Jeanne Bageau
Présentation

lectrice

Jeanne Bageau a noté ces livres

5
Oui, comme le dit l’un des commentaires sympas plus bas, il y a un côté rafraichissant dans votre auberge du lac (du Moutchic où je passais mes vacances enfant), bon enfant, un peu naïf, très réseaux sociaux où l’on n’a plus beaucoup de jardins secrets. Ce que je trouve le plus fascinant dans votre récit – outre qu’il se passe dans un lieu que j’aimais – c’est la manière dont vous avez mené votre récit sans effets de manches, sans que la suspicion d’un drame vienne motiver la lecture, comme un journal dont le but ultime est d’arriver à pastelliser chacun des protagonistes sans surtout trop en dévoiler. Vous avez créé un beau souvenir avec votre sœur et c’est so sweet de l’avoir partagé avec les citadins :)
Publié le 31 Mai 2021
5
Attirée par les commentaires et votre double travail d’écriture, je me suis aventurée dans un genre méconnu. Quelle audace :). J’ai adoré. Effectivement c’est un livre, un film et on voit assez bien la BD qui pointe. Iris l’intrépide. Et sans aucun lien avec mon célèbre prénom… j’ai vu un peu de chef de guerre en elle, investie d’une mission pour sauver l'humanité. Pas moins ! et au delà de cela, j’ai apprécié votre style à la fois précis et qui ne s’embarrasse pas d’inutiles détours. All the best pour la suite de votre magnifique aventure.
Publié le 11 Mai 2021
4
Elle est pleine d’esprit votre & et bien sympathique, distrayante, inattendue, surprenante, cultivée, elle a de très bons goûts de musique, de saintes occupations, bref elle est (presque) parfaite !
Publié le 16 Mars 2021
4
Quel dommage que je n’ai pas vu cette nouvelle pièce le jour de la femme il y a 3 ou 4 j, j’en aurais fait mon chou gras. Quel titre ! Vous avez raison ! revenons aux traditions... Votre langue est très imagée, je regrette de ne pas tout comprendre de votre poésie, mais il y toutes ces images que l’on voit en vous lisant, cette musique tout au long. Je ne sais pas si votre pièce a été jouée, mais je ne doute pas du succès qu’elle peut avoir. Bravo poète !
Publié le 12 Mars 2021
4
Vous maniez très bien votre intrigue. J’ai été plongée dans ces deux mondes parallèles, si semblables à un siècle d’écart. J’ai vu les pièces de cette grande maison abandonnée (les hauts du Hurlevent !), les toiles d’araignée, les draps sur les meubles, les portes qui grincent… cela m’a fait penser à la maison de mes grands-parents quand nous y retournions pour les vacances. C’est troublant et charmant. Il y a une espèce de candeur dans votre manière de la raconter. Merci pour ce partage.
Publié le 09 Février 2021

Pages