Pascal.S

Pascal.S a noté ces livres

5
J'ai trouvé ce roman à la foi si dur et si charmant avec de belles histoires d'amour notamment entre de personnes venant de milieux différents. L'amour dépasse les clivages de milieu et c'est beau! A un moment je me suis cru dans le film Titanic avec Jack et Rose qui vivent une puissante histoire d'amour et qui se contrefichent du fait qu'ils viennent d'un milieu très différent. L'un est pauvre et l'autre est riche. Vos personnages sont romanesques et sont poètes à l'image de ceux qu'on trouve dans la grande littérature Française ou d'un Baudelaire que vous évoquez. La vie qu'ils mènent pour certains d'entre eux est pleine et riche, ils connaissent le bonheur, le malheur, la guerre, ce sont des personnes de la terre, des paysans... On est à l'époque de la 1ère guerre mondiale, les guerres révèlent la nature réelle des hommes, on voit ceux qui sont courageux et ceux qui le sont pas... Merci pour ce roman historique de qualité qui met bien en valeur ses personnages.
Publié le 28 Septembre 2020
4
Des histoires humaines à la fois tragiques et vivantes sous fond de seconde guerre mondiale. Les personnages vivent des histoires difficiles et ne sont pas épargnés par la vie mais ils sont pleins de vie. Mais ce qui est intéressant, c'est que vous revenez sur une période de l'histoire à la fois si dure et captivante. Au travers de vos personnages, vous évoquez la résistance avec De Gaulle, les tortures durant la guerre, la gestapo, la collaboration avec Pétain, l'épuration après la guerre. Des événements terribles qui ont marqué à tous jamais les esprits. Vous avez su rendre vos personnages attrayants et j'ai aimé revisiter cette période tragique de l'histoire au travers de leurs vies.
Publié le 11 Septembre 2020
4
En vous lisant j'ai pensé à l'histoire de l'actrice de Sharon Tate qui la pauvre a été assassinée par les membres de la famille de Charles Manson. Charles Manson était un criminel, dirigeant d'une communauté appelée "Manson Family" et qui a commandité une série de meurtres. De mémoire, Charles Manson se servait des femmes comme d'esclaves sexuelles si je ne dis pas de bêtises et il exerçait une emprise sur elles afin qu'elles mettent en exécution les meurtres qu'il avait commandité. Pourquoi je vous parle de Charles Manson? Car votre personnage Angelo Carlone m'a fait penser à celui-ci. Dans votre roman, Angelo Carlone se révèle être un manipulateur sadique et d'un proxénète qui se sert des femmes pour réaliser ses funestes projets. Angelo Carlone n'hésite pas à faire s'entretuer ses exécuteurs qui sont des hommes et des femmes qui parfois couchent entre eux. D'ailleurs ses prostituées à l'image d'Elisha Preston sont jolies et séduisantes et certains tombent amoureux d'elles. Mais elles veulent buter leur boss pour venger notamment une de ses victimes. A un moment dans le récit vous avez une remarque juste et pertinente quand vous dites que la chance et la malchance, le bien et le mal, la haine et l’amour, tout ce qui existe possède un opposé qui permet à l’univers de maintenir son équilibre.
Publié le 16 Août 2020
4
Cette histoire crédible et captivante m'a fait penser à un récit que j'ai lu enfant et qui m'a marqué: "Jamais sans ma fille" de Betty Mahmoody. L'histoire d'une femme qui raconte sa séquestration par son mari d'origine Iranienne qui l'emmène à Téhéran pour lui dire finalement qu'elle y restera jusqu'à sa mort. En proie au fanatisme religieux, son mari se transforme en geôlier et lui inflige humiliations physiques et morales sur humiliations pour la garder auprès d'elle avec leur fille. Son livre raconte son parcours du combattant pour sauver sa fille et la libérer de l'emprise horrible de son mari. Cette femme qui fait preuve d'un grand courage, n'a qu'une obsession, s'enfuir avec sa fille aux USA pour les libérer de son mari, cet homme qui se révèle être un monstre. Votre histoire n'est pas si lointaine avec ce livre dont je parle car on imagine bien la souffrance de cette femme qui du jour au lendemain, n’a plus de nouvelles de son enfant et de son mari car celui-ci l’a enlevé. Et pourtant elle aussi, elle fait preuve d'un certain courage puisqu'elle paraît vouloir se battre pour revoir son enfant ( je n'ai pas lu l'intégralité du récit). De mauvaises décisions prises par une personne peuvent considérablement endommager sa vie. Comme Betty dans le livre dont je parle qui a commise l'erreur à la base de suivre son mari à Téhéran.
Publié le 05 Juillet 2020
4
Comme le dirait l’ancien Président de la République, Jacques Chirac, cette histoire est abracadabrantesque ! Elle m’a fait penser au film que j’ai vu il y a fort longtemps avec Keanu Reeves dans Speed. Dans le film, de mémoire il y avait un terroriste qui foutait des bombes un peu partout, dans un bus, puis dans un ascenseur d’immeuble…. Là le terroriste il est évidemment fou mais il est aussi malheureusement fort car il a le pouvoir de faire sauter tout Paris, vous imaginez le carnage ! J’avoue que votre histoire est bien ficelée et qu’elle m’a accroché car on a affaire à un psychopathe coriace, malin, pervers, manipulateur de haut niveau. Le gars, il a pensé à tout ! On se demande comment Harrison, brillant architecte va réussir à se sortir indemne des gros épreuves qui l’attendent…. Puis vous imaginez Paris à feu et à sang à cause de ce fou à lier….Paris une des plus belles villes au monde…. J’avoue que cela m'intéresse de voir comment cette histoire va se terminer…. Merci pour ce partage saisissant, hallucinant et frappant.
Publié le 05 Juin 2020

Pages