La solution à la crise de la Covid

9 pages de wandebrouck christian
La solution à la crise de la Covid wandebrouck christian
Synopsis

Partant de ce que l'on sait des caractéristiques de ce virus (Cf Pasteur) et des nouveautés en matière de théorie économique une solution mixte apparaît avec évidence. On comprend alors pourquoi les décisions du pouvoir en place échouent et détériorent notre quotidien.

Cette solution reprend et complète, les propos du Professeur Philippe JUVIN de l'hôpital Pompidou à l'émission de Yann BARTHES "Quotidien" le 16 mars 2020, ainsi que ceux d'autres éminents médecins

Le reconfinement de novembre 2020 ne nous tirera pas d'affaire et fera durer notre calvaire quand nous pourrions retrouver des conditions de vie normales pour noël si la solution présentée était correctement mise en œuvre dès le 1er novembre.

Une question se pose ; Pourquoi E. Macron laisse-t-il prospérer la Covid ?

Publié le 31 Octobre 2020

Les statistiques du livre

  718 Classement
  56 Lectures 30 jours
  336 Lectures totales
  -24 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci @AndréSe pour votre commentaire. Je comprends vos remarques et vous y réponds en toute cordialité.

Sur l'aspect laxiste, ou plutôt insuffisant devrais-je dire, du premier confinement je le maintiens dès lors qu'il n'a pas suffit à éradiquer le virus quand d'autres pays avec des confinements plus serrés ont réussi. Je me souviens de la facilité avec laquelle il suffisait de rédiger une attestation pour se retrouver dehors, et bien souvent sans masque, ceux-ci manquant dans les officines. A aucun moment je ne critique l'attitude des français qui se sont admirablement comportés mais ont cru pouvoir utiliser ces facilités sans savoir quelles en seraient les conséquences. Je fais porter la responsabilité sur l'Etat qui a été lui trop laxiste.
J'affirme que l'économie peut supporter un arrêt presque total sans dommage à condition de s'y prendre autrement que le gouvernement qui est actuellement en train de détruire notre économie (c'est mon domaine de compétence). Avec un confinement plus exigent il aurait suffi de 40 jours pour tuer le virus.
Concernant votre seconde remarque je considère comme vous que la grande majorité de la population a fait ce qu'il fallait, mais je critique la minorité de défenseurs excessifs de la liberté individuelle qui occupaient les médias pour pousser à la désobéissance quand les autres faisaient des efforts. La liberté individuelle, de mon point de vue, ne peut aller jusqu'à la liberté de contaminer avec au terme un décès, un handicapé ou un malade chronique à vie. Une telle attitude relève pour moi de la mise en danger d'autrui.
Nous somme donc plutôt d'accord je pense.
Inutile de vous dire que ce 2ème confinement passoire nous propulse dans le gouffre économique et l'hécatombe sanitaire. Je crains qu'il ne reste plus aux victimes que le suicide ou la violence et je suis inquiet. Sachez que j'ai maintes fois interpellé le pouvoir en place mais il fait la sourde oreille.
Merci encore de permettre ce débat par votre commentaire.

Publié le 14 Novembre 2020

Merci AndréSe pour votre commentaire. Je comprends vos remarques et vous y réponds en toute cordialité.

Sur l'aspect laxiste, ou plutôt insuffisant devrais-je dire, du premier confinement je le maintiens dès lors qu'il n'a pas suffit à éradiquer le virus quand d'autres pays avec des confinements plus serrés ont réussi. Je me souviens de la facilité avec laquelle il suffisait de rédiger une attestation pour se retrouver dehors, et bien souvent sans masque, ceux-ci manquant dans les officines. A aucun moment je ne critique l'attitude des français qui se sont admirablement comportés mais ont cru pouvoir utiliser ces facilités sans savoir quelles en seraient les conséquences. Je fais porter la responsabilité sur l'Etat qui a été lui trop laxiste.
J'affirme que l'économie peut supporter un arrêt presque total sans dommage à condition de s'y prendre autrement que le gouvernement qui est actuellement en train de détruire notre économie (c'est mon dom

Publié le 14 Novembre 2020

Tout d'abord votre essai est intéressant et a le mérite de susciter le débat. J'ai des points d'accord avec vous et des points de désaccord.

