JE T'AIME, TOI NON PLUS

110 pages de Aliocha
JE T'AIME, TOI NON PLUS Aliocha
Synopsis

Arnaud est un grand couturier parisien et parmi ses mannequins, il y a celle dont il aurait abusée et dont il va épouser la soeur. Il a été recruté par les services secrets français car il parle le russe et parce qu'il a noué des relations d'affaires dans le milieu de la mode à Moscou. Il y a rencontré le beau Vassili qui le poursuit de ses assiduités et dont il a repoussé les avances. Ce dernier connait le secret de ses origines et veut se venger à tout prix. Son fils prêtre et ses cousins moscovites vont se charger de défier le destin....

642 lectures depuis la publication le 11 Mai 2019

Les statistiques du livre

  409 Classement
  70 Lectures
  -61 Progression
  4 / 5 Notation
  8 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

3 commentaires , 1 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour Raphaël et merci pour votre commentaire.
Peut-être y a-t-il deux niveaux de lecture, l'un au premier degré où l'on veut absolument retrouver son propre univers et une autre où l'on s'élève au-dessus pour découvrir un autre monde que le sien. Je ne sais pas exactement !
En tout cas il est évident que vous êtes passé à côté et tout ce que je peux vous dire, en reprenant une parole de Chesterton, c'est que "la meilleure façon de ne pas rater son train, c'est de louper le précédent !"
Je retiens quand même que vous êtes le second lecteur qui me signale qu'il a cru lire parfois une pièce de théâtre et cela me réjouit car c'est mon rêve le plus cher !
Bien cordialement.

Publié le 18 Juin 2019

C’est un texte curieux. Attiré par le synopsis, je crois que j’ai été un peu perdu par la forme, tous ces dialogues, comme au théâtre. D’ailleurs, peut-être écrit pour le théâtre ? Et perdu aussi par ce triangle malsain. Comme si cette situation de fiction ne pouvait pas arriver ? Mais qu’en sais-je ? Bref, je suis passé à côté, désolé !

Publié le 16 Juin 2019

Bonjour Pascal et merci pour votre commentaire.
Nos routes se rencontrent à nouveau et vous m'aviez écrit aussi après avoir lu Le Saint des Saints.
Vous me dites très sincèrement ce que vous avez pensé et ressenti en lisant ce texte.
Je retiens tout particulièrement votre intérêt pour la philosophie et je crois que nous avons des goûts communs.
J'en suis à mon onzième texte publié sur ce site. D'autres abordent aussi des sujets philosophiques. Mais je le fais en principe dans le sens transversal. Encore que je pense à un texte dont le personnage principal serait un philosophe. Mais je n'ai pas encore résolu la question de savoir ce qu'est un vrai philosophe.
Bien cordialement.

Publié le 12 Juin 2019
4
On a le droit à une panoplie complète de tous les personnages divers et variés qui peuvent exister dans un roman. Il y a d’un côté les machiavéliques comme Arnauld et de l’autre les hommes qui incarnent la pureté. On parle de sujets graves puisque le viol est abordé. Les relations entretenues par certains personnages sont parfois malsaines et gores. J’ai adoré qu’on parle de philosophie dans ce roman et qu’on fasse référence à des écrivains, des philosophes comme Nietzsche, Dostoievski, Kierkegaard. Des Propos tenus dans ce roman m’ont bien plu : « le péché sans liberté n’a pas de sens et que la liberté fonde la responsabilité et donc la dignité de l’homme ». Sinon j’ai aimé que les dialogues entre les personnages soient vifs, interactifs, vivants, j’ai cru lire une pièce de théâtre. J’aime bien cette citation de l’évangéliste Marc qu’on trouve dans la Bible il me semble « tout est possible à Dieu ». A un moment dans le livre on trouve une phrase ayant un sens similaire.
Publié le 12 Juin 2019