The Lonely Girl

62 pages de Sapphire
The Lonely Girl Sapphire
Synopsis

Connaissiez-vous une jeune fille seule, qui attendait que quelqu'un la remarque.
Cette fille qui ne croit pas aux contes de fées mais qui espère en vivre un.
Cette fille trop frêle et fragile pour supporter le poids de la vie, cette jeune fille qui en a payé le prix.
Si vous la connaissiez pourquoi n'avoir rien fait ?

Dans cette histoire, Mary White est une jeune lycéenne solitaire qui du jour au lendemain voit sa vie changée avec l'apparition d'Alex Parker l'un de ses camarades de classe. Au fils des jour elle rencontrera Ashley et Aiden Hunter. mais ce n'est pas tout, son passé douloureux va lui aussi revenir à la chasse.

257 lectures depuis la publication le 09 Mai 2020

Les statistiques du livre

  401 Classement
  76 Lectures
  -93 Progression
  5 / 5 Notation
  7 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@porphyre ton commentaire n'as aucun sens, le livre est assez bien mais il lui manque qqch en tout cas bon courage pour un prochain ;)

Publié le 04 Juin 2020

C’est clair que c’est pas gai, ça sent le lycée, presque même la high school un peu clichée. J’ai été curieuse, même si je sais que je n’avais rien à faire dans cette histoire qui ne me concerne plus et ne concerne pas encore ma fille, hopefully ! Cela dit, s’il y a des dialogues du quotidien qui passent dans les séries U.S., je trouve qu’en les lisant, il faut pas qu’ils ne soient que des répliques parfois un peu vides, il faut qu’ils fassent plus avancer le récit. mais bon… une fois encore je me suis égarée dans une histoire qui n’est pas de mon âge :) Bonne chance

Publié le 31 Mai 2020
5
j'ai pleurée en lisant la fin. Ton livre est trop bien, je l'adore
Publié le 25 Mai 2020

Eh bien, si je n'ai rien fait, c'est parce que je n'ai jamais pu encadrer les jeunes fille seules, qui attendent que quelqu'un les remarque. J'en suis impécuniairement désolé, croyez-le bien, mais les jeunes filles nubiles qui ne croient pas aux contes de fées mais qui espèrent en vivre un me sortent par les trous de nez, surtout quand elles se nomment Mary White et qu'elles croisent sur leur chemin des Ashley et des Aiden Hunter. Je ne sais pas, mais il me semble que la Brigade onomastique de la Littérature de gare (BOLG pour les intimes) n'est pas toujours à la hauteur quand il s'agit de réprimer les contrevenants au bon goût. Ça et le Covid-19 : je trouve que ça commence à faire beaucoup pour le contribuable. Bien à vous quand même, et grosses bises à votre vieille maman.

Publié le 09 Mai 2020