Margot

156 pages de Stéphanie Lucie Mainazon
Margot Stéphanie Lucie Mainazon
Synopsis

"Elle reprit la route de Paris avec la certitude que cet homme tombé du ciel serait la nouvelle pierre angulaire de sa vie. A cette époque, elle ne pouvait pas savoir qu'elle avait pactisé avec le diable. Lucie, en quête du paradis terrestre, allait connaitre les affres de l'enfer."

Cette histoire est celle d'une lutte. La lutte d'une femme contre un pervers narcissique. Une lutte de plusieurs années pour retrouver ses droits sur sa fille. Une lutte qui la conduira jusque devant la cour européenne des droits de l'Homme. Une lutte pour son amour, Margot.
Une histoire vraie.

348 lectures depuis la publication le 17 Janvier 2019

Les statistiques du livre

  1827 Classement
  24 Lectures
  +643 Progression
  5 / 5 Notation
  9 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
Récit autobiographique que j’ai bien aimé! Le fait que l’histoire soit tirée d’une histoire vraie rajoute de la force à votre exposé. J’ai apprécié la richesse de votre vocabulaire employé durant cette narration, contrairement à Lila L, j’ai trouvé que vos phrases étaient fluides et très bien construites! Cela change de certains navets que j’ai pu lire ici ou là. Vous avez toutes les qualités requises pour devenir un grand écrivain ou une grande écrivaine( je ne sais plus quel orthographe employé pour parler d’une femme ?). Donc j’espère que vous allez écrire d’autres livres ! Le sujet m’a fortement intéressé, celui-ci est très à la mode, ces dernières années j’ai souvent entendu parler d’histoires qui concernaient notamment des pervers narcissiques. Je me méfie d’ailleurs car aujourd’hui j’ai le sentiment qu’on range un peu trop systématiquement les individus « dérangés » dans cette catégorie. J'ai hésité entre la note de 4 ou 5. Je vous mets un 5 pour vous encourager...
Publié le 12 Février 2019

Bonjour et merci @Lila pour votre commentaire

Publié le 03 Février 2019

Pas facile de rentrer de but en blanc dans votre histoire. Beaucoup de personnages. Une longue narration. On n’est pas là pour lire léger ! Je trouve que votre récit gagnerait à plus de fluidité. Cela ne changerait pas le propos, mais peut-être un peu la manière de les dire. Merci en tout cas pour ce partage.

Publié le 03 Février 2019

Bonjour @lamish et merci beaucoup d'avoir lu mon roman. Concernant votre critique chacun est libre de critiquer comme il l entend je respecte vos propos. Je vous assure ne pas avoir eu recours au dictionnaire à outrance pour utiliser du vocabulaire aussi riche. Des lecteurs ont publié des commentaires sur d'autres sites comme Amazon où il est publié des critiques plus avantageuses et j'accepte toutes les critiques bonnes ou mauvaises dès lors qu'elles ne sont pas cassantes. Je ne suis pas écrivain à la base et c'est le seul roman que j'écrirai. J'ai voulu témoigner du drame qu il nous est arrivé ma fille et moi par ce roman autobiographique parce que je voulais alerter sur les dangers d'une adoption plénière qui n'est pas un acte à prendre à la légère et d'autre part témoigner de ce que nous avons enduré en vivant aux côtés d'un pervers narcissique. D'écrire un ouvrage technique aurait ennuyé le lecteur c'est pourquoi j'ai préféré le roman. Bonne journée et encore merci, Stéphanie

Publié le 21 Janvier 2019
5
Une plume riche et caustique que vous maniez avec art. L'impression que le dictionnaire des synonymes a fumé et que vous en avez extrait tous les mots qu'un français lambda n'utilisera probablement jamais de sa vie ;). Pour moi, c'est un bémol, car l'histoire de Lucie et de Margot se retrouve diluée dans l'exubérance de votre prose. Après les premières pages que j'ai appréciées, je les ai cherchées, ai tenté de les suivre, perdue dans les caricatures critiques et ironiques d'un monde superficiel et sans intérêt, pour finalement les retrouver vraiment dans les dernières pages... dommage. Elles méritent d'être l'axe central de votre récit, à mes yeux. Merci pour ce partage. Amicalement. Michèle
Publié le 21 Janvier 2019