Annabelle Markarian

Biographie

Je suis née en 1989, je suis diplômée de Sciences Po Paris.
J'ai écrit un premier récit au sujet de la maladie bipolaire.
J'ai également deux versions d'une même nouvelle et un petit texte coloré.
J'aime beaucoup passer du temps sur ce site.
J'aime Aragon, Proust, Echenoz, Duras (liste non exhaustive)

Annabelle Markarian a noté ces livres

5
J'aime beaucoup votre écriture précise - jamais un mot pour un autre, ce qui est la marque des bons écrivains - et ce mélange de nostalgie, de fantaisie, d'imaginaire et de réalisme, vos intonations poétiques, vos beaux paysages - nature et villes - et votre regard assez juste sur le monde qui nous entoure. Je n'ai pas encore terminé ma lecture, je vous ferai un retour plus complet sur l'histoire un peu plus tard, en attendant je poste ce commentaire pour recommander votre livre aux autres lecteurs mbs.
Publié le 02 Février 2024
5
Très joli ! Les plus belles rencontres sont souvent les plus inattendues, et quelques fois, on trouve ce qu'on est venu chercher sans même se douter qu'on le cherchait...
Publié le 22 Janvier 2024
5
C'est très intéressant, très réaliste, une de ces petites histoires qui ont fait la grande. Je trouve que votre roman a quelque chose de cinématographique. On visualise bien les scènes, cela pourrait faire un bon scenario.
Publié le 19 Janvier 2024
5
J'ai été bouleversée par votre témoignage. Je connais la question du handicap - le mien, survenu à l'âge adulte, est d'une autre nature - et celle qui revient en boucle : "pourquoi moi ?". J'admire votre courage, celui de soutenir, de porter à bout de bras vos enfants, et celui d'avoir témoigné d'une réalité que ne connaissent que ceux qui y sont confrontés : errance médicale, impuissance des soignants, complexité administrative, profonde lassitude, questionnements multiples...et aussi la tristesse ressentie face à ceux qui vont bien et qui, malgré toute leur bonne volonté, ne comprennent pas ce que l'on peut ressentir. Une personne que j'aime m'a un jour dit "on ne peut qu'imaginer la souffrance des autres". Voilà pourquoi votre livre, très bien écrit, qui constitue un témoignage très éclairant, est si important.
Publié le 19 Janvier 2024
5
Je suis très intéressée par cette période de l'histoire. J'ai trouvé votre livre bien construit avec une alternance de répliques de théâtre pour l'action présente, et de passages narratifs pour le passé. J'aime bien l'idée qu'un secret en révèle un autre, puis un autre, on ne sait pas jusqu'où cela va aller.. Des secrets comme des poupées russes, plusieurs versions d'un même évènements, plusieurs casquettes, plusieurs facettes d'un même personnages et même plusieurs lectures d'un tableau. Tout le monde autour de la table détient des bribes de la vérité, mais même Auguste ne sait pas tout. Je suis une grande lectrice de Kessel et j'ai été frappée par la ressemblance avec "Les mains du miracle" mais je vois que ce n'est pas un hasard, vous y faites référence ! Comme une partie du livre est écrite comme une pièce de théâtre, j'ai aussi pensé à la pièce "Demain, il fera jour" de Montherlant. Ce n'est pas la plus connue de ses oeuvres mais elle m'a marquée.
Publié le 17 Janvier 2024

Pages