NEWSLETTER221

Si vous ne pouvez pas visualiser ce message, consultez notre version en ligne
monBestSeller.com NEWSLETTER221
Le 19 Août 2017
L'Édito
Existe-t-’il encore une littérature de gare ?

D’ou vient la littérature de gare ?

C’est un anglais du nom de W.H Smith qui en 1848 négocia la mise en place outre manche de kiosques de livres et de journaux dans les gares pour permettre à tous les voyageurs de se divertir. Mais c’est Louis Hachette, qui, quelques années plus tard lanca une collection exclusivement concue pour ces trajets. Au programme : instruction, divertissements, enquêtes policières. Son coup de génie : créer une série de points de ventes dans les gares ferroviaires ; points de vente qu’on estime à plus de 1500 en 1900.

Qui sont les auteurs de la littérature de gare ?

Eh bien tout simplement Zola, dont Hachette fut la première Maison d’édition (Faut-il mentionner qu'il a débuté sa carrière comme chef de publicité chez Hachette). En 1850, nombre d’auteurs rêvaient de profiter de ce réseau de distribution exceptionnel sur lequel Hachette exerçait une censure sans relâche. Maupassant, comme bien de ses contemporains, fut écarté pour obscénité. Il ne pourra jamais placer son roman « Une vie » dans les bibliothèques des chemins de fer… A son grand regret. Au XIX ème, on était déjà conscient de la puissance de la distribution de masse

La littérature de gare a-t'elle encore du sens aujourd’hui ?

La littérature de gare était constituée généralement de livres peu chers et de petits formats :  policier, espionnage ou histoire d’amour. Avec des couvertures colorées et criardes ; courts, (ils devaient pouvoir être lus pendant un voyage), c’est à priori une littérature peu respectée, considérée comme vulgaire ou commerciale. La littérature de gare disparaît quasiment à son apogée dans les années 70 : Guy des Cars en fut l’emblème, et son fils Jean l’incarnation...

Surnommés respectivement « Guy des Gares » et « Jean des Gares », ils ont eux aussi disparus avec l’apparition des TGV, remplacés par les Best Sellers issus des Prix littéraires, des auteurs locomotives de la littérature populaire, et de la pèriode d'or de la presse spécialisée..

Inoui, non ?

» Découvrez la précédente Newsletter monBestSeller
Le Blog

ÉPURER, SIMPLIFIER, CLARIFIER L'ECRITURE

Elen Brig Koridwen nous emmène dans ses humeurs, ses voyages, ses goûts pour la musique des mots. Si la simplicité doit être un guide et une discipline pour écrire ; la complexité, la fidélité aux textes et la pensée originelle donnent parfois du relief à l’écriture. Ses digressions sont bienvenues dans cette promenade "pas si académique" que ça. Son point de vue.
» Lire l'article
Le Bon Plan
WOW !

 Pour la souscription d’un Pack Prem’s (mise en avant de votre couverture,  promotion sur tablettes et smartphone, multipublication), vous béneficiez de 14 jours de Pack à la une, format standard !

 

 

 

» Découvrez tous les services monBestSeller
Sélection monBestSeller
Thriller

La mort de Prométhée

de Patrick Ferrer

Elle avait disparu il y a bien des années. Il me disait qu’il l'avait oubliée, que la balle qui avait perforé son crâne

 
Romance

Ils se marièrent et vécurent...

de Peace and Love

Vous croyez aux histoires d'âmes soeurs ? Et si elle était juste là, devant vous depuis toujours... Capucine saura t-ell

Roman

Le fils du père Noël

de Jean-Bernard Hamaïde

Au bar du "Méli-Mélo", paumé entre la Seine et la gare de marchandises, Lise, la patronne, règne avec autorité sur une f

 
Thriller

UNE NUIT TRÈS NOIRE

de Elen Brig Koridwen

Orpheline, Zoé est pensionnaire dans un foyer éducatif pour mineurs. L'ambiance sinistre parachève sa rupture avec la so

Mémoires

ETE 1944 SOUS LA CARESSE DU MISTRAL

de Muriel BELL

Je vous présente un extrait de mon livre, paru chez Evidence Editions le 29 avril 2017 sous le titre de : ETE 1944 SOUS

 
Erotique

La brûlure du désir

de delaforest juliette

Le plaisir peut se passer d'amour, mais l'amour ne peut se passer de plaisir

L'auteur de la semaine
 

Ma nourriture, mon oxygène, mon carburant, ce sont les échanges avec les lecteurs.

Née dans un livre, j'ai employé ma plume à déployer mes ailes sous divers pseudonymes et dans de nombreux genres – avec des thèmes parfois provocateurs –, ainsi qu'au service d'autres auteurs (réécriture).

Étant « atypique et paradoxale », je me suis tournée dès que possible vers l'édition indépendante. Vive la liberté !
Aujourd'hui, je m'implique le plus possible dans l'aide aux auteurs autoédités : j'accompagne, corrige, réécris, souvent bénévolement, et gère une quinzaine de groupes facebook pour les auteurs et les blogueurs littéraires.

» Voir la fiche de l'auteur
Suivez monBestSeller
Suivez-nous sur Facebook Suivez-nous sur Google+ Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur LinkedIn Suivez-nous sur YouTube Suivez-nous sur Instagram Suivez nos flux RSS