QUAND LA VIE M'INVITE A DANSER !

19 pages
Extrait
de Natacha BIRRE
QUAND LA VIE M'INVITE A DANSER ! Natacha BIRRE
Synopsis

Natacha se rend à l’entretien voulu par son employeur. Elle ne suppose pas ce qui l’attend. Cependant, en sortant de ce rendez-vous il lui faut accepter. Elle ne peut plus faire semblant et se mentir à elle-même. Elle se doit d’aller au bout de ses choix, de ses rêves. C’est seulement ainsi que toute sa vie va prendre son véritable sens, son essence.

Entre passé et présent, ce roman existentiel retrace avec douceur, force et fragilité l’histoire d’une femme qui, à force de courage et d’éveil intérieur va prendre conscience que le changement lui est inévitable. Salutaire !
Accepter, pardonner sera sa liberté, pour lui permettre de ressentir et découvrir celle qu’elle est véritablement. Natacha sera alors une femme heureuse d’être invitée par la paix à danser sa vie…

597 lectures depuis la publication le 06 Mai 2019

Les statistiques du livre

  954 Classement
  43 Lectures
  -46 Progression
  4.5 / 5 Notation
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Lila L, @ KellyC, merci pour vos messages.
Je vous propose si vous le souhaitez de lire entièrement "Quand la vie m'invite à danser !"
Parce que le début, cette rupture brutale professionnelle est l’élément déclencheur pour un ailleurs, une prise de conscience, un besoin autre, fort, puissant ...
Ce roman est un livre optimiste, un roman feel-good, un roman riche de sensibilité et d'amour inconditionnel pour la vie, pour l'humain...
Ce roman n'est pas dans le jugement à l'égard de quiconque, pas de colère non plus...
Quand la vie m'invite à danser est un roman auto-fictionnel empreint de positivisme, de partage et de joies, toutes ces joies malgré les épreuves rencontrées...
Au plaisir... Merci Natacha

Publié le 17 Juin 2019

A lire les premières lignes, on sent bien que ça va pas être terrible cet entretien. Et l’on comprend donc que votre histoire, ça va être celle de la deuxième chance, celle de finalement, on ne fait bien que ce qu’on aime vraiment. Mais je m’avance peut-être, difficile de dire sur un extrait, si ce n’est que j’imagine que le piège dans lequel il ne faut pas tomber, c’est celui des clichés, des situations trop évidentes… merci pour ce partage.

Publié le 10 Juin 2019
4
Ah ben dis donc, votre extrait il est déprimant mais très révélateur de notre époque car il montre à quel point l’humain est parfois maltraité en entreprise par ses supérieurs hiérarchiques. Dans cet extrait, la bonne femme qui vire est vicieuse et machiavélique. Pardon pour l’utilisation du terme "bonne femme" mais cette gonzesse qui licencie son employé de la sorte, c’est tout ce qu’elle mérite. Moi je dis que notre société est en partie malade, le jour où on arrêtera de considérer l’employé ou l’humain comme du bétail, ben ce jour-là une partie de notre monde se portera un peu mieux. Ras le bol des petits chefs qui sévissent en entreprise et après on s’étonne qu’il y ait tout le temps des arrêts-maladie en entreprise et même parfois des suicides. Le jour où on ouvrira les yeux et ben cela ira beaucoup mieux. Dans cet extrait jusqu’au bout, la bonne femme qui licencie est horrible dans son attitude. A la fin quand elle fait semblant de se soucier de l’état psychologique de sa salariée, je lui aurais bien mise 2 claques…Bravo à vous Natacha Birre car grâce à vous, tout au long de cette entrevue horrible, vous décrivez avec talent l’état psychologique dans lequel se retrouve « la victime »au fur et à mesure de l'avancée de l’entretien de licenciement. Merci pour cet extrait nécessaire et instructif qui contribuera, je l’espère, à réveiller nos consciences d’humains.
Publié le 08 Juin 2019

Un très touchant roman.

Publié le 06 Mai 2019
5
@Ntumba, Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis ravie si vous avez apprécié la lecture de mon roman.
Publié le 06 Mai 2019