Cécile Labate
Présentation

J'aime lire !

Cécile Labate a noté ces livres

4
J’aime bien votre titre, c’est tout à fait ça, gai, varié, un brin exotique, un structuré déstructuré, assez pour tous les goûts, chaque carré son histoire bien ficelée. Bref, le principe des nouvelles qui tombent parfaitement sur leurs pieds. Bravo et merci pour ces évasions.
Publié le 15 Janvier 2020
4
On sent à vos premiers mots que l’on rentre dans un univers absolument romanesque. Un secret lourd à porter, une disparition regrettée, l’amour, un destin. Les ingrédients de la romance à l’état pur. J’ai eu l’impression de regarder une série, avec un brin d’exotisme. Je trouve que vous devriez densifier vos dialogues, faire en sorte qu’ils ne soient pas juste une respiration à la narration, mais aussi qu’ils nourrissent le récit, le fasse avancer. Merci pour ce partage.
Publié le 31 Décembre 2019
4
Vous n’avez pas choisi un sujet facile. Ou devrais-je dire, le sujet que vous avez choisi de partager n’est pas facile… à lire ! Mais j’imagine que comme tout récit de ce genre, il s’est imposé à vous, de sorte que vous en soyez le porte parole en quelque sorte. Cela dit, si on commence les premières pages, d’ailleurs, même dès le synopsis, la préface remarquable, c’est parce que l’on se sent concernée, d’une manière ou d’une autre. Et ce monologue épistolaire de Lili est un "artifice" (si vous me permettez cette expression) très poignant, cru. C’est dur à lire, il y a cette progression, inéluctable d’évidence. Contrebalancée par cette candeur, cette naïveté que l’on avait dans ces années là, cette confiance dans le pouvoir médical. Beau témoignage, cruel.
Publié le 26 Décembre 2019
4
Je suis très d’accord avec le commentaire de LolaG, il y aune certaine appréhension à rentrer dans votre sujet, jusqu’à ce que l’on comprenne que c’est un roman, sans doute avec une part d’autobiographie, peut-être même grande, mais que vous abordez avec du courage et de la dignité. Surement une telle fuite est un réflexe sinon classique, en tout cas bien compréhensible. Comment savoir comment on va aborder un tel problème que l’on craint pour le connaître, l’avoir côtoyé, avoir lu ou vu des émissions, des films ? Mais en déplaçant le sujet, en mettant un focus sur les personnages qui vous entourent, très bien décrits d’ailleurs je trouve, vous rendez le rendez-vous avec Pascale presque moins dur. Comme si une grosse partie de la bataille était gagnée. Bravo pour votre roman (et effectivement, il faut que vous corrigiez vite les fautes, autrement il n’y aura pas beaucoup de téméraires !)
Publié le 12 Décembre 2019
4
C’est très gai vos contes pour grands enfants ! il y a cette légèreté profonde de la plume, ce rythme aussi qui fait qu’on est portée. Bravo à vous
Publié le 11 Novembre 2019

Pages