Quatre Gladiateurs

61 pages de brigale
Quatre Gladiateurs brigale
Synopsis

Hyperpolis, Babylone du futur, dans un avenir pas si éloigné.
La super finale mondiale de bootball est à l'affiche du Colisée, le méga stade.
Quatre enfants de la cité, Gabriele, Bob, Léa et Urs, rêvent d'y assister. Ils n'ont pas les moyens de se payer un billet ou sont interdits de séjour, mais qu'importe !
Mettant à profit leur astuce ou leur talent, ils réussissent à entrer, chacun de son côté car ils ne se connaissent pas...
Bien sûr, Big Eye les a filmés en plein exploit, et ils sont bientôt capturés. Un marché ne tarde pas à leur être proposé, avec à la clé richesse et célébrité.
Vont-ils l'accepter? Pourront-ils se tirer de ce piège infernal ?...

363 lectures depuis la publication le 19 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  349 Classement
  82 Lectures
  -15 Progression
  5 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Watt sonne
bis / Vous pouvez aussi taper GABRYEL dans l'onglet "recherche" du bandeau noir à gauche en haut de cette page

Publié le 18 Novembre 2018

@brigale, alias Gabriel ! .Voici les étoiles perdues dans le cosmos et j' aime les anagrammes et contrepètries. par contre pas trouvé de traces de "Gabryel" ou de son Odyssèe .
a vous relire.Sympathies.
W.S.

Publié le 17 Novembre 2018

@Watt sonne
Même si quelque chose m'échappe (étoiles invisibles de mon côté jusqu'ici - encore un bug de ce foutu numérique par lequel je dois passer, mais que je n'aime pas plus que les réseaux sociaux...) merci à nouveau !
Je vous précise que j'ai aussi un roman plus consistant sous dénomination 'Gabryel' , titré "Granville et l'Odyssée"...
Très sincèrement.

O. Gabriel

Publié le 16 Novembre 2018

@brigale so mica corsu, so pinzuttu é né so mica fieru, pace é salute per té Viva Corsica et la Lorraine. Même combat, sauf que les senteurs du maquis se sont répandus sur mon clavier.Ceci étant dit, j'ai lu et apprécié et modifie la note absurde par deux étoiles de plus et espère plus de soixante deux pages pour le prochain roman.
Bien à vous @ +
W. Sonne

Publié le 16 Novembre 2018

@Watt sonne
Merci 'What?Son' pour votre appréciation. Et surtout pour avoir pointé parmi les 'moins' ou faiblesses de ce petit opus "les onomatopées façon manga". Rien n'est parfait et sans juste blâme - ou critique - il n'est point d'éloge du tout (flatteur dans le texte.)
Et vive la Corse!
(Su lorrinu, su fieri! - c'est du corse-lorrain!)

Publié le 15 Novembre 2018

Je partage le commentaire de l' ami lamish dans son éloge; Bonne analyse de psy .Pour ma part, je regrette le manque d' onomatopées façon manga qui conviendraient à ce roman ? animé.
Cordialement . W.S.

Publié le 15 Novembre 2018

@lamish
Eh bien… je n'en reviens pas de votre commentaire ! Mille mercis ! Même si vos éloges semblent excessifs (sauf peut-être pour mon amour-propre, ce piranha toujours en manque!) il me redonne un peu le moral et m'encourage à aller de l'avant - il y a peut-être un avenir pour les ignorés du book business…
Ce court texte doit sans doute à son âge ancien - 15 20 ans - ses relatives qualités : son écriture a eu le temps d'être peaufinée !
En retour, je vous présente mes amitiés. Olivier

Publié le 14 Novembre 2018
5
Plume vive et imagée, concision, scenario rythmé et imaginatif, votre court roman se boulotte d'un trait. J'ai aimé l'esprit rebelle de vos quatre personnages, tous détenteurs, à leur manière, d'une petite flamme qui les différencie de la masse, leur détermination commune aussi. Et puis cette fin surprenante qui confirme que la liberté ne s'acquière ni dans l'individualisme ni dans la concrétisation de rêves de pacotille... J'ai trouvé votre texte beaucoup moins léger que les apparences, un texte que j'aurais plutôt classé dans le roman d'aventure que le thriller, d'ailleurs. Merci pour cet agréable partage. Amicalement. Michèle
Publié le 13 Novembre 2018