Auteur
Le 18 nov 2020

La bête

Peut-on se faire peur à soi même au point de ne pas se reconnaître ? Sans doute, si l'on en croit Pascal Dandois dans l'appel à l'écriture monBestSeller : "Ce jour là, je ne me suis pas reconnu"
Le reflet de soi-même peut inquiéterLe reflet de soi-même peut inquiéter

Quand j’arrivai chez elle, évidemment pas juste pour faire un scrabble, je ressentis soudain, alors qu’elle commençait à se dévêtir doucement, comme les prémices de quelques pulsions perverses monter en moi ; comme une poussée d’adrénaline voire, peut-être, de rage ; quelque chose de purement animal ou même plutôt, de carrément bestial…

Heureusement, l’espace d’un instant, j’entrevis dans un miroir l’espèce de monstre que j’étais devenu. C’était  pourtant bien mon reflet, babines retroussées, avec un regard indescriptible, une expression affreuse, qui était là, dans la glace sur le mur de sa petite chambre. A cette vue terrible, je réussis à me ressaisir, à réprimer l’instinct, le désir, de la bête. Elle, elle regardait ailleurs lors de ce bref instant et elle ne s’est rendue compte de rien, encore heureux.

Cette nuit, finalement, fut tendre et sensuelle, douce, parfaite.

Quelle bonne idée de placer un miroir dans ce lieu stratégique ! Sinon, si je n’avais pas pu apercevoir cet aspect horrible de ma personne pour en reprendre le contrôle… qui sait ce qui serait arrivé 

 

PASCAL DANDOIS 

@la miss 80 ;-) Bon week-end !

Publié le 21 Novembre 2020

@la miss 80 y en plous, yé m'en fous ;-)

Publié le 21 Novembre 2020

@la miss 80 Yé fais y yécris cé qué yé veux, cariña :-))))) !!!!

Publié le 21 Novembre 2020

Désolée, mais mille caractères pour un appel à écriture limité à quatre mille... un peu trop succinct à mon goût ;-). Bonne soirée. Amicalement, Michèle

Publié le 20 Novembre 2020