Moi Mademoiselle Tout le Monde

419 pages
Extrait
de Moi Mademoiselle Tout le Monde
Moi Mademoiselle Tout le Monde Moi Mademoiselle Tout le Monde
Synopsis

Morgane est une jeune fille comme les autres, plutôt mignonne, assez classique, discrète, d'une famille modeste avec des résultats scolaires satisfaisants, entourée de parents qui l'aiment plus que tout au monde : une Mademoiselle Tout le Monde !
Elle rêve d'avoir un amoureux qui lui apprenne l'amour avec un grand A.
Un après midi, à la patinoire, en quête de l'âme sœur , elle tombe sous le charme d'un très beau garçon , énigmatique, inaccessible , qui la fait rougir dès que leurs regards se croisent. C'est sur il fait parti du monde des branchés, d'un autre monde : pas du sien.
Leurs chemins se croisent à nouveau et Morgane, toujours intensément affectée par la beauté de ce garçon, tente le tout pour le tout : elle l'invite au cinéma et à sa grande surprise : il accepte !

Publié le 29 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  139 Classement
  224 Lectures 30 jours
  621 Lectures totales
  -5 Progression
  35 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Un extrait assez perturbant sans aucun lien apparemment avec le résumé. J’ai noté pas mal d’erreurs de ponctuation, quelques fautes d’orthographe aussi.
Parfois il y a des phrases très longues qui mériteraient d’être scindées. Le langage employé est également trop oral à mon sens. Il ne faut pas oublier que l’écrit est différent du langage oral.
Un truc qui me dérange dans ce que je peux déduire de ma lecture c’est que l’héroïne dit aimer son petit ami mais elle le laisse contrôler sa vie. Elle en a conscience mais elle ne fait rien ? Personnellement c’est le genre de comportement qui ne me donne pas envie d’en savoir plus à son sujet.
Au niveau du résumé, je l’ai trouvé un peu « cliché », semblable à de nombreuses romances d’ado. Il y a aussi cette phrase qui m’a interpellée : « C'est sûr il fait parti du monde des branchés, d'un autre monde : pas du sien. » => le résumé ne permet pas de savoir pourquoi cette affirmation, il nous faudra plus de détails.
De plus, entre l’extrait mis à disposition et le résumé c’est compliqué à comprendre. L’extrait se place-t-il avant ou après la rencontre à la patinoire ? Parce que l’héroïne ne semble pas vouloir sympathiser avec d’autres garçons dans l’extrait. À moins que Vince soit ce garçon rencontré à la patinoire ?
C’est très confus du coup.

Publié le 05 Décembre 2020
LR

@Moi Mademoiselle Tout le Monde
Très difficile de juger une histoire sur si peu. J'espère en découvrir davantage prochainement.
Bien à vous !

Publié le 02 Décembre 2020
5
@Moi Mademoiselle Tout le Monde Chère Mademoiselle Personne (car lorsqu'on est tout le monde, par voie de conséquence on n'est personne), vous ne nous donnez ici qu'un extrait de votre livre, et c'est bien dommage. C'est bien dommage, car on sent d'emblée que ça va être quelque chose de pas piqué des hannetons, cette romance. En effet, le peu que vous nous donnez à en lire annonce une œuvre maîtresse (quoique compulsive un peu), dont à laquelle de quoi on peut déjà dire qu'elle ne sombrera pas corps et biens dans le sentimentalisme ballot des tricoteuses de niaiseries calibrées. Et ça, Mademoiselle Quiconque, c'est très fort. Si j'avais un conseil à vous donner (ce qui n'est pas le cas, dieu m'en garde), ce serait celui de poster ici votre ouvrage complet, parce qu'il me paraît évident que, dans son entièreté, il n'aurait aucun mal à se hisser au top des tops du palmarès, à côté d'une œuvre aussi marquante que "Le Choix du cœur" de celle qui signe par modestie "Le cœur Sarah", mais que je soupçonne d'être la réincarnation de Virginia Woolf ou de Marguerite Yourcenar. PS : Soyez fière de vous ! nous exhortez-vous au terme de votre brillante biographie. Eh bien, toute fausse modestie mise à part, je suis très, très fière de moi, car je viens de remporter le grand prix annuel des pêcheuses d'ormeaux de Concarneau pour mon dernier roman intitulé "Et ça, papa, c'est de la cancoillotte ?" Vous voyez donc que vous prêchez une convaincue.
Publié le 30 Novembre 2020