L'or des justes

349 pages de Christian Feron
L'or des justes Christian Feron
Synopsis

En juillet 1944, dans le Limousin, un groupe de maquisards met la main sur un convoi d'or, pendant un combat contre des troupes allemandes. Le colonel Guingouin, chef de la Résistance locale, n’en saura jamais rien.

De nos jours, après avoir quitté les services secrets français, Vincent Delaroche commence une nouvelle vie. Devenu journaliste, il essaie d’oublier un lourd passé. Mais celui-ci ne tarde pas à le rattraper.

Regroupés en organisation internationale, des descendants d’officiers SS ont localisé un trésor de guerre. Ils chargent un groupe de mercenaires d’aller le récupérer. Dans la région où habite Vincent, une série de meurtres commence alors...

Aussi disponible sur Fnac et Amazon ici :
http://chrisferon.free.fr/romans/l-or-des-justes-roman.php

2759 lectures depuis la publication le 28 Juillet 2016

Les statistiques du livre

  110 Classement
  231 Lectures
  -5 Progression
  4.6 / 5 Notation
  46 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 10 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Merci beaucoup pour ce moment de lecture intense melant histoire douloureuse et thriller.... La subtilite du roman entre ideologie et appat du gain est habilement maitrise. Bravo pour ce roman et au plaisir de vous lire!
Publié le 07 Janvier 2017
4
Si le thème de la résurgence de l'idéologie nazie, sous forme de groupuscules, de sociétés secrètes, a souvent été traitée, il est bon de rappeler le combat des FTP, de Guingouin et de ses camarades, de ces jeunes idéalistes, proches du « Parti des fusillés », de leur noblesse, de leur convictions. La personnalité du personnage principal, ancien barbouze de la république, aurait gagné à être plus fouillée, ses contradictions, son passé trouble. Mais c'est un thriller, donc un rythme soutenu est nécessaire, de ce côté là, pas de souci, on est embarqué, pas facile de s'arrêter en route. Merci pour ce bon moment.
Publié le 06 Janvier 2017

Merci @Mary COUSIN pour votre commentaire qui me va droit au coeur. Je suis heureux que mon livre ait plu à une passionnée d'histoire qui, pourtant, avoue ne pas être une fan de thriller. Je viens de terminer votre roman et, bien que n'étant pas moi-même un fan d'ouvrages historiques, je me suis laissé captiver aussi...

Publié le 20 Septembre 2016
5
Comme je ne suis pas une fan de thriller, c’est la mordue d’histoire que vous avez comme aspiré d’emblée dans les pas de vos maquisards avec votre « Or des justes » Monsieur @Christian Feron, tant votre parfaite connaissance de cette époque héroïque de la Résistance dans le limousin vous permet de nous confectionner une intrigue menée de main de maître. Chacun de vos personnages est construit avec précision et vos dialogues en déterminent bien l’état d’esprit et contribuent à rendre ce récit passionnant. Bravo pour le petit cœur qui vient d'orner votre page MBS et tenu compte de la qualité de votre littérature, je serais ravie d’avoir votre commentaire sur mon ouvrage : " Manus Deï" l'amour à l'épreuve du duel »
Publié le 19 Septembre 2016

@Je. Luc
Merci pour votre commentaire et votre note. J'espère que j'arriverai à faire une suite à la hauteur...

Publié le 09 Septembre 2016
5
Très bonne livre ,réaliste et credilen. On a du mal à s'arreter de lire jusqu'à la fin
Publié le 08 Septembre 2016

@mulo
Rassurez-vous, il n'y a pas d'orientation politique. Ce roman relate simplement un combat entre deux camps opposés, montrant l'état d'esprit des personnages et les raisons les poussant à agir. Pour certains, récupérer l'or à tout prix. Pour d'autres, la défense de leurs idéaux.

Publié le 06 Septembre 2016
4
Bonne écriture, bonne histoire mais un peu orientée politiquement. C'est domage. Pour le reste, c'est très plaisant à lire.
Publié le 05 Septembre 2016

@Jean Marie
Merci pour votre commentaire et votre note. "Le feu qui couve sous la cendre", quelle expression parlante...

Dans la violence nazie, il était possible d'aller plus loin, c'est vrai : la matière ne manque pas. Mais le but n'était pas de donner des cauchemars aux lecteurs, ou que ce livre soit interdit aux jeunes.

Ce roman est plutôt éloigné du fait divers. On est dans le cadre des grands attentats survenus récemment : l'Elysée réagit au plus haut niveau, tous les médias sont sur place, l'armée et les services secrets interviennent.

