FAITS D'HIVER

261 pages de Josef Reyskeed
FAITS D'HIVER Josef Reyskeed
Synopsis

L’art n’est-il réservé qu’aux riches ? Serait-ce par manque d’éducation ou par défaut d’accessibilité ? Nunzio a trouvé le chemin par sa sensibilité et sa résilience. Sa créativité brute, presque animale, fait plier l’acier de ses exigences fécondes. Un petit monde singulier et démuni s’imbrique et se joint à ses pérégrinations, mais Zora, la petite Algérienne, poussée par un processus d’accrétion, percute son existence.
Les histoires d’amour se fondent parfois dans des faits divers…

Publié le 05 Octobre 2021

Les statistiques du livre

  39 Classement
  382 Lectures 30 jours
  1106 Lectures totales
  -13 Progression
  0 Téléchargement
  11 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Eyle
Je suis ravi de votre commentaire, et de votre ciel étoilé ! Bien évidemment je ne vous dirai pas si l'histoire est une exception qui confirme la règle mais...vous savez déjà :-).
Je suis effectivement attiré par les "gueules cassées", et leur pouvoir de résilience, j'aime beaucoup votre allusion au film de Louis-Julien Petit "Les invisibles", celles et ceux qui peuplent les trottoirs et qu'on ne voit pas. Les rencontres, quelles qu'elles soient, peuvent être déterminantes. L'épaisseur des personnages est toujours une priorité pour moi et l'histoire se bâtit autour d'eux.
La misère sociale est un thème inépuisable, tant la société est atteinte, si le thème pouvait être plus présent dans les discours de la cité, plutôt que le support d'histoires, ce serait peut-être un souffle d'espoir.
Encore merci pour votre commentaire, c'est très agréable d'être lu et encore plus d'être compris.
Amicalement
Josef

Publié le 17 Octobre 2021
5
Les histoires d amour finissent mal en général... Ou des exceptions confirment la règle... ? C est avec un grand plaisir que j ai lu le deuxième roman de Josef Reeyskeed ! On y retrouve des personnages cabossés par la vie, aller vers la lumière grâce à des rencontres inattendues... D'autres qu on adore détester... Toujours des personnages décris précisément, finement, auxquels on s attache forcément... car même les salauds ne sont pas des caricatures... On y retrouve les petites touches d'humour cynique délicieux qui dénoncent des maux de nos sociétés... Inégalités sociales, violence conjugale, médias... Dans ce roman, l auteur nous parle de ceux que l'on nomme "les invisibles", et il fait un roman de leur vie, car toute vie est un roman...
Publié le 17 Octobre 2021

@Capucine Fleur
Merci pour votre commentaire plein de sensibilité. Vous l'avez deviné, la connexion avec...mes amis ( j'ai bien aimé cette expression :-)) était forte et effectivement c'est avec regret que je les ai quittés. Pour leur faire prendre vie, j'ai eu besoin de raconter d'où ils venaient et ce qu'ils portaient dans leurs valises.
Amicalement Josef

Publié le 12 Octobre 2021
4
C’est une très jolie histoire, très vraie, pleine d’humanité, 2 personnes rares et attachantes. J’ai sans doute un peu regretté que vous fassiez un peu trainer les choses en longueur, mais je vous comprends car je ne doute pas que vous aviez envie de prolonger un peu avec vos amis, leurs vies, leur univers ! J’imagine que l’équilibre devait être pas simple pour en dire suffisamment pour raconter d’où ils venaient, ce qui les avait emmené là, leur environnement, comment ils allaient trouver leur chemin commun, sans non plus trop en dire. Merci pour ce regard de tranches de vies d'un monde que l'on ne voit pas comme il faut.
Publié le 12 Octobre 2021
Josef Reyskeed
Biographie

Autodidacte, j'ai les doigts qui gigotent depuis longtemps. Des poèmes pour venir en aide à ma mélancolie, puis quelques papiers pour couper...


A découvrir cette semaine
A lire dans les actualités