Agostini Francois-Xavier
Biographie

Travaillant en maison de retraite j'ai fait un burn out; comme beaucoup, pour me libérer de ce travail à la fois motivant et exténuant ( j'en fait une allusion pages 73 et 74 ) j'ai commencé à écrire pour m'extraire du réel. Découragé il me fallait créer une fiction ou une science-fiction.Témoin quotidien de la misère, de l'isolement du grand âge et de ses institutions publiques défaillantes, j'ai, avec l'encouragement de mes soeurs médecin, professeur de microbiologie et ingénieur, décidé d'écrire, pour oublier, un récit fantastique, troublant, audacieux, sensuel, prophétique sur ce qui attend l'humanité d'ici 2111. C'est perturbant. Accrochez-vous bien et restez, avertis, libres,sensibles et votre imagination fera bien tout le reste, Prophetia se lit dans un état second anormal.

Agostini Francois-Xavier a noté ces livres

3
bonjour 3 étoiles pour l'instant en attendant de le finir, écriture efficace, il faut se faire à l'idée que cela va être long. 443 pages aujourd'hui c'est devenu rare, moins de 200 pages c'est devenu la norme. AIDA BIAS n'est pas psychopathe elle est libre c'est différent. Psychopathes nous le sommes tous... Et à ce sujet nous sommes tous capables du pire comme du meilleur SURTOUT de nos jours où chaque jour qui passe révèle dans le monde de nouvelles horreurs. Autre le changement climatique qui bouleverse l'humeur des animaux mais aussi du genre humain... bravo pour tant d'audace aussi jeune et déjà plein de cauchemars en tête et maintenant en "textes" roman à lire l'esprit ouvert et sans stress ou s'abstenir. C'est comme dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" sur Monbestseller. com tous les personnages sont aussi psychopathes mais ils le savent en usent et en abusent puisqu'il faut dans "Prophetia..." vider 90% de la population mondiale au plus vite... Alors je pense à cette pensée de La Rochefoucauld : " Qui vit sans folie n'est pas si sage qu'il croit !..." Bonne lecture à tous sur Monbestseller.com.
Publié le 08 Juillet 2019
4
READ ADVICE AND COMMENT HEREUNDER
Publié le 03 Juillet 2019
4
lire commentaire qui précède
Publié le 01 Juillet 2019
4
Bonsoir, efficace, à découvrir. Vous parlez de flétrissure, chacun sur terre a ses marquages au fer rouge, que l'on souhaite cacher en fonction du métier ou de la vie que l'on mène. C'est comme Julia, Sophia et Clémence dans mon roman "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" en lecture sur monbsetseller, chacune a ses flétrissures qui, soit, empêchent d'avancer soit vous font prendre des chemins osés que d'autres ne veulent pas essayer. Quant à la passion c'est une idée romantique qui s'est effilochée au XXIéme siècle. Vous dites introspection les anglais disent : "self-examination" c'est utile parfois, mais trop d'introspection abaisse la charge émotionnelle et diminue l'envie d'avancer. Il y a mieux que l'introspection il y a l'imagination que vous avez pour écrire. Quant au style, qu'il soit classique, ordinaire, académique, délirant et fantastique comme dans "Prophetia et Clémence la revanche contre la barbarie" qu'importe ! Chacun son style, le jugement des autres on s'en moque bien. Bonne lecture AGOSTINI François-Xavier
Publié le 19 Juin 2019
5
voir commentaire précédent.
Publié le 14 Juin 2019

Pages