Interview
Le 30 Jan 2014

Un livre qui vous regonfle d'optimisme

Un livre qui vous regonfle d'optimismeUn livre qui vous regonfle d'optimisme

Vous le savez sûrement, « Au début des années 80 » de Virginie Coëdelo est notre second livre sélectionné pour participer au Grand Prix du livre non Edité. Et comme il est de tradition maintenant, nous avons croisé les réponses de l'auteure, Virginie et celles de sa lectrice gagnante : Maureen Gelin. Si vous ressentez lassitude et fatigue en ce moment dans votre vie, lisez bien cette interview...

Question: 

Pourquoi avoir soutenu le livre de Virginie Coëdelo pour le Grand Prix du Livre non édité ? 

Réponse: 

Je soutiens le livre de Virginie depuis un long moment déjà (même avant monBestSeller.com) il a donc été évident de continuer à les soutenir (elle et son livre) quand elle s’est lancée dans l’aventure, afin que son roman continue d’élargir son public !

Question: 

Sans nous dévoiler l’histoire, pouvez-vous nous dire quel est votre passage préféré d’« Au début des années 80 » ?

Réponse: 

Maureen : Il m’est difficile d’en choisir un. Mais je dirais, plus qu’un passage, tous les questionnements des personnages, sur eux-mêmes, sur leurs choix, sur les conséquences de leurs choix et sur le côté irrévocable ou non de ces choix.

Virginie : De nombreux lecteurs me parlent du questionnaire (qui se trouve page 72) que la mère écrit à sa fille pour l’inviter à chercher ce qui est beau dans sa vie « pour effacer ce qui l’est moins ». 
Ce questionnaire incite à aller chercher dans le passé des petites étincelles de joie (ton plus beau souvenir d’enfance, ton plus bel anniversaire, ton plus beau voyage, ta plus belle lecture…) et fait réaliser que ce sont tous ces petits bonheurs du quotidien mis bout à bout qui rendent la vie si belle. En intégrant ce questionnaire dans le récit, mon but était évidemment d’interpeler le lecteur sur ses propres instants de bonheur !

Question: 

Une phrase du livre qui vous a marquée ? 

Réponse: 

Maureen : Une phrase page 86 « On ne va pas rattraper le temps passé, ce n’est pas du temps perdu, c’est du temps qui n’existe plus, qu’on ne peut pas recréer.»

Virginie : C’est une phrase qui illustre bien « Au début des années 80 », qui est résolument un roman sur le temps, non seulement à travers les thèmes abordés mais aussi à travers sa structure basée sur des allers-retours entre notre époque et le début des années 80.

Question: 

Si vous deviez donner 3 adjectifs pour qualifier ce livre, ce serait…

 

Réponse: 

Maureen Captivant, émouvant et bouleversant.

Virginie : Le mot « émotion » revient en effet très souvent…! Et parfois, les larmes coulent

Question: 

Que diriez-vous pour inciter d’autres lecteurs à le lire ?

Réponse: 

Maureen : Ce roman est un bouillon d’émotions, de leçons d’amour (et d’amours) et de vie. On ne peut pas rester insensible face aux aventures et mésaventures de ces personnages, à leurs histoires, qui font étrangement écho aux nôtres. Ce chef-d’œuvre est une thérapie express qui vous regonflera d’optimisme et vous rappellera de ne pas laisser passer les choses qui font la vraie valeur de nos vies.

Virginie : Beaucoup de lecteurs me disent se retrouver dans les personnages de cette histoire car ils ne sont pas caricaturaux mais profondément humains ; ils ont des failles, des défauts, des doutes et malgré tout beaucoup de force pour affronter les épreuves qu’ils traversent. 

Question: 

Vous avez compris, si la tristesse du temps et vos émotions vous font voir tout en noir actuellement, partez vous reglonfler d'optimisme en vous fondant dans l'atmosphère émotive et sensible d'"Au début des années 80".
 

 

 

Réponse: 

Propos recueillis par Stéphanie Vecchione

Lire le livre "Au début des années 80"

 

Excellent article à propos d'un livre non moins excellent !
Publié le 04 Février 2014
Merci encore à Maureen et à monBestSeller...
Publié le 30 Janvier 2014