Cécile Labate
Présentation

J'aime lire !

Cécile Labate a noté ces livres

4
Joli titre et belle histoire, inattendue, que vous explorez effectivement un peu comme un chercheur d’attitudes, de choix, de trains qui passent, qu'on prend ou pas. Faite d’observations judicieuses. De très belles phrases souvent, musicales, rythmées. Merci pour ce partage. (Ôtez moi d’un doute, Monsieur le Professeur de français, ai-je tort de penser que cette orthographe est une faute ? "les semaines se sont succédé" (page 2)
Publié le 31 Mars 2021
5
Je vous découvre dans un autre genre. Comme le dit un des précédents commentaires, aucun doute, vous savez vraiment embarquer vos lecteurs, et les balader à votre guise. J’ai trouvé que vous aviez écrit deux histoires, et entre vous et moi, je me serais bien arrêtée à la première ! Les 6 personnages sont incroyables, de vrais personnages de romans. C’est plein d’émotion, de phrases fortes, bien roulées, on sourit souvent et on pleure un peu aussi. C’est ça qui rend votre histoire attachante, marquante. C’est peut-être votre passion cachée du cirque, comme Paul, qui vous a inspirée votre seconde partie, qui pour moi n’est pas la même histoire, même si ce sont les mêmes protagonistes, et est un peu moins inoubliable ! Le premier récit, c’est un drame en 2 ou 3 actes. On est scotchée, on tourne les pages avec avidité. Dans le second, on est plus dans une saga familiale à mon sens. Cela dit, je garde le meilleur en mémoire. Merci et bravo pour ce très beau roman.
Publié le 20 Janvier 2021
5
Difficile de résister à vous découvrir après le commentaire de Chris Martelli. Difficile de ne pas vous dire pareillement comme j’ai aimé la pudeur avec laquelle vous racontez une tranche de vie, cette si jolie promenade. Je ne sais pas comment s’appelle ce principe littéraire des fins annoncées, qu’on redoute, dont on espère tout de suite, que non, cela n’arrivera pas, et qui tient d’autant plus en haleine, et qui fait ralentir sa vitesse de lecture plus on s’approche des dernières pages. C’est très beau, très inoubliable je trouve votre roman. Merci beaucoup.
Publié le 12 Janvier 2021
5
"Ce livre n’est pas…" dîtes-vous, que c’est fin de commencer par une non vente pour donner l’illusion que l’on ouvre la page absolument pas influencée, et l’envie de découvrir. Ce n’est pas un roman, c’est une biographie, et la votre ressemble à un roman. C’est varié, intrigant, fin, on vous lit en posant sa tasse de café à côté ou son verre de vin d’ailleurs. C’est plaisant. Et pas la peine d’avoir eu 20 ans en 68 pour vous suivre. J’ai aimé votre choix de petits chapitres légers ajoutés les uns aux autres pour raconter une portion de vie, avec retenue. Et cette très belle dernière phrase, de celles qu’on oublie pas !
Publié le 01 Décembre 2020
4
Bon, j’ai bien compris, à lire tous les commentaires, qu’il fallait y aller sans prudence, en laissant tous ses préjugés au placard. C’est ce que j’ai essayé de faire. Même ceux de ne pas être influencée par les louanges. J’ai trouvé ça bien sûr interpellant. Intrigant aussi. Mais qu’elle était cette recette magique qui provoquait un regard différent ? Qui faisait passer le plus violent des mots derrière un bel exercice de style ? Seul cette succession d’idées juxtaposées et ce twist d’une colonne à l’autre ? Very dangerous alors ! C’est à dire, que seule une forme différente, créative, pourrait donner à un récit même sanguinairement orange mecanic, une espèce de poésie ? C’est vrai qu’orange mecanic est mythique. Bon il y avait cette musique aussi. Je ne sais plus, mais je vais y passer le week end. Cela dit, je crois qu’il m’a manqué ce petit quelque chose assez indispensable quand même, ne pas pouvoir fermer la page le soir, trop scotchée par le récit. Bravo en tout cas, j’ai été secouée.
Publié le 13 Novembre 2020

Pages