Parthemise33
Biographie

J'aime la lecture. Depuis plus de deux ans j'ai pris beaucoup de plaisir à picorer dans MBS et à échanger avec les auteurs. A rester commentatrice, je ne prenais pas de risque. J'ai donc voulu passer de l'autre côté du miroir.

Parthemise33 a noté ces livres

5
Oups ! J’avais oublié les étoiles. Erreur réparée. Merci Bisous Merci
Publié le 14 Avril 2021
5
@Bruno Guennec Belle nouvelle dont la mélodie douce nous happe tout du long du récit. Une question existentielle me taraude, me turlupine, m’interpelle.. Bon sang de bois, qui a remplacé Charon ? Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 11 Avril 2021
5
@Boris Phillips Un beau texte, avec en toile de fond l’histoire, et mon cher François Villon en narrateur. Je l’ai découvert vers mes dix ans, et si je ne comprenais pas tout, j’aimais l’ondulation musicale de ses poèmes. Votre style, fluide et agréable, laisse apparaître de l’émotion, et une tendresse certaine pour les bannis, les déclassés, les déshérités. Vive la fiction historique quand elle nous donne des pépites précieuses à lire. Une chose en passant, à voir comment s’appliquait la justice, on ne regrette pas les neiges d’antan. Merci Bisous Merci.
Publié le 17 Mars 2021
5
Adieu, Jeunesse, m'amie, De vous me faut départir Plus ne vous puis retenir Car le temps ne le veut mie * @Boris Phillips Grâce à votre nouvelle j’ai découvert Othon III de Grandson. Un seigneur poète très brillant, mais un peu naïf. Trop chevaleresque, peut-être ? Pour avoir chanté la Saint Valentin, il me plait bien. J’ai été bercée par votre histoire et votre style riche en références. Merci Bisous Merci pour avoir augmenté mes connaissances. Ps Je le pense depuis longtemps, et je vous le dis ce soir : les historiens peuvent le tourner dans tous les sens, la guerre de cent ans fut finalement une guerre civile franco-française qui s’est déroulée sur le sol de France.
Publié le 16 Mars 2021
5
@jean marie rousset Allez donc savoir pourquoi votre nouvelle m’a évoqué « Le prince et le pauvre » de Mark Twain et « Ces messieurs trop tranquilles » de Georges Lautner. L’esprit a des idées fantasques qui vagabondent en toute indépendance. J’ai aimé votre histoire, le déroulé de l’action et sa fin qui est peut-être le début d’une autre aventure. Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 14 Mars 2021

Pages