CONSOLATION

57 pages de Garnache
CONSOLATION Garnache
Synopsis

La région de Franche Comté est célèbre pour ses horloges. Mais ceux qui les ont fabriquées ont eu des vies passionnantes et parfois mouvementées.
Ici la famille Garnache, à la fois réelle et imaginaire, déroule un pan de son existence.
Le temps, toujours le temps, celui qui passe et aussi celui qu'on voudrait maîtriser...

Publié le 13 Avril 2021

Les statistiques du livre

  196 Classement
  139 Lectures 30 jours
  188 Lectures totales
  -42 Progression
  0 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

7 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour Patrick et merci pour votre commentaire qui m'a fait plaisir.
Figurez-vous que je rêve d'écrire du théâtre.
Ce n'est pas facile car on est un peu en vase clos et moi, j'aime bien respirer l'air de la campagne, de la mer et des montagnes.
Je suis surpris que vous ayez trouvé mon texte amusant car c'est plutôt un mélodrame qui se termine bien. Mais, pourquoi pas, et j'en suis heureux.
Je suis touché par vos encouragements.
Bien cordialement.

Publié le 14 Mai 2021
4
Vous on peut dire que vous nous avez pondu du Vaudeville, on dirait une pièce de théâtre! Au moins, il y a des rebondissements, des surprises mais au passage, vous m'avez donné mal à la tête avec tous ces personnages et leurs liens de parenté. L'un est le frère de l'autre, l'autre est le père de celui-là, il le sait mais son fils ne le sait pas, un tel est le demi-frère de l'autre, puis celui-là est marié à une femme et s'entend bien avec celle-ci mais il a aimé une autre femme à qui il a fait gosse mais j'ai pas compris pourquoi la relation amoureuse des 2 s'est arrêtée, etc... j'exagère un peu mais il y en a des personnages dans votre pièce. Mais au moins je me suis amusé en vous lisant, c'est déjà un bon point pour vous. J'ai noté que dans votre récit, on est à l'époque des mariages arrangés, c'est bien au moins cela évitait que les gens divorcent pour un oui ou pour un non. En tout cas merci pour cette belle pièce de théâtre avec son lot de bonnes et mauvaises surprises et à un de ces jours, je l'espère pour de nouvelles aventures.
Publié le 13 Mai 2021

Bonjour et merci pour votre commentaire intéressant.
J'aime beaucoup connaître les réactions et surtout les impressions des lecteurs car je me découvre ainsi des aspects dans mon écriture.
Pour la catégorie, une nouvelle, ce n'est pas prévu apparemment sur ce site et, bien franchement, je n'en ressens aucune frustration.
En réalité, ce sont les autres qui m'intéressent et qui m'apprennent beaucoup sur moi.
Bien cordialement.

Publié le 11 Mai 2021

C’est un curieux récit ou plutôt une curieuse écriture. Il y a une espèce de candeur, qui vient surtout je trouve des associations inattendues ou des liens imprévus que vous faites. Ça donne un petit côté déstructuré, assez charmant. Je vois qu’un commentaire précédent questionne la longueur ou le genre littéraire de votre récit. Je l’ai vu plus comme une grande nouvelle, c’est construit comme tel, on subodore la chute. Merci de ce partage.

Publié le 11 Mai 2021

@Garnache
Merci du conseil :-) D'accord, je le ferai et vous tiendrai au courant ! Bien à vous. Bruno

Publié le 19 Avril 2021

J'ai l'impression que vous écrivez ou bien que vous avez l'envie d'écrire.
Faites-le, vous verrez que vous en retirerez un peu de bonheur.
Tenez-moi au courant !
Bien à vous.

Publié le 17 Avril 2021

@Garnache
Merci pour votre réponse. Je comprends et respecte votre choix. Bien à vous. Rachid / Bruno

Publié le 17 Avril 2021

Rachid, je vous remercie pour vos commentaires.
Il n'y a aucune mesquinerie ni vulgarité dans vos propos.
Pour être franc avec vous, les questions de formes ne m'intéressent pas.
Je ne cherche pas à faire entrer une histoire dans un cadre préétabli.
Quand aux nombres de pages, je pourrais le doubler.
Au départ, il y avait 100 pages et j'en ai supprimées pour ne pas lasser le lecteur de bavardages inutiles.
Pour moi, il y a la réalité et la fiction qui doivent faire bon ménage.
Mais je respecte tout à fait votre goût pour les romans longs ou les romans fleuves peut-être.
Si votre âme romantique s'en est sentie frustrée, j'en suis désolé.
Pour ma part, je trouve les romans fleuves assommants.
Bien cordialement.

Publié le 17 Avril 2021
5
C'est joli et personnel. Vous avez votre monde et envie de le faire découvrir, c'est normal. Mais (vous allez me trouver mesquin et vulgaire) 57 pages ne font pas un roman, quelle que soit la qualité de votre récit. Je vous suggère donc de le remettre en ligne (tant qu'il n'y a pas de commentaires) en choisissant une autre catégorie. Bien à vous. Rachid / Bruno
Publié le 16 Avril 2021