Paula Pons
Présentation

lectrice à chapeau

Paula Pons a noté ces livres

4
J’ai un sentiment contrasté : vous racontez formidablement bien, on est dans votre récit, on vit les situations, on est à Vienne en 38, mais je n’arrive pas à croire – même dans ce contexte – autant de calme, j’allais dire de résignation, dans le récit de cette femme. Bien sûr je lis cela en 2021 avec tous les # que nous venons de vivre, mais même ? N’y avait-il aucune révolte ? Quant à la suite, je l’ai déjà lue ailleurs, c’est insoutenable, même si j’ai trouvé que vous laissiez un peu trop le roman prendre le pas, comme si vous n’osiez pas totalement ne rester que sur cette accumulation d’horreurs, ce drame de l‘humanité. Mais votre livre est un bel exemple de récits qui mixent la Grande Histoire et les petites, et c’est totalement prenant.
Publié le 15 Avril 2021
4
C’est vraiment un bon récit, intéressant, crédible, qui incite à pianoter sur google pour voir les tableaux décrits ou les bio des peintres évoqués. Il y a cette magie liée à l’art, aux maîtres, mais j’ai trouvé que c’était un peu long, que vous preniez beaucoup de temps, moult détails sur des faits annexes (le piratage informatique, les fausses pistes des 2 groupes, par exemple). Il me semble que vous avez écrit deux histoires, que vous réunissez, mais qui ont chacune le potentiel à être unique. Bref, votre roman étant écrit, je ne suis pas sûre de l’utilité de ce commentaire… juste un avis qui s’il se répétait pourrait être une indication pour vous. Bravo pour votre travail et merci pour ce partage de votre monde su riche et emballant.
Publié le 03 Avril 2021
4
Ohlala, vous vous êtes attaqué à une sacrée montagne ! expliquer Jésus aux croyants et aux incroyants. Vous êtes prêts à vous mettre tout le monde à dos ! Bon, je n’ai aucun avis sur le fond, me sachant beaucoup trop ignorante sur le sujet. Mais j’en ai beaucoup sur la forme de votre enquête. Vous nous perdez dans votre quête spirituelle démonstrative. On passe au début de ce qui s’apparente presque à une petite enquête à la fantomette à la Grande Histoire de Jésus écrit par un moine cistercien. Ne croyez-vous pas que vous auriez pu faire des coupes, des interludes, afin de nous laisser reprendre notre souffle ? couper parfois votre narration philosophique par l’intrigue ? alterner en d'autres mots. Car justement, l’intrigue c’est le moteur de votre récit, non ? (d’ailleurs, n’écrivez-vous pas vous-même que fond et forme ne doivent pas être dissociés) ? Bref, j’ai insisté, j’y ai mis le temps et n’ai pas perdu mon temps justement, car vous avez écrit un très beau récit, intelligent, intéressant, profond, spirituel, un récit qui oblige à s'arrêter, à se questionner, mais vraiment vous devriez penser à la forme… Merci pour ce partage. (amen)
Publié le 29 Mars 2021
4
C’est drôle, c’est fin. Vous avez une manière d’écrire à la fois posée et très alerte. Cela donne du sel à votre intrigue moins simple que vous voulez bien le faire croire. Dans un livre, l’histoire fait un peu démodée, alors que je suis sûre qu’elle ne le serait pas au cinéma. Je vois bien une ou deux actrices jouer Georgette. J’ai passé un bon moment avec elle et je vous en remercie !
Publié le 09 Mars 2021
5
Je me rappelle vous avoir lu peu après mon arrivée sur ce site. Je crois que je n’avais pas su quoi vous dire. Ou pas osé. Je me suis replongée dans vos histoires. C’est amusant, je me rappelle presque tout, tellement c’est fort, tellement ça laisse une trace. Tant le récit lui-même que votre écriture coups de poings. Comme un match de boxe je pense. Comme une danse à mort. Et quand on lit une deuxième fois, je pense que la manière, l'écriture prend le pas sur l'histoire elle-même. Et on redécouvre différemment. bravo et merci.
Publié le 09 Février 2021

Pages