Es-tu vraiment celui dont tout le monde parle ?

145 pages de fabrice57
Es-tu vraiment celui dont tout le monde parle ? fabrice57
Synopsis

Un matin de Septembre, au coeur de la forêt de Beaumont, Ben, un jeune adolescent est retrouvé inconscient et couvert de sang à quelques dizaines de mètres d’un lieu où venait de se perpétrer un carnage sanglant.
Immédiatement suspecté d'être l'auteur de ces crimes, il sera pourtant relâché rapidement faute de preuve mais restera aux yeux de tous le parfait coupable.
Après des années à vivre sous le poids de lourds regards, Ben croisera le chemin de Lily, une jeune étudiante prometteuse, et qu’il sauvera de la noyade. Dès lors elle sera obsédé par lui et tentera de percer le mystère qui l’entoure afin de savoir ce qu’il s’est réellement passé cette nuit là. Mais elle sera loin d’imaginer les réponses auxquelles elle devra faire face et qui changeront à jamais le cours de sa vie.

Publié le 01 Mars 2013

Les statistiques du livre

  2457 Classement
  24 Lectures 30 jours
  3573 Lectures totales
  -142 Progression
  0 Téléchargement
  18 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

21 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour Anna K,

Merci pour votre analyse tout à fait juste je dois dire.
Si j'avais eu une technique d'écriture plus poussée je pense que comme vous le dites, il aurait fallu écrire différemment la narration de Ben et de Lily.
Cependant la simple écriture de ce roman a été une épreuve pour le novice que je suis. Je n'aurais pas pu faire mieux.
Quant à la relecture de mon roman, votre remarque est juste également, c'est tout à fait nécessaire, mais pas par moi.
Mon roman je l'ai relu un grand nombre de fois. Je ne pouvais pas concevoir de laisser des fautes grossières noircir deux ans et demi de travail, pourtant avec la meilleure volonté du monde quand on n’est pas spécialement doué en orthographe, conjugaison et grammaire, on a beau lire et relire, se servir de site d’écriture, de correction, on fini toujours pas laisser passer des fautes.
A cela s'ajoute le fait que durant les relectures j'étais relativement obsédé par les fautes liées à l'intrigue elle même.
Pour déceler les fautes avant la publication il aurait fallu une relecture faites par une personne qui aurait lu ce roman pour la première fois et qui aurait eu un regard neuf.
Quoi qu'il en soit je partage entièrement votre avis. Maintenant j'espère simplement que mon écriture est suffisamment "bonne" pour permettre une lecture disons, agréable, sans pour autant que ce soit du haut de gamme.
Merci en tout cas pour le temps passé sur mon roman ;)

Publié le 21 Janvier 2014

Un roman-nouvelle intéressant qui aborde des thèmes qui ne vieillissent pas, qui sont d'une actualité assez brûlante, comme le rejet de l'étranger et le danger des préjugés véhiculés par l'incompréhension... Si la figure de l'homme-bête dans la littérature et le cinéma est assez commune, l'insertion dans un cadre moderne urbain est plutôt réaliste et convaincante. Le début, caractérisé par une tonalité orale, vivant, est assez prenant, mais j'ai trouvé un peu dommage au cours du roman que le changement de narrateur ne soit pas plus marqué au niveau du style. Ben a une voix bien à lui, mais celle de Lily et la sienne tendent un peu à se confondre dans une langue plus écrite au fil de l'histoire. Cela leur aurait peut-être donné une personnalité plus forte.

(cette histoire gagnerait sans doute à une relecture, même si je suis consciente que cela est probablement long et ennuyeux pour vous, pour corriger des fautes d'orthographe un peu perturbantes qui nuisent à la lecture, et c'est dommage)

Publié le 21 Janvier 2014

Bonjour Sterenn,

J'entends par dessin technique des plans de bâtiments, maisons et autres.
Dans ma région, au printemps beaucoup de commune propose des expositions libres.
J'espère juste que mes toiles seront à la hauteur.

