P.H

4 pages
Extrait
Feuilleton
de TANO NATO
P.H TANO NATO
Synopsis

Adhémar CARDETOUR est passionné par le corps féminin qu'il prend en photo pour réaliser une exposition. Il utilise la langue de Molière pour raconter ses plus belles rencontres à une journaliste novice en la matière.
Je présente parcimonieusement des extraits du livre dont la vocation est de donner le ton.

Publié le 28 Juillet 2021

Les statistiques du livre

  396 Classement
  74 Lectures 30 jours
  588 Lectures totales
  -48 Progression
  23 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@MartinM
Bonjour, merci pour votre commentaire. Je suis débutant dans ce style d'écriture.
En fait cet épisode est à l'intérieur du livre et c'est vrai que le doute subsiste.
En ce qui concerne le côté light, c'est volontaire car j'écris en fonction de ma personnalité.
Il y a des mots courants que j'ai du mal à utiliser. Ce qui me plaît, ce sont les dialogues et les conditions
où cela se déroulent. Dans un autre épisode, Adhémar est à Venise, et dans un autre dans un pavillon de chasse....mais jamais seul. Cordialement

Publié le 05 Août 2021

On ne sait rien de vous, quel dommage. Je me demandais combien il faut avoir déjà écrit d’histoires pour s’aventurer dans une mignardise de la sorte ? C’est acidulé mais un peu light, non ? Cela dit, au delà des jeux de mots, des noms propres à double sens, il y a quelques erreurs minimes qui ralentissent la fluidité. Par exemple, on croit à la première page que le visiteur de la banquière est une visiteuse puisque ses escarpins pourraient refléter de la lingerie féminine (pas la sienne propre ?)

Publié le 05 Août 2021

Cher Jules, la langue de Molière est notre référence à tous les français, je n'ai jamais eu la prétention de faire du Molière. D'ailleurs il paraît que ce n'est pas lui qui écrivait ses pièces, mais Corneille.
Désolé pour vous avoir déçu.

Publié le 29 Juillet 2021

La langue de Molière, dites-vous ? Sans doute Molière est-il le nom de votre concierge ou de votre épicier (voire de votre charcutier), car je doute que le grand Molière ait jamais baragouiné de la sorte.

Publié le 29 Juillet 2021

Pourquoi lire ce livre ?
Pour son romantisme ? Il n'est pas mort, il s'exprime différrement. Il ne doit souffrir d'aucune légèreté, il exige l'originalité.
Pour l'usage des langues étrangères ? Enjoy mon joystick...of course.
Pour son soutien au PME ? Monique est une ancienne mondeuse, retraité d'une entreprise nuccicole...elle saisit son casse-noisette selon les règles édictées par la confrérie des cassanuxiphiles.
Ou tout simplement pour ses envolées érotiques !
Notre orchestration laisse échapper quelques râles jouissifs analogues à ceux émis lors d'une sortie de confinement.

Publié le 28 Juillet 2021