Luciane Aymé
Biographie

« Dis moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es », voici la meilleure façon de vous parler de moi. En 2012, si je n’avais du lire qu’un unique roman cela aurait été « La Déesse des petites victoires » de Yannick Grannec. Lorsque je veux frissoner d’angoisse rien de mieux que Thilliez. Outre atlantique, je vais les yeux fermés vers Joyce Maynard et Jamie Attenberg. Le livre que j’aurai aimé écrire : la quadrilogie de « L’Ombre du vent » de Carlos Ruiz Zafon. Quand je veux me tordre de rire dans le bush australien, rien de mieux que Kenneth Cook. Côté 7ème art, je réveille mon humanisme avec Mana Neyestani ou Zerocalcare... pour ne citer que quelques exemples.