Sept jours en métempsychose

167 pages de Saget-f
Sept jours en métempsychose Saget-f
Synopsis

Nice, 14 juillet 2016. Alors que je pensais traverser la Promenade en toute sécurité, je suis fauchée en plein feu. Mon corps gît dans un triste état sur le sol, mon âme entame sa
métempsychose. A l’Élysée, ça chauffe dur ! François, piqué au vif cherche une solution pour ne pas perdre définitivement la face. Désespéré, il se tourne vers la Mecque. La queue entre les jambe, Allah propose un deal : accorder sept jours de grâce à l'une des victimes afin d'expier tous les pêchers des mécréants. C'est ainsi que je suis renvoyée dans mes pénates avec la lourde responsabilité de me montrer digne de la grâce d'Allah : vivre sept jours sans succomber à la tentation.
Votre mission, si vous l'acceptez, sera de me suivre dans ma métempsychose délirante.

Publié le 09 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  3201 Classement
  19 Lectures 30 jours
  762 Lectures totales
  -588 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
super
Publié le 27 Décembre 2018
4
Après avoir lu les commentaires sur votre livre, je m’attendais à voir des fautes d’orthographe à toutes les lignes et je pensais que j’allais devoir « me taper » un récit insignifiant, tristement banal, insipide avec que des clichés et des portes ouvertes enfoncées. Quelle ne fut pas mon plaisir de lire un récit de qualité, avec des phrases bien tournées, un vocabulaire recherché…. En lisant votre synopsis, j’ai trouvé le sujet à la fois pertinent mais un peu casse-gueule à traiter avec parcimonie… Le sujet est épineux car il revient sur un événement dramatique avec l’attentat de Nice en 2016….. Pardon mais ce roman mérite à mes yeux plus qu’1 étoile à moins que cela soit moi qui ai perdu complètement la boule ? Enfin, perdu la boule ou pas, il n’en reste pas moins que j’ai aimé! J’ai apprécié le ton décalé et ironique de la narratrice surtout dans une société machiste. Son ton est vive, sa répartie est bien présente, on sent qu’elle est consciente des limites de cette société. Elle est loin d’être idiote, comprend très vite les situations humaines et surtout voit juste.
Publié le 01 Novembre 2018

En fait… il faudrait à minima que vous corrigiez les fautes de votre synopsis pour qu’on ose affronter un tel sujet…

Publié le 25 Octobre 2018
Saget-f
Biographie
A découvrir cette semaine
A lire dans les actualités