Jean-Marc Irlès
Biographie

Né en Algérie, je la quitte à 15 ans en 1962. Après des études jusqu'au bac, et plusieurs tentatives, je choisis la grande distribution où je grimperai tous les échelons. Puis je me dirigerai vers la formation professionnelle pour adultes. Père de quatre enfants, j'écris pour eux les souvenirs de mon enfance, "Une enfance Pieds Noirs", puis les autres romans suivent. Ce sera "Le prix à payer", roman noir à suspense, "Une vie de rêve", un rappel historique de la période 1890/1945 sur une romance très particulière. Aujourd'hui je propose "En attendant les Dieux", une histoire d'anticipation haletante, qui nous projette dans un futur immédiat incertain.

Jean-Marc Irlès a noté ces livres

5
Je viens de finir le magnifique livre d'Armonia Zyra, "Tu ne le diras à personne". Bouleversant. Armonia avait écrit son histoire personnelle liée à son combat pour sa transformation. C'était un livre captivant, bien écrit, mais factuel, en fait. Après son recueil de poésies, j'attendais le prochain livre. J'ai été surpris. Très agréablement surpris. Quelle force, quelle puissance dans les descriptions. Et quelle histoire aussi ! L'histoire d'une malédiction qui persécute une famille de génération en génération, depuis la fin du 19ème siècle où un enfant a subit le harcèlement et le viol par un prêtre. C'est écrit dans un français pur, beau, travaillé, celui du siècle concerné où l'on sent encore l'écriture cursive avec ses pleins et ses déliés, avec ses mots, désuets aujourd'hui pour certains, mais qui signifient quelque chose, qui trouvent un écho dans notre esprit. Comme on disait à l'époque, "de la belle ouvrage". Et puis le style change, les mots évoluent avec les générations qui suivent. La malédiction se poursuit sous un autre aspect et dans un langage de plus en plus moderne. Comment Armonia a-t-elle réussi ce tour de force ? Avec son talent! Car on découvre là une grande auteure. Vraiment. Et si son prochain livre est de cette nature, nul doute qu'Armonia laissera une trace dans la littérature françaiseJe viens de finir le magnifique livre d'Armonia Zyra, "Tu ne le diras à personne". Bouleversant. Armonia avait écrit son histoire personnelle liée à son combat pour sa transformation. C'était un livre captivant, bien écrit, mais factuel, en fait. Après son recueil de poésies, j'attendais le prochain livre. J'ai été surpris. Très agréablement surpris. Quelle force, quelle puissance dans les descriptions. Et quelle histoire aussi ! L'histoire d'une malédiction qui persécute une famille de génération en génération, depuis la fin du 19ème siècle où un enfant a subit le harcèlement et le viol par un prêtre. C'est écrit dans un français pur, beau, travaillé, celui du siècle concerné où l'on sent encore l'écriture cursive avec ses pleins et ses déliés, avec ses mots, désuets aujourd'hui pour certains, mais qui signifient quelque chose, qui trouvent un écho dans notre esprit. Comme on disait à l'époque, "de la belle ouvrage". Et puis le style change, les mots évoluent avec les générations qui suivent. La malédiction se poursuit sous un autre aspect et dans un langage de plus en plus moderne. Comment Armonia a-t-elle réussi ce tour de force ? Avec son talent! Car on découvre là une grande auteure. Vraiment. Et si son prochain livre est de cette nature, nul doute qu'Armonia laissera une trace dans la littérature française
Publié le 15 Novembre 2018