Actualité
Le 30 juin 2014

Internet, révélateur de talent des auteurs indépendants

Le livre 2.0 prend de l’essor. Et de nouvelles formes. Internet est un véritable laboratoire d’idées. Il a le pouvoir de révéler les talents des auteurs indépendants affranchis des règles de l’édition classique. Toutes les formes d’écriture y ont droit de cité et de succès. Un exemple parmi tant d’autres.
Le Net fait naître de nouvelles formes d'écriture. Copyright Romain RavenelSur la scène du Net, de nouvelles formes d'écriture trouvent leur public. Copyright Romain Ravenel.

Internet a mis la révolution littéraire en marche.

Pas seulement en transformant le système de vente des livres, qu’ils soient papier ou dématérialisés. Pas seulement non plus en modifiant le marketing des maisons d’édition. Car en donnant la voix à tous, en ouvrant la voie à l’auto promotion, Internet change aussi la notion d’écrit. Dans sa forme et dans son fond.

De nouvelles formes d’écriture émergent.

Textes interactifs, écrits associant image et musique, formats courts, témoignages, docus fiction, chansons, bd… Les blogs, sites et autres pages sur les réseaux sociaux connaissent une progression exponentielle. Ils rendent visibles les auteurs de tous les genres qu’ils fassent cavalier seul ou rejoignent des communautés comme monBestSeller. Plus on est relié au numérique, plus on se rend compte de l’évolution de l’écrit. Et auteur trouve dès lors nombre de synonymes au-delà du seul mot d’écrivain.

Sur le net, ces auteurs multi formes prennent de la distance par rapport à l’édition classique.

Par exemple, cette aventure : fin 2013, deux copains –auteurs amateurs travaillant dans le théâtre et l’éducatif– postent sous pseudonymes de courtes poésies-récits sur une page Facebook. Observant les contours d’un univers littéraire et théâtral, ils décident d’illustrer leurs personnages par des dessins représentant leur personnage. Les fans ne tardent pas à arriver. Likes, partages, eux aussi ont envie de publier leurs textes. Les deux premiers recrutent trois nouveaux auteurs. « Les écarts » étaient nés. Pourquoi Les écarts ? « Parce que s’éloigner pour voir de plus près ». La preuve, ils sont vite repérés…

A peine un an après, "Les écarts" passent sur France 3 dans l’émission « Un livre 2.0 ».

Le moteur de départ : « s’attaquer au numérique, fascinant en terme de productivité et de liberté » explique Romain Ravenel, directeur artistique. Bien vu ! Et d’ajouter : « j’avais du temps et ça m’intéressait d’avoir une prise directe avec les spectateurs qui étaient sur Internet ». Du temps, oui il en faut. Et le contact direct avec le spectateur, le lecteur, celui qui sort de la solitude de l’auteur, donne son avis, aime ou non, a le recul dépassionné, aide à progresser… est un formidable atout. Ce n’est pas monBestSeller qui va le contredire.

« Faire une vraie création littéraire ».

Chaque auteur a du fournir à l’illustrateur une biographie de chacun de ses personnages. « À partir d’un univers littéraire, [il] crée un univers graphique singulier ». Au final, une suite d’aventures dans le quotidien de personnages imaginaires au gré de leurs déambulations dans la ville. Et une nouvelle forme d’écriture née sur le Net, formidable laboratoire révélateur de talents qui donne sa place à tous les genres et à tous les auteurs.

Isabelle de Gueltzl - monBestSeller

Retrouver Les écarts qui promettent d’accueillir bientôt de nouvelles plumes et de nouveaux personnages pour de nouvelles surprises…
Site James & Cie Les Ecarts
Facebook James & Cie - Les écarts
#Ecartsdejames

Oui internet et surtout Monbestseller est un formidable moyen de partager, de connaitre l'avis des lecteurs. Dans tous les cas cette révolution n'est pas terminée qui sait demain si à la place de l'auteur ce n'est pas le lecteur qui fera la promotion des romans ..
Publié le 01 Juillet 2014