Palamède

Palamède a noté ces livres

5
Quelle aisance de mots, ça coule, c’est fluide. Bon, ce n’est pas mon genre de beautés, mais j’ai été assez fasciné par votre facilité à écrire. Vos dialogues sont à mon sens vraiment bien aboutis, ils vont avancer le récit, tout en le rythmant, vos personnages aussi, très bien définis, très visuels. J’ai moins été fana des sujets. Et alors, qu’importe, car je me suis laissé emporter par ce rythme qui caractérise vos différentes nouvelles. Pour moi c’est ça le dénominateur commun. Même si ce n’est pas à proprement parler des nouvelles, car plus à mon avis portées par le récit que par le scoop de la chute. Bravo !
Publié le 16 Septembre 2019
4
Huit de vos pensées sur dix sont sans aucun doute intelligentes, surprenantes, iconoclastes. Le problème, c’est l’accumulation, les lire en mitraillette. On ne les apprécie plus à leur juste mesure. Bien sûr il faudrait se contenter d’en boire une ou deux par jour, no more. Mais sur le web, c’est tout à fait illusoire. Dommage, il y a des pépites que j’ai copiées collées. Merci d’avoir partagé vos belles pensées et vos bons mots ici.
Publié le 12 Septembre 2019
4
C’est un mélange étonnant vos mots. Une langue poétique, celle des îles si vous me permettez, et des pensées frappées du bon sens. Peut-être celui des îles aussi d’ailleurs ! De celles qu’on pourrait mettre sur des post it dans sa sdb et les lire le matin avant de commencer sa journée. Ça la rendrait plus positive, sûrement, et sans doute plus profonde aussi. Merci pour ces échanges.
Publié le 12 Septembre 2019
4
Vous êtes un écrivain ! En deux lignes, on est déjà dans l’histoire. Scotché et aspiré par la suite. On tourne les pages, on ne se pose pas la question de savoir si le récit est au présent ou pas, si les rares dialogues ne le sont pas un peu trop, non, on lit et on se glisse dans la peau de ces 2 personnages. Et dans la fluidité des mots. Bravo et merci pour cette ballade méridionalo-nostalgique.
Publié le 28 Août 2019
4
Quel travail ! Quelle saga. On sent votre passion (comme un devoir de mémoire). Ce n’est pas tout à fait mon genre de prédilection non plus, mais vous donnez des clefs pour comprendre ce que sera l’avenir. Donc, très intéressant à découvrir et appréhender. Cela dit, j’ai trouvé que pour rendre votre récit un peu plus fluide, vous pourriez peut-être l’agrémenter de plus de dialogues (et peut-être aussi de moins d’adjectifs devant les noms, on a l’impression de lire de l’anglais traduit ! – même si la langue française était ainsi alors)
Publié le 27 Août 2019

Pages