Que convenait-il de faire du trésor ? Pour des raisons humanistes, les hommes du capitaine Pierre choisissent de garder le secret, même vis-à-vis du colonel Guingouin, chef de la Résistance dans le Limousin. Mais le livre ne dit pas ce qu'ils avaient prévu pour le cas où ils n'auraient pas pu rendre le trésor. C'est volontaire, car cela revient à poser la question : ne vaut-il pas mieux que l'or disparaisse plutôt que de tomber en de mauvaises mains ? Quand on voit ce que les nazis ont fait avec celui qu'ils avaient volé...

Publié le 03 Septembre 2016
5
de ce récit je retiens la capacité des résistants communistes à juger et à prendre les mesures adéquates aussi bien dans le feu de l'action que la paix revenue, bien qu'ils eussent du s'entouré d'avis de leurs camarades de cellule et de section, la vie n'étant pas éternelle pour chacun de nous, sur ce qu'il convenait de faire du butin. En contre point la persistance de l'idéologie nazi et de la violence à laquelle sont préparés ses membres sont bien en deçà de la réalité. On a affaire ici à un groupuscule partagé entre des mercenaires appâtés par le gain et quelques nazis purs et durs, alors que la réalité est tout autre. les divisions SS sont en ordre de marche et équipés au-delà de ce que pense la majorité des gens. ceci est un roman, mais comme toujours la réalité va bien au-delà de la fiction. Bravo pour ce récit, bien qu'il donne à croire qu'il s'agit d'un fait divers alors que le feu couve sous la cendre.
Publié le 02 Septembre 2016

@monBestSeller
J'adresse toutes mes félicitations à l'équipe de monbestseller.com, pour leur sérieux, leur excellent travail et l'audience qu'ils fournissent aux auteurs. J'adresse également mes remerciements à tous ceux qui ont lu mon livre, ils ont été très nombreux ici, plus de 400 pour les 30 premiers jours ! Si j'additionne ce total avec deux autres plateformes, ce sont plus de 1000 lecteurs dès le premier mois ! Je n'en espérais pas tant, je n'imaginais pas que mon roman gratuit intéresserait autant de monde en si peu de temps. Je ne m'attendais pas, non plus, à ce que l'équipe de monbestseller fasse un article sur "L'or des justes" et le place dans ses conseils de lecture, avec un petit coeur en plus. Une fois encore, je vous remercie tous du fond du coeur...

Publié le 27 Août 2016
3
J'ai trouvé cela besogneux et poussif dès les premières pages, vraiment désolé d'être aussi cru !
Publié le 26 Août 2016

« L'or des justes » est le Livre le + du 26 août. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire http://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/6087-ebook-gr....
Bonne découverte et bonne lecture ! Et n'oubliez pas de laisser ici un commentaire après votre lecture, l'auteur vous en sera reconnaissant.

Publié le 26 Août 2016

bonjour

bon moment de détente

merci

Publié le 23 Août 2016

@Palamède
Merci de votre témoignage, j'espère ne pas avoir écourté votre temps de sommeil. Simenon, un des maîtres incontestés de la série noire : 11 jours pour écrire un livre, 550 millions d'exemplaires tous tirages confondus... Mes personnages ont été construits avec le principe d'énergie cinétique, d'où une projection immédiate dans l'action. Leurs noms ont un côté "French Touch" par rapport à ceux américains, c'est vrai.

Publié le 22 Août 2016
5
Vous m’avez tenu pendant quelques nuits avec votre thriller dont les personnages ont des noms sortis d’un roman de Simenon ! Bravo
Publié le 22 Août 2016

@fab
Merci pour votre avis et vos compliments. Une confidence : pour les dialogues, je n'ai eu qu'à recopier ce que disaient mes personnages... Pendant que j'écrivais, les images passaient devant mes yeux.

Publié le 22 Août 2016
5
fab
Très bon thriller. Vous avez d’évidence une belle connaissance de cette époque héroïque de la Résistance et savez parfaitement distiller le suspense. Les personnages sont dessinés au couteau, les dialogues au bistouri, passionnant.
Publié le 21 Août 2016

@Joseph
Merci pour votre commentaire et pour votre note. Je suis ravi que vous ayez aimé mon livre. En effet, j'ai beaucoup travaillé sur les personnages, le rythme de l'histoire et l'ambiance.

Publié le 16 Août 2016
5
Du polar grande époque, old school ! Formidable. Je n’ai pas laché les pages. On sent une grande expérience de ce type de récit. Passionnant !
Publié le 16 Août 2016