Isabelle Lestine

Isabelle Lestine a noté ces livres

4
Lire l’histoire des autres, c’est lire un roman avec une certaine distance, celle de ne pouvoir se l’approprier, d’être spectateur des mots. J’aime cette lecture de la mémoire, comme j’aime lire des histoires aux petits. Il y a cette notion de passage. Au delà de la nécessité à écrire, à laisser filer, c’est aussi cette mémoire transmise pour les générations d’après. Et c’est précieux.
Publié le 03 Janvier 2020
5
Peut-être est-ce la période qui me fait dire cela, mais j’ai trouvé que votre texte était plus rempli de messages d’espoir et d’espérance que l’inverse. Même au plus profond de la noirceur de vos mots, on sent qu’il y a un bout du tunnel éclairé, que votre volonté est votre force. Mais aussi que cette force vous est venue des gens dont vous avez su vous faire aimer. C’est un beau témoignage. Et puisque vous le livrez ici et que l’eau a coulé depuis, c’est j’imagine pour qu’il soit comme un message d’espoir à qui voudrait comprendre, savoir quoi faire, et surtout comment faire. Comment aider, comment être avec les ados qui sont dans la souffrance. Merci d’avoir partagé cette expérience de vie.
Publié le 31 Décembre 2019
4
C’est une très mignonne histoire, pleine de tendresse et d’espoir, de secrets d’alchimie et surtout de la nécessité de chercher à casser les silences, les blocages, par tous moyens. Et l’exemple de Matt et Lili est éloquent. (oui, la lecture serait plus fluide avec une mise en page appropriée). Merci pour ce partage.
Publié le 23 Décembre 2019
4
Je suis d’accord avec le commentaire précédent, j’ai eu aussi envie que cela commence plus vite, moins de diversions, si je peux m’exprimer ainsi. Ou alors, c’est une autre histoire, un roman, une pensée, des flasbacks solitaires, mais pas ce témoignage que vous… témoignez. Pour vous, vous aider à le vivre. Et pour votre famille, leur transmettre, comme une mémoire que l’on veut garder vive, sans faux-semblant, sans retenue. Car les relations mère-fille sont tellement mystérieuses. Pourquoi de l’une à l’autre y a t-il tant de variations ? Je me rappelle des jumelles de mes amies dont la mère adorait l’une et ignorait l’autre… Mystères du cœur. Merci pour ce partage.
Publié le 21 Novembre 2019
4
Vous avez un univers très riche, plein d’imagination. Un peu perturbant au début, on a besoin de rentrer dans la peau des personnages et aussi comprendre le lieu, l’enjeu… une fois cela à peu près acquis, on rentre dans cette riche histoire. Je vous mets dans ma bibliothèque pour partager ce récit avec mes petits. Merci pour ce voyage.
Publié le 17 Octobre 2019

Pages