Pascal.S

Pascal.S a noté ces livres

4
Peu importe nos opinions, l’islamisme est un sujet d’actualité qu'il est intéressant d'aborder sans mettre trop d'affect, ce que vous faites bien. Au début j'ai trouvé que vous avez mis un certain temps à rentrer dans le vif du sujet mais une fois que vous y êtes rentré, j'avoue que vous avez su éveiller ma curiosité. Votre démarche est pertinente car vous partez du global en allant vers le particulier un peu comme la méthode de l'entonnoir. Vous parlez de socialisme, de libéralisme, d'anarchie, d'idées libertaires, de laïcisme, d'anticléricalisme, tout cela est vraiment passionnant car tous ces courants de pensée ont fait partie intégrante de l'histoire de France et ont fait que notre pays et notre monde en est là aujourd'hui. Par exemple entre le laïcisme et l'anticléricalisme, la frontière est parfois mince et ténue.Je n'ai malheureusement pas pu tout lire mais pour réaliser cet essai vous avez dû bien bosser! J'ai hésité entre la note de 4 et 5, si j'avais pu vous mettre 4.5, je l'aurais fait.
Publié le 18 Décembre 2019
4
C’est fou l’endoctrinement que peut avoir une personne sur un tas de gens. Cela me fait penser à ce fameux livre, la vague dont on m’avait raconté l’histoire qui montre qu’on peut tous et toutes un jour dans notre vie, se faire manipuler le cerveau par un dictateur charismatique. Votre roman historique est édifiant et angoissant, à lire !
Publié le 05 Décembre 2019
4
Vous avez passé un temps fou à annoncer aux uns et autres( membres de votre famille et belle-famille) votre grossesse. En même temps vous avez raison, il faut se réjouir de son bonheur surtout lorsqu'on attend un enfant! Mais j'espère qu'il n'y avait pas dans votre entourage proche, des personnes qui cherchaient à avoir des enfants et qui n'y arrivaient pas. Ce sont des situations toujours délicates.... Car comme dit l'acteur Luchini, une bonne nouvelle pour les autres cela peut foutre le bourdon pour soi car cela peut nous rappeler que pour le moment nous n'avons pas le droit au même bonheur. Après cela peut donner aussi de l'espoir et on peut se dire, ah je vais peut-être y arriver moi aussi, c'est selon les cas. Mais en tout cas ce qui fait plaisir en vous lisant, c'est de constater que votre entourage semble se réjouir sincèrement pour vous! Mais sinon vous paraissez sincère, simple, authentique dans votre démarche, celle-ci est naturelle et vous êtes positive car heureuse. Page 19 : "les gens arrivent dans notre vie, au moment où on en a besoin, même si sur le moment, nous n'en voyons pas toujours la raison ou les bienfaits", pardon mais moi pas totalement d'accord avec cela, là vous parlez pour les plus chanceux. La vie serait tellement toujours belle si elle nous mettait toujours sur notre chemin des gens dont on a vraiment besoin.... Parfois on peut tomber sur les mauvaises personnes pour nous et c'est la vie qui en décide ainsi..... C'est bien de faire preuve d'optimisme mais bon il ne faut pas être naïf/ve non plus.
Publié le 29 Novembre 2019
4
Histoire troublante, renversante qui attise la curiosité. Il paraît que parfois les histoires d’amour débutent mal et se terminent mal comme dirait une célébre chanteuse. La relation entre le pseudo journaliste et Orchidée me plaît, il y a du piment, de la castagne dans l’air, pas physiquement heureusement, quoiqu'un homme est mort dans l'histoire donc c'est tout de suite moins drôle. On est dans la passion, dans la non-compréhension, parfois dans l'affrontement mais aussi dans la séduction, cela vit, il y a du mouvement, de l'action et moi j'aime cela.
Publié le 18 Novembre 2019
4
En lisant votre livre, pour mon plus grand plaisir, j’ai eu le sentiment de lire "la gloire de mon père" ou "le château de ma mère" de Marcel Pagnol. Au travers de votre roman, j’ai eu l'impression de mon replonger dans un ancien temps où les professeurs se permettaient de réprimander avec une grande sévérité les élèves les moins bien disciplinés. Cela me rappelle l’époque avec les coups de règle que mettaient les professeurs aux élèves dissipés. A l’époque actuelle, ces professeurs intransigeants termineraient en prison. Sinon le ton du bouquin est à la fois léger et triste, des situations à la fois comiques et attristantes sont mises en avant. A titre d’exemple, le cocufiage est abordé avec humour et douleur.
Publié le 01 Novembre 2019

Pages