Marion Borais

Marion Borais a noté ces livres

5
Du courage à tous les étages, celui de prendre la plume déjà, et de dire, simplement, et de croire plus que tout en la vertu réparatrice de l’écriture, de l’échange, du partage. Parce que, mettre des mots, noir sur blanc, aide à sortir de soi-même. Mais au-delà de votre démarche, je salue aussi la manière dont vous l’écrivez, avec style et avec âme. Merci d’avoir partagé la réalité de votre singulière vie.
Publié le 11 Février 2024
5
Je suis toujours admirative devant de tels engagements et bravo aussi pour votre talent pour les dire. Simplement. Sans tirer la couverture. Juste les partager. Et peut-être aussi dire que c’est possible, susciter des envies de faire un peu aussi. Vous écrivez comme on vous écouterait, maintenant que vous avez raconté une partie de votre vie, vous avez peut-être envie d’en raconter d’autres ? !
Publié le 01 Février 2024
4
C’est bien vu la manière dont vous racontez cette différence, très crédible, on sent bien que vous connaissez le sujet parfaitement, sans du tout en avoir fait un traité. Au contraire, c’est une histoire dans laquelle on rentre facilement, il y a d’ailleurs plusieurs portes. Moi, mon âge sans doute :) m’a fait rentrer par Claire, je trouve qu’elle raconte très bien ce qu’elle vit, pour lui, pour elle. Lui, sans doute ai-je trouvé un peu plus artificiel (c’est vrai aussi que des mots de "d’jeuns" sous une main qui ne l’est pas, ça peut paraître un peu faux parfois). Merci pour ce partage, très éloquent.
Publié le 27 Janvier 2024
5
C’est tout à fait délicieux, plus tout à fait pour moi, mais charmant à lire, plein d’idées, d’inventions amusantes, et le rapport entre ces trois enfants malins, bien vu. On se retrouve chez Shérazade, dans un souk du désert et ses richesses toutes en couleur, on imagine les chameaux en caravane, tout cet univers magique qui a nourri nos rêves d’enfant. Bravo, et je vous souhaite plein d’autres aventures à écrire.
Publié le 19 Décembre 2023
4
C’est charmant, d’ailleurs les contes le sont souvent, cela nous fait nous évader, et nous rappelle la candeur de l’enfance. Merci d’avoir partagé cette histoire.
Publié le 06 Décembre 2023

Pages