Actualité
Le 26 mar 2014

Le numérique a-t-il sa place au Salon du Livre ?

Cette année le numérique est réduit à la portion congrue au Salon du livre 2014. Peu de stands. Même les grands ont été sages, le stand « Youscribe », plus que raisonnable quand on sait les ambitions qui l’animent, « Youboox », très actif à des conférences sur les communautés de lecteurs et des « jeux »…Mais l’’impression générale est que l’Edition numérique n’est pas au Salon du Livre, sans doute beaucoup plus dans les Salons du numérique.

Quand au Stand de l’édition, on aurait pu se croire 20 ans avant. Signatures en rang d’oignons des dédicaces. Pas de vidéo. Personne pour vous demander votre mail pour vous informer des nouveaux catalogues, pas d’offre de Newsletter pour accrocher les lecteurs de polar, de fantastique ou d’histoire, pour créer des fichiers.  

Regardez, ils sont tous là ceux qui lisent, des dizaines de lecteurs qualifiés, qui s’empressent dans les couloirs avides d’information. Ils sont la, vous n’avez qu’à tendre la main, pour les comprendre, pour les prendre.

 

Pis, pas un grand éditeur pour présenter ces fameux livres « intelligents », musique, cinéma, liens...ne serait ce que pour garder le leadership d’image.  La conférence sur le design du Livre parlait de rabat, de graphisme pour les couvertures, et de gaufrage. Retour vers le futur. Le salon du Livre n’est décidément pas un laboratoire expérimental, et ce ne sont pas les Maisons d’édition qui vont faire avancer "l'objet livre".

Cette année le Salon de l’auto présente la 404, et le salon des Arts ménagers le compartiment glace des réfrigérateurs…Une révolution.

C'est vrai:-), Ca fait plaisir parfois de forcer un peu le trait !
Publié le 26 Mars 2014
Cela dit la definition encore generalement acceptee de "livre" c'est un ensemble de pages ecrites et reliees entre elles. Je ne vois donc pas trop de probleme a avoir des salon du livre ou l'on parle de couverture, de reliure, etc... Apres tout il peut exister des salon du disque vinyle ou du train a vapeur. Meme si le livre electronique se developpe, il existe encore beaucoup de librairies et beacoup de gens aiment encore tenir leur livre dans leur main en tournant les pages avec le pouce et le majeur en se lechant les doigts. :)
Publié le 26 Mars 2014
Le numérique change la donne et sans eux peut-être ?
Publié le 26 Mars 2014
Il me semble que les maisons d'editions font les deux. Elles ont la possibilite d'etre presentes aux salons classiques car elles publient des livres physiques, et en meme temps elles ont toutes aujourd'hui une activite d'edition virtuelle. Elles gagnent donc sur les deux tableaux, et nourrissent l'une de leur activites par l'autre. Ca me semble assez logique et raisonnable.
Publié le 26 Mars 2014