Cordialement

Publié le 15 Janvier 2014

Bonjour Fabrice,
Très intéressant. Je voulais dire que cela me donne quelques lumières sur votre écriture.
Qu'entendez-vous par "dessin technique" ?
Et où exposerez-vous vos toiles ?
Cordialement

Publié le 14 Janvier 2014

Bonjour Sterenn,

Merci, je suis d'accord dans le sens où une nouvelle c'est généralement assez court et il est difficile de raconter l'essentiel d'une histoire sur quelques pages, en tout cas pour moi ça a été d'une certaine difficulté.
J'espère avoir la possibilité de la poster prochainement sur le site.

Oui naturellement vous pouvez me poser cette question, je suis toujours disposé à parler d'autres formes artistiques.
Je joue de plusieurs instruments et principalement de la guitare. Je fais beaucoup de dessins techniques ou artistiques.
Je créé des décors à petites échelles, je peins des fresques murales (rien d'exceptionnel juste des personnages de jeux videos ou autres pouvant agrémenter les murs de la maison comme une fresque de l'étrange noël de mr jack dans la cuisine) et depuis quelques mois j'ai commencé la peinture sur toile. J'ai terminé 3 toiles me permettant d'exposer pour la première fois à Pâques. Enfin j'ai commencé une sculpture. D'autres projets grossissent dans ma tête mais pour plus tard.

Cordialement

Publié le 11 Janvier 2014

Bonsoir Fabrice,
Eh bien, félicitations pour la nouvelle. J'ai toujours trouvé cette forme plus difficile, car plus synthétique. L'effort de construction doit être plus soutenu. Puis-je vous demander quelles sont les autres formes d'art que vous pratiquez ? (Si je suis trop curieuse, dites-le moi)

Publié le 10 Janvier 2014

Bonsoir Sterenn

Merci d'avoir débuté la lecture de mon roman. Je suis déjà heureux de constater que vous soyez arrivé jusqu'à la 78ème page et navré qu'un souci technique vous ai empêché d'aller plus loin.
Je suis également heureux de savoir que vous l'avez trouvé divertissant car c'est là le but, de donner un peu de plaisir au lecteur. Merci pour l'encouragement, pour l'heure je fini une nouvelle que je compte poster d'ici peu, puis je me replongerai dans le tome 2.
Oui c'est volontaire, toutefois je ne peux pas rentrer dans les détails pour ne rien dévoiler pour ceux qui serait intéressé par la lecture de mon roman.
Il ne me reste qu'à vous remercier du temps passer sur ce dernier.
Cordialement

Publié le 06 Janvier 2014

Bonjour,
Juste pour vous dire que j'ai lu votre livre jusqu'à la page 78, et que je m'arrête à cause d'un bug.
J'ai bien aimé le mystère et le narrateur Ben. J'ai moins apprécié Lily en tant que narrateur, mais j'ai trouvé ce roman divertissant. Bon courage pour la suite !
Par contre, je vous signale qu'au début de l'histoire, le médecin a trouvé des poils appartenant au cousin de l'ours, alors que dans les journaux, il n'y a que les blessures qui imputent l'accident à un ours. (Mais c'était peut-être volontaire de votre part ?)

Publié le 06 Janvier 2014

Bonsoir Madame,

Tout d'abord je vous remercie pour avoir pris le temps de lire mon roman. Je suis naturellement heureux de constater qu'il vous a plu mais je ne sais pas s'il mérite ces éloges. Je ne suis pas écrivain, ni même un lecteur et malgré mes nombreuses relectures et corrections je ne doute pas que mon roman puisse avoir besoin d'une "vraie" correction.
Vous soulignez le fait que je change de ligne à chaque fin de phrase, mais ce n'est là que la preuve toute bête de ce que je suis dans le domaine de l'écriture, un débutant. Ce n'est en rien une volonté de ma part, simplement durant l'écriture de mon roman mon attention était centrée sur, d'une part, le fait de pondre un roman plausible dans son intrigue tout en y insérant ce qui me semblait important à coucher sur le papier, et d'autre part tenter de rédiger un roman truffé de moins de faute possible.
Mais encore une fois n'ayant lu dans ma vie comme seuls romans que "bilbot le hobbit" et "le seigneur des anneaux" je ne pouvais espérer écrire mes lignes de la façon la plus juste car je n'avais quasi aucun repère technique.
Cela est d'ailleurs un frein quant à l'écriture de la suite de mon roman car je sais pertinemment que je vais éprouver les mêmes difficultés d'écritures que pour le premier.
Métempsycose, voilà un mot dont j'ignorai totalement l'existence jusqu'à la lecture de votre commentaire.
Je peux vous dire qu'ayant des croyances qui tournent plutôt autour de la science, je pense que ce qui nous parait inconcevable pour l'heure, pourra peut être s'expliquer scientifiquement plus tard. Ce phénomène en fera peut être parti. En tout cas l'être humain est capable de penser, de concevoir et de créer, alors pourquoi ne pourrait il pas un jour procéder à de la métempsycose.
Merci encore pour votre avis, c'est toujours plaisant de constater que mon roman tient quelque peu la route.
Cordialement

