Un dernier pour la route

55 pages
Extrait
Feuilleton
de Martin Leabhar
Un dernier pour la route Martin Leabhar
Synopsis

2019, année la plus chaude en Europe ; année de voyage en Europe, également, pour ma compagne et moi. Pourquoi partir ? Pour visiter les ruines de notre civilisation ; pour découvrir les fondations d’un futur système résilient.

Voici donc un carnet de voyage, où j’ai fixé des images au confluent de nos rencontres et de l’urgence écologique. Carnet plein de terre, où j’ai rassemblé tous les moments passés dans des fermes biologiques. Carnet de passage d’un monde urbain vers un monde rural, où nos anciens métiers (l’un juriste et l’autre ergothérapeute) n’étaient d’aucun secours ; où la route est devenue le seul recours pour enfin rencontrer la nature.

Carnet qui sera régulièrement mis à jour avec la publication de nouvelles étapes. Allez grimpe, on t’emmène !

Publié le 03 Février 2020

Les statistiques du livre

  2114 Classement
  25 Lectures 30 jours
  450 Lectures totales
  -73 Progression
  2 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Palamède Je comprends vos remarques. À vrai dire, c’était pour moi un parti pris. De notre voyage en tant que touristes, je n’ai voulu conserver que les questionnements qu’il soulevait d’un point de vue écologique. Les respirations narratives (celles que vous regrettez ne pas avoir lu plus souvent) s’intercalent à chaque fois que nous posons bagages dans une ferme, entre autres. Peut-être pas assez souvent à votre goût ? Je suis triste et désolé que cela n’ait pas fonctionné pour vous, mais vous remercie néanmoins de votre franchise, et d’avoir pris le temps de me lire.

Je vais bien sûr prendre en compte vos remarques, en supprimant certains développements trop orientés « bilan carbone ». Les étapes centrées sur la narration du voyage (qui sont malgré tout bien présentes) auront ainsi davantage de poids dans le carnet.

Publié le 19 Février 2020

C’est très vertueux votre démarche, j’applaudis, tout en comptant ce que moi-même j’émets et n’émets pas. La balance n’est pas à mon avantage c’est sûre. Donc bravo à de telles initiatives et maintenant que vous êtes un bon éco-citoyen, vous pourriez avoir envie de devenir un bon conteur ! Pas très gentil, mais dommage que votre road trip ne soit que descriptif de l’évolution de votre bilan carbone et que vous n’ayez pas cru qu’un peu plus de style narratif, un peu plus de conte, un peu plus de tourisme et de beauté de la terre, un peu plus du regard de ces deux voyageurs que vous êtes, de votre vie et son évolution au cours de votre voyage, bref un peu plus trip un peu moins road, ça servirait votre message je trouve. Merci en tout cas d’avoir partagé cette expérience.

Publié le 18 Février 2020
5
BONJOUR, le réchauffement climatique est irréversible, votre carnet de voyage pouvait aussi s'appeler : "La dernière route..." avant le point de non retour. En même temps il faut aussi se dire que l'Homme n'est pas entièrement responsable du bouleversement climatique, je pense que c'est cyclique sur la planète Terre. La terre a décidé de se réchauffer, est-ce une commande de Dieu pour anéantir l'humanité, comme le coronavirus et d'autres évènements ? En effet comme je le dis dans mon roman "PROPHETIA;;;" nous sommes trop nombreux il faut réduire massivement la population mondiale, Il y a un déséquilibre, et quand la nature se rend compte d'un déséquilibre, elle réagit pour se protéger, l'Homme n'est qu'un parasite inutile sur la Terre, cette planète n'a plus besoin de nous pour évoluer, elle se passera bien de l'humanité pour un futur qu'elle va mettre en place violemment afin de vivre en paix seule sans les hommes et les femmes. L'Homme est une plaie, ce n'est pas une création divine, mais la source originelle du MAL; 2020 sera encore plus chaude que 2019 et ainsi de suite, et c'est la nature qui l'ordonne pour se libérer et se protéger de l'humanité...Ce n'est pas fataliste c'est réaliste. Et la nature nous prépare d'autres surprises on n'a encore rien vu...Bonne lecture pour tous les auteurs LIBRES comme vous et moi.
Publié le 04 Février 2020
5
Bravo, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire cette première partie de carnet de voyage. Je me projette beaucoup dans ce qui a été décrit. Vivement le changement - greenpower ! Et vivement la suite de votre carnet pour continuer le voyage !
Publié le 03 Février 2020