poèmes divers de manon 1

28 pages de Manon Garnier
poèmes divers de manon 1 Manon Garnier
Synopsis

Mon art...ma façon de m'exprimer.

Je cris sur le papier ce que je ne peux dire

118 lectures depuis la publication le 10 Septembre 2020

Les statistiques du livre

  241 Classement
  118 Lectures
  +78 Progression
  5 / 5 Notation
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 2 notes Ajouter un commentaire
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Marius Youssouf

Bonsoir je vous remercie de votre intérêt porter a mon travail et de vos sages conseils que je prend bien-sur, tout conseils est bon à prendre.

Bonne soirée à vous

Publié le 28 Septembre 2020
5
Merci pour ce partage et félicitation d'avoir osé écrire(parce qu'il faut toujours de l'audace pour écrire). J'ai lu avec beaucoup d'intérêts vos pages qui regorgent de beaucoup de conseils pratiques pour la vie et qui en même temps laissent exprimer vos convictions et par moment votre vécu. Si vous le permettez, je vous donnerai quelques petits conseils: 1- Faites-vous lire et corriger par une personne pour avoir un avi sur le fond et la forme, cela aide toujours. 2-Peut-être que vous aimez que vos textes soient ainsi, mais les poèmes d'une ligne, de deux ou trois ne peuvent pas exprimer toute la richesse de votre esprit. Par exemple, "Liberté de la femme et son consentement" peut être enrichi et prendre même tout une page! Pareil pour "Réussir", "L'amour, tout est tra la la" et bien d'autres. 3-Vous pourriez faire de très belles proses si vous combinez certains textes, en utilisant un peu les figures de style et la ponctuation. Je vous dit cela dans l'esprit de vous aider à produire une meilleure version de vous-même, car vos idées sont riches et les thèmes que votre plume aborde sont très pertinents. Au plaisir de vous relire. Bonne soirée.
Publié le 28 Septembre 2020

@Gaby Chantrie
Merci pour votre message d’encouragements

Publié le 25 Septembre 2020

Vous êtes jeune et je ne peux que vous encourager à persévérer. Continuez à chercher le mot juste, celui qui exprime le mieux votre pensée, continuer à vouloir sortir des sentiers déjà battus, poursuivre cette quête de l’appétit d’écrire. Et soignez aussi la présentation, pensez à l’écrin dans lequel on met les bijoux, la beauté de la boite conditionne ce que l’on va découvrir…

Publié le 25 Septembre 2020

@en soit je vais me battre pour avoir le dernier mot, dite ce que vous voulez ça m'atteind pas

Publié le 15 Septembre 2020

@Manon Garnier
Appelez ça expression libre, topinambour, pompe à vélo, que sais-je encore, mais laissez tranquille la poésie (qui ne vous a rien demandé). La poésie c'est autre chose. Et vous en êtes loin. Car elle ne consiste pas à découper un peu arbitrairement de la prose. Mais, bon, je ne vais pas vous faire un cours ; ni vous ni moi n'en avons envie. Vous parce que vous pensez que l'accumulation d'incorrections (orthographiques, grammaticales, etc) fondent un style, moi parce que je dois encore passer mon serin à l'antirouille.
PS : Une dernière chose : dès lors que vous mettez votre texte en ligne, vous perdez le droit d'autoriser ou non une critique. Maintenant, essayez d'entendre la mienne. Même, et peut-être surtout, si elle est dure à avaler. Soyez exigeante avec vous-même : c'est la seule manière d'avancer...

Publié le 15 Septembre 2020

@miss Bien-sur que non, cela va au de-là de la spontanéité mes poèmes ma poésie sont pour moi ma façon de m'exprimer...ce qui ma permit de remonter quand je me sentais au plus bas.
Alors oui mes textes sont un peu de moi, un peu de mon âme.
Et ne contiennent non-seulement de la spontanéité mais l'amour de l'écriture, la dévotion, y croire, de la joie, de la tristesse...
Et surtout ne jamais renoncer, toujours persévérez.

Donc je ne laisserez personne me dire que mes textes sont pas assez bien écrit et surtout que chaqu'un à sont style d'écriture donc nul comparaison à faire.

Publié le 14 Septembre 2020
5
@Manon Garnier Ne le prenez pas mal (pas obligatoirement), mais vos textes sont à la poésie ce que le fromage de tête est aux "Fêtes galantes". La poésie demande qu'on mette en œuvre bien d'autres ressources, la spontanéité ne suffit pas.
Publié le 14 Septembre 2020