Publié le 11 Novembre 2013
Je n'ai pas délibérément "haché" les interventions. J'ai écris comme s'est venu sans trop me poser de question. J'ai passé 6 mois avant de commencer l'écriture, à étudier l'intrigue, à étudier la cohérence de certains passages du roman mais j'avoue ne pas avoir ou très peu cherché à comprendre comment "écrire" à proprement dit. D'un part parce que je ne pensais pas qu'il y avait une ligne stricte à suivre, mais aussi par manque de temps. J'ai une vie de famille qui m'occupe beaucoup, un travail qui en fait tout autant, ainsi qu'une multitude d'activités artistiques. Difficile de trouver l'énergie et le temps pour se pencher sur l'écriture à proprement dites d'un roman. Je suis sincèrement désolé que ma façon d'écrire vous ai fait "craquer". Je n'ai pas passé autant d'heures pour en arriver à un résultat de ce type.
Publié le 28 Juillet 2013
Bon, je n'ai pas dit que le roman était une aberration, j'ai dit que sauter des lignes dans les dialogues était une façon de procéderqui ne se voit nulle part, et qui entrave lourdement la lisibilité. Fallait-il vraiment hacher les interventions, alors que ça ne se justifie pas? Que le rythme du texte en souffre? Vous avez peut-être pris plaisir à écrire comme ça. Soit. Le plaisir est essentiel. Mais plus encore celui du lecteur. Personnellement je n'irais pas lui infliger certaines libertés qui me tentent, il n'aimerait certainement pas. Et je n'irais pas m'affranchir des règles pour ma seule convenance: il faut que ce soit intrinsèquement nécessaire et inévitable. Autrement ça ne rime à rien. Sauf parfois à tout gâcher. Mais chacun fait comme il veut.
Publié le 27 Juillet 2013
Je ne partage pas votre point de vue lorsque vous dites que techniquement mes dialogues sont une aberration. Selon moi il n'y aucune conduite précise à avoir lorsqu'on essai de créer quelque chose. Peut être suis-je dans le tort de penser comme cela, peut être que mes autres activités artistiques m'ont amené à penser de cette façon, toujours est il que c'est de cette façon que je conçois les choses. Je ne suis pas romancier, je sais à peine conjuguer et je suis sûr que mon roman est, malgré 4 corrections intégrales étalées sur plus de 2 ans, encore truffé de fautes diverses, mais je ne pense pas que l'on puisse le juger comme étant une aberration. Mais il faut accepter toutes les critiques quelles qu'elles soient et c'est ce que je fais, même si je ne suis pas toujours d'accord à 100%. En tout cas la suite sera écrit de la même façon car c'est comme ça que j'ai pris plaisir à l'écrire et c'est là le plus important, le plaisir tout simplement.
Publié le 26 Juillet 2013
Techniquement, pour les dialogues, ça ne se fait tout simplement pas... c'est une aberration. Question style, je ne sens pas votre patte, la musique particulière qui doit être la vôtre: c'est pour ça que je pense qu'une (ou plusieurs) réécriture(s) s'impose(nt)*. Il y a de quoi parfaire, renforcer, aiguiser... (Et je ne donne de commentaires vaches que quand je pense qu'il y a un potentiel à exploiter.) * En prenant du recul d'abord: quelques mois à oublier son texte, et on découvre de ces défauts... l'horreur. Alors on reprend courageusement et on améliore.
Publié le 26 Juillet 2013
JC Heckers, merci pour votre avis. J'aurais aimé qu'il vous plaise et non qu'il vous fasse décrocher après seulement 10 pages. Il est toujours plus facile de lire que l'on a écrit quelque chose d'agréable à lire mais j'accepte tout autant les avis négatif. J'avoue être quand même surpris par toutes vos remarques mais peu importe le domaine artistique, il est toujours dur d'avoir l'unanimité. Merci en tout cas d'avoir essayé...
