Interview
Le 30 sep 2014

Nathalie Mota, premier prix du concours Polar

Sa nouvelle a conquis le jury à l’unanimité et ne cesse depuis qu’elle est en ligne de toucher et conquérir son public. C’est à l’occasion du concours de monBestSeller que cette auteure a fait le grand saut de l’écriture. Et pour un premier essai, c’est un coup de maître ! Et puisque c'est notre raison d'être, nous sommes heureux de révéler son talent et de la faire connaître.

Question: 

Comment passe-t-on de la création d'un blog de critiques littéraires à l'écriture d'une nouvelle ?

Réponse: 

Je n’ai pas vraiment analysé ce virage. Ecrire est un des rêves de la petite fille que j’étais et la femme que je suis devenue tente d’en réaliser quelques-uns ;-) .
Depuis la création de mon blog il y a 2 ans, j’essaie d’écrire des billets originaux, en y insufflant autre chose qu’un simple résumé de livre ou qu’une banale critique. J’ose espérer que parfois j’y arrive… En tout cas, j’y mets souvent beaucoup de moi-même.
L’écriture est donc arrivée par hasard grâce au concours mais finalement, cela n’a été qu’une question d’opportunité, le feu couvait.

Question: 

Votre nouvelle, c'est la vie à travers la voix d'une enfant qui grandit. Qu'est ce qui vous a inspirée à incarner ce genre d'écriture ?

Réponse: 

L’enfant que nous avons été fait de nous l’adulte que nous sommes. C’est ce que j’ai voulu exprimer dans cette histoire. Cette petite fille aime la vie, est pleine  d’espoir et d’amour. La femme qu’elle devient est emplie de haine et d’esprit de vengeance. Chacun de nous a sa propre résilience et certains réussissent à rebondir de manière incroyable, mais la violence faite aux enfants est la pire des choses au monde. Mettre ces drames en exergue est essentiel à mes yeux.

Question: 

Votre style est à la fois enfantin et très maitrisé. Est-ce un style spécialement choisi pour ce difficile exercice d'écrire une nouvelle en 3 000 signes ?

Réponse: 

Quand j’ai pensé cette histoire, elle commençait par la voix de cette enfant et je ne savais pas vraiment comment j’allais la faire évoluer. Je n’avais aucune idée du chemin que j’allais lui faire prendre. Je me suis juste laissée porter sans savoir où ça allait m’emmener et sans compter le nombre de signes. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai dû la réduire pour respecter les règles du concours.

Question: 

Vous nous avez écrit : "C'est ma première nouvelle. Je l'ai écrite pour le concours avant même de connaître le nombre de caractères exigés. Je lui ai fait subir un sérieux régime lorsque j'ai eu l'info. J'avais le thème dans un recoin de ma tête depuis un moment et la construction s'est imposée toute seule comme une évidence."
Est-ce que le fait d'avoir été primée, vous donne envie de continuer à écrire et trouver des lecteurs ?

Réponse: 

J’avoue que je me sens boostée. C’est une reconnaissance et cela me fait penser que je suis peut être capable d’écrire… Il se peut que je réitère l’expérience et peut être en plus long. D’autres ont tenté leur chance avant moi, alors pourquoi pas. :-)

Nathalie M. Feu. Premier prix du concours Polar monBestSeller.

Bonjour Nathalie, j'ai découvert votre plume durant les concours de nouvelles sur le thème du père Noël. "Joyeux Noël Jeanne" figurait parmi mes plus grands coups de cœur, à la fois pour le style, l'originalité, mais aussi la profondeur de ce personnage de mère Noël battue… Bravo, et continuez de partager votre talent avec les lecteurs ;-)
Publié le 26 Mars 2015
Je suis très touchée par votre message Thierry, merci... :)
Publié le 30 Septembre 2014