Un corps dont on veut se débarrasser...ou pas

37 pages de Folidouce
Un corps dont on veut se débarrasser...ou pas Folidouce
Synopsis

Le parcours de vie de Régine, atteinte d'un cancer du sein...un roman introspectif, saupoudré d'humour. Cet ouvrage s'adresse à un large public.

237 lectures depuis la publication le 20 Avril 2020

Les statistiques du livre

  1224 Classement
  30 Lectures
  -362 Progression
  0 / 5 Notation
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@T.Guenard
Bonjour, quel bonheur et quel honneur que vous me faite T. Merci pour ce beau commentaire qui me va droit au coeur et qui m'encourage...peut être écrire à nouveau. J'ai eu les larmes aux yeux en découvrant votre commentaire.

Merci beaucoup
Folidouce

Publié le 14 Mai 2020

Vous racontez vos souffrances avec à la fois de la profondeur, une certaine légèreté et de l'humour, c'est ce que j'ai aimé dans votre roman. De la jeune fille qui souffre de n’être pas désirable à celle qui est enfermée dans un hôpital psychiatrique. De la jeune fille qui aime s’évader en parlant voyage, livre, sport, cuisine à celle qui culpabilise suite à un accident de voiture de son frère. De la femme qui connaît un amour passionnel, destructeur et néfaste à celle qui fait des tentatives de suicide. Vous décrivez avec justesse, humour, vérité et force la tentative de noyade du 31 décembre 1999. On constate bien l’état psychologique de la jeune fille qui veut en finir avec la vie, qui perd pied avec la réalité et qui n’a plus conscience que son geste est dramatique en lui-même. Puis enfin l’épreuve du cancer qui est une grosse douleur physique mais aussi morale pour la personne qui la vit.

Publié le 12 Mai 2020

@Paula Pons
Bonjour Paula, votre commentaire m'a touchée, je vous remercie. Si on s'expose, on a conscience de ce que l'on écrit, certes c'est dangereux. Peut être a-t-on peur du regard des autres, de ce que l'on peut penser de nous...mais la vie est une exposition de soi, ce sont des tableaux plus vrais que nature, qui défilent gentiment pendant un certain nombre d'années. M'exposer m'a permis de me regarder en face et de parler vrai, de formuler tout ce qu'on cache..qu'on tait.

Merci encore

Publié le 03 Mai 2020

Oui, il faut une bonne dose de courage et de foi pour traverser ces épreuves. Mais aussi, comme vous le dites, d’humour. Dont vous ne manquez pas apparemment. J’ajouterai que je trouve courageux de s’exposer ainsi. Même si je ne doute pas que cela soit salvateur. Bonne chance pour tout maintenant.

Publié le 02 Mai 2020