Le puits de Cordes

54 pages de Alhéna Skat
Le puits de Cordes Alhéna Skat
Synopsis

Cette nuit, la mort attendait Jane, sa proie, au fond du puits de 147 mètres de fond.
Elle est sauvée in extremis par King, le chien, qui va l’amener à délivrer un prisonnier attaché suivant le rituel de La Croix de Saint-André. Abandonné, il est aux portes de la mort quand elle le découvre.
Que cache cette mise en scène macabre ?
Parviendra-t-elle à le sauver de cette pègre ?

Publié le 21 Juillet 2023

Les statistiques du livre

  1332 Classement
  41 Lectures 30 jours
  582 Lectures totales
  -130 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Alhéna Skat et Messire Jan
Suite à l'évocation des Parthes, un mien ami à moi en a éprouvé une certaine contrariété. "Twrch nngyllush" a donc rétorqué Culhwch, expert en long bow, et vexé que les archers gallois soient tombés dans le puits de l'oubli. Il ne s'est déridé que lorsque je l'ai comparé à Légolas, l'elfe aux tirs de flèches légendairement acrobatiques. A titre personnel, très paresseuse, je ne décoche mes flèches assassines qu'avec parcimonie, modération et à bon escient (je sais, c'est une blague éculée, mais nous sommes lundi).
Hwyl fawr, Lady P33

Publié le 13 Novembre 2023

@Parthemise33
Bonjour chère Déesse,
Il m’est très agréable de vous retrouver sur l’histoire du « Puits de Cordes », ce qui me permet en plus de vous remercier pour votre commentaire et cette récompense étoilée, venant de vous, grande érudite, ce qui me comble de joie.
Je m’incline une fois encore devant votre immense savoir sur cette tribu des « Parthes ». Bien peu connaissent ce peuple, avec leurs cavaliers sachant décocher une flèche mortelle sur l’ennemi par une technique connue de leur seule tribu, qui perdure, mais, oh ! surprise, Jane la pratiquait encore.
Merci encore pour votre immense savoir et le grand honneur de voir votre regard s’abaisser sur mes humbles écrits.
Chaleureuses et amicales pensées,
Alhéna.

/////

P.S. : Savoir décocher des flèches assassines par dessus l’épaule, est-ce là une technique de Parthe-mise ?
« Bonjour chez vous ! » comme disait le n° 6...

Jan.

Publié le 12 Novembre 2023
5
@Alhéna Skat Chère Dame, Quelle aventure ! Dans laquelle on ne se prend pas trop le chou avec des problèmes existentiellement nombrilistes. Enfin, juste ce qu'il faut pour donner à vos héros la part d'humanité qui nous les rend très sympathiques. Et une "Parthe" comme associée, ce n'est pas banal. Mention spéciale à King qui ne déshonore pas ses lointains prédécesseurs (quoique, qui se souvient encore des "Youhou ! Rintintin !"?). Merci Bisous Merci pour cette histoire menée tambour battant
Publié le 10 Novembre 2023

@Julien Marsan
Bonjour,
Merci de m’avoir lue. C’est avec plaisir que je vais vous transmettre le lien qui m’a permis avec d’autres documents très sérieux de retracer l’histoire de cette légende de Cordes-sur-Ciel.

https://www.dedans-dehors.com/2017/09/cordes-sur-ciel-entre-mysteres-et-legendes.html

Je ne me suis écartée à aucun moment de ces références en ce qui concerne cette nouvelle.
Je me dois de vous préciser qu’elle a été conçue et rédigée en deux parties : la première avec les éléments précédemment cités, la seconde étant un roman inventé pour donner du suspense au lecteur. Vous l’avez certainement compris, elle commence au moment de la rencontre de Jane et de King, le chien-loup qui la sauve du suicide et va l’entraîner dans une histoire sordide… sortie de mon imagination…

J’espère avoir répondu à votre demande, et si un jour vous passez aux alentours de ce village, n’hésitez pas à faire un détour.
J’ajouterai en plaisantant que si vous avez le courage de grimper les 52 marches vous serez purifié et absous de vos péchés ;)) N’est-ce pas merveilleux ?

Une dernière chose : le fait de ne pas ajouter de notes ne me gêne pas, je préfère la sincérité à de basses flatteries. Simplement, que vous lisiez mes écrits sera pour moi une joie et ma récompense.

Avec toute ma sympathie. Et au plaisir de vous lire.

Publié le 06 Août 2023

Quelle étonnante histoire. C’est un conte qu’on raconte dans ce pays ?

Publié le 05 Août 2023