Si c'était à refaire...

107 pages de Erikouette
Si c'était à refaire... Erikouette
Synopsis

Soyez les témoins de la vie de l’héroïne de ses 10 ans à ses 40 ans : ses rencontres, sa famille, ses amis, ses souvenirs, ses questionnements.

377 lectures depuis la publication le 19 Juin 2020

Les statistiques du livre

  51 Classement
  377 Lectures
  +16 Progression
  0 / 5 Notation
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Lola G tu t'es ennuyée alors ? Je pense reprendre quelques passages, les "étoffer" mais je ne pense pas reprendre mes dialogues. Tout simplement car je ne saurais pas les écrire autrement ! Néanmoins, merci pour ta franchise et pour avoir pris du temps et me laisser un commentaire !

Publié le 27 Juin 2020

Bon, moi, quitte à être celle qui n’est jamais d’accord avec les copines, c’est pas du tout le changement de temps qui est gênant je trouve. On s’y retrouve très bien. Mais plus que tes dialogues sont un peu vides quand même. Je sais bien que les vraies conversations des vrais gens (que nous sommes) dans la vraie vie, c’est un peu comme ça, je sais bien que les séries tv c’est comme ça, mais quand on les lit, on a envie (en tout cas moi) d’échanges un peu plus… je ne sais pas quel mot dire:) mais tu m'as compris, non ? Bref, good luck !

Publié le 27 Juin 2020

@Rewiw merci beaucoup pour ce 1er commentaire qui me "soulage" (j'étais un peu stressée) et m' apporte des éléments similaires à ce que certaines personnes de mon entourage m'ont dit. Notamment que l'on se perdait dans le temps. Pour la scène d'amour entre Yan et Elena, il m'a été difficile de l'écrire... Mais je compte retravailler ces points pour une meilleure version ! Merci encore.

Publié le 23 Juin 2020

Bonjour Erikouette,

Sympa comme petite histoire même si on se perd un peu dans le temps. Il y a de bon passages et j'aurais aimé un peu plus d'audace et de détails à certains moments notamment la scène d'amour entre Elena et Yan. On vibre avec eux mais on reste sur notre faim.

Bon courage

Publié le 23 Juin 2020