Les Âmes Froissées (version intégrale)

267 pages de Stephen Nilsen @
Les Âmes Froissées (version intégrale) Stephen Nilsen @
Synopsis

Une femme, seule, la quarantaine.
Un mari évaporé dans la nature.
Que faire lorsque le mal-être devient insupportable ?
Ecrire un récit sulfureux sur un blog et dévoiler ses charmes pour se rassurer.
Les réseaux sociaux l’aideront-t-ils à sortir la tête hors de l’eau ou au contraire la feront-t-ils sombrer encore un peu plus ?
Qui est ce Lars Kisten ? Un simple follower ou un inquiétant maitre chanteur qui voit en elle une proie facile ?
Elle doit le découvrir à tout prix, quitte à donner de sa personne.

868 lectures depuis la publication le 05 Avril 2020

Les statistiques du livre

  125 Classement
  255 Lectures
  -26 Progression
  4 / 5 Notation
  25 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

1 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@lamish
Je vous remercie de votre retour et constate avec plaisir que vous avez dévoré ce récit. Il est vrai qu'il n'est pas toujours facile de destabiliser le lecteur sans risquer que celui-ci ne se perde un peu. Ce doit être mon côté joueur qui s'immisce sur mon clavier et se glisse dans mes écrits !
En tout cas merci encore pour l'honnêteté de vos propos.
Bien à vous. Stephen.

Publié le 10 Avril 2020
4
Bonjour Stephen. J'ai fini votre roman à tiroirs cette nuit, assez dubitative, car si l'ouverture du premier a relancé mon intérêt pour l'intrigue, après un passage érotico-sado-maso dont je ne suis pas vraiment amatrice, l'ouverture des suivants m'a peu à peu décontenancée pour finalement me perdre. J'ai probablement loupé des indices évidents à vos yeux, mais si j'ai réussi à faire le lien entre un tueur en série, un inspecteur, une jeune-femme qui aime les mises en scène et le jeu, un malade psy et ses délires, je n'ai pas réussi avec la femme qui s'éclate sur la toile, son mari qui la délaisse, un disparu devenu amnésique et une confusion identitaire entre deux amies. Dommage car votre plume est agréable et les différents scénarios imaginatifs... Concernant la forme, le temps de narration oscille parfois entre présent et passé sans raison évidente.Il y a aussi pas mal de coquilles à partir de la page 43 ("IL leur arrivAIT). J'ai commencé à les relever puis ai renoncé. Malgré l'ingratitude de ce travail, quelques relectures s'imposent... Tout cela justifie l'étoile en moins dont je ne suis pas coutumière. J'espère que vous ne m'en voudrez pas ;-). Merci pour ce partage qui a vraiment suscité un intérêt non feint. Amicalement, Michèle
Publié le 09 Avril 2020