Publié le 26 Juillet 2013
J'ai craqué: lecture abandonnée... A mes oreilles, les dialogues sonnent mal: trop écrits, artificiels. Ils subissent aussi une curieuse disposition en paragraphes, assez désagréable. Parfois on a un peu de mal à savoir ce qui est dialogue et ce qui n'en est plus. Défauts rédhibitoires: ça ne coulait pas tout seul, ça n'était pas fluide, mais plutôt raide, parfois guindé à l'excès. Encore deux ou trois gros nettoyages seraient utiles... et de la réécriture pour que se dégage une atmosphère qui m'a semblé absente. Je n'ai pu m'attacher à rien, ni aux personnages, ni aux événements, et après une dizaine de pages j'ai renoncé. Dommage, peut-être...
Publié le 26 Juillet 2013
merci pour ton avis Chlo Plume. c'est bon de savoir qu'on a écrit quelque chose d'agréable à lire
Publié le 04 Juillet 2013
http://echoplume.eklablog.net/es-tu-vraiment-celui-dont-tout-le-monde-parle-fabrice57-a93393439 Une lecture agréable sinon fascinante !
Publié le 03 Juillet 2013
Je ne l'avais pas pris comme un commentaire négatif, au contraire. Mais j'avoue qu'un doute s'était installé. J'ai tellement lu, relu, corrigé mon roman que je ne suis plus sûr de moi. Votre analyse m'est précieuse. J'ai besoin qu'un oeil neuf lise mon roman afin de voir si il est écrit correctement ou non.
Publié le 18 Mars 2013
Ce n'était pas un commentaire négatif. Il est difficile littérairement de faire en sorte de plonger le lecteur dans un brouillard croissant alors qu'on est censé l'informer. Mais je vous rassure, en poursuivant ma lecture, le voile se lève tout doucement.
Publié le 18 Mars 2013
Bonjour Rachel. Déjà, merci d'avoir lu mon roman. Mon héros est entouré d'un grand mystère et cela n'a pas été facile de le découvrir avec parcimonie. C'était un gros souci au départ mais je pensais avoir remédié à cela lors des corrections qui ont suivit. Mais votre commentaire me met le doute. Merci en tout cas pour votre analyse.
Publié le 04 Mars 2013
Ce qui est étonnant dans ce récit, c'est le mystère qui semble s'épaissir autour du héros au fil des pages. Pourtant, le narrateur a un point de vue interne. Il devrait nous renseigner sur lui-même. Or il semble tout autant perdu que le lecteur sur sa propre personnalité, son passé, ses facultés. On est peu à peu aspiré dans cette existence où il n'y a pas de regard sur soi.
Publié le 04 Mars 2013
fabrice57
Biographie

Bonjour à toutes et à tous.

Depuis mon plus jeune âge j'ai été baigné dans l'art sous plusieurs formes. J'ai considéré...


Recommandé par notre partenaire

Le roman de Fabrice57 est écrit dans une langue vraiment soutenue, ce qui est suffisamment rare pour être souligné. Malgré quelques coquilles (^^), le scénario plonge le lecteur dans les côtés les plus sombres de l'âme humaine, au coeur de la peur et de la haine. Certaines incohérences ne gâchent cependant pas le plaisir de la lecture. Sombres, curieux, torturés sont nos héros et narrateurs. Ben, au fil des pages, n'a pas cessé de me rappeler L'Etranger de Camus tandis que Lily demeure un personnage quelque peu lisse. Dommage, l'histoire aurait pu avoir plus d'intensité...Mais au-delà de ces détails, on découvre au fil des pages une intrigue qui captive et fascine tant les réponses se font attendre. Un bon moment passé en compagnie de ceux qui se battent contre tous, juste pour vivre leur vie.

 

A lire dans les actualités