Trisha E.
Biographie

La lecture est ma passion et l'écriture ma douce maladie.

A mon actif 5 romans édités, un recueil de nouvelles en soumission et un d'histoires courtes en cours car mon imagination galope !

Trisha E. a publié

Trisha E. a noté ces livres

5
@jean marie rousset C'est toujours un régal de vous lire. En quelques pages vous parvenez à nous faire réfléchir sur un sujet qui fait froid dans le dos et qui a déjà une fâcheuse tendance à devenir réalité : l'uniformisation de la pensée et de nos modes de vie. J'aime beaucoup vos descriptions qui me propulsent illico dans l'ambiance et le décor. Cordialement.
Publié le 30 Avril 2018
5
@jean marie rousset Après plus de 3 ans de présence sur ce site, ne voilà-t-il pas que je découvre un Écrivain ! Ne dit-on pas qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire. Faute de Glasgow-Londres, vous m'avez embarquée dans votre histoire menée de main de maître où se côtoient suspens, réflexions sur le sens de la vie et, pour ne rien gâcher, un petite pointe d'ironie.J'aime beaucoup votre style fluide, sans fioriture et pourtant très abouti. Cordialement. Ophélie
Publié le 29 Avril 2018
5
@Boris Phillips Pourquoi votre roman atteint-il les 3 000 lectures ? Eh bien, c'est parce qu’il est tout simplement excellent. C'est un roman très abouti malgré ses petites imperfections de mise en page, très faciles à corriger à mon avis. Alors vite un petit tour sur votre établi ; vous avez tous mes encouragements. Je le télécharge sur ma liseuse car j'aurais vraiment plaisir à le relire.Mes amitiés, dans l'attente que vous nous dévoiliez votre petit secret.
Publié le 05 Avril 2018
5
@Boris Phillips Atmosphère à la Pagnol avec ses croustillantes descriptions (dans le maintien et gestuelle) de ces messieurs les penseurs philosophant sur l’érection. Des dialogues à mourir de rire. Tout y passe : clergé, Saint Jean Paul Sartre, homosexualité, pédophilie, plaisir de la femme et celui de la gent masculine (confirmant la thèse que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus), patronne pas commode en arrière-plan dans son troquet. Je me suis régalée à vous lire. Pour votre peine, une trentaine d’actes de contrition pour votre malice aggravée. Amicalement. Ophélie ;-) ???
Publié le 27 Mars 2018

Pages