Nous allons commencer par les points d'accord:
-Le gouvernement n'a pas du tout anticipé cette crise sanitaire et n'a pas fermé les frontières
lorsque les premières alertes sont arrivées pour signaler le risque de pandémie mondiale à
cause de la diffusion massive du coronavirus.
-Macron et son gouvernement ont menti sur un certain nombre de points durant cette crise
sanitaire notamment par exemple en affirmant dans un premier temps que les masques
servaient à rien, tout cela évidemment dans le but de dissimuler la pénurie de masques.

En revanche Dieu sait que je critique beaucoup ce gouvernement et Macron mais j'ai des points de désaccord avec vous:
-Lorsque vous dites que le 1er confinement du printemps dernier a été trop laxiste, que
l’économie aurait pu supporter 40 jours un confinement stricte de manière à ce que le virus
soit totalement éradiqué, j'avoue que je ne partage pas votre sentiment car j'ai vraiment
trouvé ce 1er confinement exigeant : D'ailleurs un certain nombre d'acteurs et intervenants
dans les médias ont reproché au gouvernement de sacrifier l'économie pour privilégier la
santé.
-Autre point de désaccord avec vous : Page 7, vous dites que nombreux sont ceux qui refusent
toute forme de confinement au motif que cela constitue une atteinte à la liberté individuelle.
Vous êtes sévère car je trouve au contraire que la majorité des Français acceptent et
respectent le confinement en général, le 1er du printemps dernier et celui de maintenant.

Publié le 13 Novembre 2020

@gerardlamarque Merci pour ce judicieux complément d'information concernant la durée de vie sur une surface.
La solution chinoise qui a réussi comprenait la vaporisation dont vous parlez.
Il est certain que nos gouvernants sont imprégnés de la théorie dominante depuis les années 1970. Cette même théorie a été dénoncée ces 10 dernières années par les plus grands économistes mondiaux. Une nouvelle lui est préférée et est reprise par les démocrates américains mais nos dirigeants la refusent. Je vous invite à lire mon premier essai sur monbestseller "leçon d'économie pour un Président".
Je suis convaincu que c'est en premier lieu de l'incompétence, mais la situation est une aubaine pour le Président qui connait les bienfaits de "la stratégie du choc" (Cf Naomi KLEIN) pour soumettre une population en vue d'une réélection.
Comme vous je pense qu'i veut maintenir la crise jusqu'en 2022 !

Publié le 02 Novembre 2020

Bonne solution et analyse, mais on oublie de dire que le virus circule aussi sur les surface et peut rester vivant jusqu'à 28 jours (analyse Australienne) .Souvenons nous il y a quelques mois on vaporisait les rues avec des combinaisons , on ne le voit plus maintenant. Quand à nos dirigeants et nos services sanitaires , on se demande si c'est de l'incompétence ou volontaire. Je ne suis pas sur que le stock de masques détruit étaient inutilisable , en principe ils sont emballé dans du plastique donc à l'abris de l'humidité. Si ce n'est pas le cas c'est que vraiment c'est du laisser aller . Votre analyse sur l'argent est pertinente mais nos dirigeants n'ont pas la même vision que vous , la dette une bonne raison pour pondre de nouvelles taxes. Cette crise n'est pas finie comme je l'ai écris elle s'arrêtera pas avant 2022 les Usa auront 350000 morts et à la fin 5millions en tout.

Publié le 01 Novembre 2020
5
Une fois encore l'auteur offre une analyse pertinente mais surtout propose des solutions crédibles. C'est assez rare pour être souligné
Publié le 31 Octobre 2020