CRIER SOUS L'EAU

80 pages de Capucine de REYOGIS
CRIER SOUS L'EAU Capucine de REYOGIS
Synopsis

Fille d’un père pervers narcissique, malheureux, violent et persécuteur, à 32 ans, je suis devenue la mère d’un petit garçon polyhandicapé, joyeux, innocent et dépendant.
Deux raisons d’écrire pour ne pas sombrer. Et peut-être aider mes pairs à flotter.
J’évoque ces douze dernières années à jongler entre mes différentes facettes: professeure des écoles, aidante, mère, femme et amie. Je décris le combat intérieur qui m’agite et me malmène, les différentes rencontres humaines qui ont permis à ma famille de tenir le cap, les perpétuelles et accablantes batailles contre une administration, un État défaillant.

La différence de mon enfant fait voler en éclat les fondamentaux de mon éducation, expose ma vulnérabilité au regard des autres et me transforme en soldat du quotidien.

Publié le 17 Janvier 2024

Les statistiques du livre

  868 Classement
  53 Lectures 30 jours
  291 Lectures totales
  -56 Progression
  6 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

8 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@marionborais
Vous avez raison, écrire sur soi est cathartique mais cela permet aussi de lâcher prise et de prendre de la distance sur sa propre histoire.
Merci pour votre commentaire qui me touche.

Publié le 14 Février 2024
5
Du courage à tous les étages, celui de prendre la plume déjà, et de dire, simplement, et de croire plus que tout en la vertu réparatrice de l’écriture, de l’échange, du partage. Parce que, mettre des mots, noir sur blanc, aide à sortir de soi-même. Mais au-delà de votre démarche, je salue aussi la manière dont vous l’écrivez, avec style et avec âme. Merci d’avoir partagé la réalité de votre singulière vie.
Publié le 11 Février 2024

@olivierdoussot

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de laisser un commentaire Olivier. Vos mots m'encouragent.

Publié le 07 Février 2024
5
Vous avez écrit un témoignage à la fois drôle et poignant, tout en finesse. A aucun moment vous ne vous apitoyez sur vous même. Vous nous faites entrer dans votre quotidien avec bienveillance et ironie. `Vous nous ouvrez les yeux sur un univers inconnu et, comme vous les dites, bafoué par l'Etat. Merci de votre générosité Capucine, je recommande vivement la lecture de votre livre qui j'espère trouvera une maison d'édition.
Publié le 07 Février 2024

@victormontrilleux
Merci beaucoup Victor pour votre commentaire qui me touche. Mission accomplie si cela vous a parlé et si mes mots auraient pu être les vôtres à l'époque.

Publié le 05 Février 2024

Je vous remercie pour ce témoignage. Je dois vous dire que je me suis reconnu aux premiers chapitres car j'ai une fille qui est née avec une grave malformation - dont le suivi a commencé à Port Royal - qui a pu être opérée, avec des semaines d'hospitalisation très longues et pénibles et aujourd'hui sans séquelles mais je ne peux que partager le sentiment qui a été le vôtre et ce que représente encore aujourd'hui votre vie familiale. Comme d'autres l'ont signalé ici, ce récit, personnel, intime et fort, mérite un destin éditorial, car le sujet doit être entendu et partagé. Merci pour vos mots.

Publié le 05 Février 2024

@alixoursel
Merci de votre commentaire.
Je n'irai pas jusqu'à dire que les autres doivent apprécier leur vie sans faire les difficiles. Les comparaisons n'ont pas lieu d'être.
Mais si mon texte peut éclairer sur les difficultés rencontrées par les familles comme la mienne, alors mon objectif est atteint.

Publié le 31 Janvier 2024

C'est humblement que je me permets un commentaire car votre témoignage mérite le respect et l'admiration.
Tout simplement mais avec quelle émotion vous nous dévoilez votre quotidien bien lourd en nous rappelant d'apprécier le nôtre sans faire les difficiles.
Merci pour ce partage qui nous enrichit.

Publié le 30 Janvier 2024

@annabellemarkarian Oui, je l'ai fait en ciblant les éditeurs. Mais les réponses sont négatives pour le moment. Tous n'ont pas répondu mais les délais sont longs. Affaire à suivre...
Merci d'y avoir pensé ;)

Publié le 24 Janvier 2024

@annabellemarkarian
Je vous remercie de votre commentaire. J'ai effectivement écrit pour moi mais aussi pour les autres familles, parents isolés. Ils ne sont pas seuls à se battre contre les moulins à vent. Nous sommes une majorité silencieuse qui doit se faire connaître.
J'apprécie votre commentaire sur la forme presque aussi importante que le fond pour moi.

Publié le 20 Janvier 2024