Toxicamour

61 pages de Lucy Malo
Toxicamour Lucy Malo
Synopsis

Chronique en 39 poèmes, de la naissance à la l'agonie, d'un amour utopique, addictif et toxique.

270 lectures depuis la publication le 31 Octobre 2018

Les statistiques du livre

  718 Classement
  43 Lectures
  +9 Progression
  3 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Jo Galetas et @Gaby Chantrie
Merci à vous de m'avoir lue et pour vos retours.
La vie est émotion et l'émotion est poésie. Je vis donc (comme beaucoup sans doute) en poésie, mais je ne l'écris que lorsque ces émotions deviennent trop puissantes. La rime est alors pour moi la contrainte qui me permet de mettre a distance, de pacifier, modeler, tordre et apprivoiser. Elle dé-émotionne. Alors oui, si elle agit ainsi à l'écriture elle doit agir de même à la lecture...
Leçon à prendre et à laisser mûrir chez moi...

Publié le 17 Novembre 2018

Ceci dit, un style d'écriture, même s'il s'apprécie ou se critique, reste le choix de l'auteur. Jo suis le premier à dire qu'il ne faut pas se forcer à adopter une plume qui ne nous convient pas. Gaby et moi avons eu un peu de mal avec les rimes, mais si c'est dans ce genre que tu te sens le plus à l'aise, ce n'est pas à écarter automatiquement. Ou alors peut-être essayer une autre distribution de rimes, autre que l'AABB...

Publié le 17 Novembre 2018
3
Bonjour Lucy, Je rejoins l'avis de Gaby Chantrie : l'écriture est juste et posée mais "l'abus" (si l'on peut s'exprimer ainsi) de rimes freine quelque peu le plaisir de la lecture. Je n'en suis pas un grand fan, mais peut-être que d'autres apprécieront d'avantage, tout comme le thème du recueil en lui-même, d'ailleurs. Je trouve que tu écris très bien, et que peut-être que tes idées seraient encore plus fortes en atténuant ce petit point. Merci et à bientôt. Littérairement, Jo.
Publié le 17 Novembre 2018

C'est un joli sujet, mais je suis un peu critique sur cette nécessité de la rime systématique. Malgré le rythme et la musique des mots. Je trouve que cela va parfois au détriment du mot juste. Pour moi, c’est ça la difficulté de la poésie, ne pas se laisser enfermer par la rime. Merci en tout cas pour ce partage, votre chemin est très sensible.

Publié le 11 Novembre 2018