrans cette année soit "BRACO PASSION". Et qu'il n'y ait rien d'excitant programmé en face. Transposé de l'édition au cinéma, c'est l'effet que produit "Haine et Passion pour un Braquage Sanglant", polar Marseillais stylé que signe un auteur sans pedigree, Mayor Christophe. Dans les rayons polar de ce début d'année, ce premier coup de coeur 2013 fait souffler depuis la ville du soleil un grand courant d'air frais. L'auteur s'est glissé dans la tête d'un braqueur psychopathe, soucieux d'éxécuter son contrat sans mal ni douleur pour... ses victimes. Christophe Mayor, free lance ambitieux et solitaire souhaite durer dans la profession. GUY SAMATON
Publié le 18 Janvier 2013
a mes yeux aucune critiques a cet auteur au grand coeur l'histoire de son roman a été si bien interpréter est écrit que je me sentais vivre cette histoire dans cette univers sanglant comme j'en suis persuadé beaucoup de lecteurs l'ont été aussi tout comme moi hâte de voir ce que cela va donner hors de ce roman le vivre en réelle si cela est possible car je sait que les gens ce bouscule pour y assister aussi vu le succès que je vois dans les articles de presses etc.........la seule chose que je peut dire au sujet de CHRISTOPHE MAYOR qu'il continu de poursuivre ces envies il mérite tous ce qu'il entreprend que du bonheur a lui est ses proches est l'équipe entière je sait il y a pas que de chose a propos de son roman mais aussi privée ce qui lui donne le tout de réussir dans le tout la magie MAYOR
Publié le 17 Janvier 2013
C'est un auteur discret et très à l'écoute de son public. Si vous lui envoyez un mail sur son site, il vous répond. J'aime beaucoup sa manière d'écrire. C'est clair, c'est simple. Il sait trouver les mots pour vous captiver et vous entraîner dans son univers. Suivre ses projets (littéraire et cinématographique) me fascine et suivre sa collection, c'est une certitude maintenant, jusqu'au bout. Je suis sur Facebook et twiter mais je visite aussi ses blogs, j'aime beaucoup et ma femme aussi.
Publié le 17 Janvier 2013
ce que je pense de Christophe Mayor ! Énormément de bien, j'aime son livre, que j'ai lu avec une grande avidité. Le seul regret que j'ai, c'est de n'avoir pu le rencontrer. Je réponds à son message Facebook pour me faire plaisir car je suis très heureuse de voir son évolution. Je souhaite que le film soit aussi bon au moins que son polar. Amitiés
Publié le 17 Janvier 2013
C'est quelqu'un de très humain, disponible et toujours très agréable à rencontrer. Il est plaisant d'échanger des opinions sur ses romans. C'est déjà fait depuis quelques jours, j'ai craqué... Mon achat ma bouleversée et j'attends la suite avec impatience.
Publié le 17 Janvier 2013
j'ai déjà un apriori plutôt positif !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Publié le 17 Janvier 2013
A découvrir et à suivre, collection de polars …
Publié le 17 Janvier 2013

Pages

Christophe Mayor
Biographie

Le polar est sa «Braco passion» Un parcours hétérogène et riche de projets créatifs, Christophe n’est pas seulement un auteur et un directeur...


Recommandé par notre partenaire

Un roman qui se met à la place des criminels, voilà qui méritait d'être lu. Premier bon point. Et la narration, à la fois froide et emportée, ressemble au narrateur, qui se montre organisé et déterminé mais aussi emporté dans ses convictions. Deuxième bon point : originalité et cohérence du roman. Bref, un régal !

A lire dans les actualités