Sel Noir

73 pages de Pascal Alliot
Sel Noir Pascal Alliot
Synopsis

Le Ciel de traîne s’étire paresseusement au-dessus de la ville d’Orangeline, en Galine du Sud, la terre baignée par un soleil omniprésent, en 17 juin 1717, tempéré par l’océan majestueux qui déverse régulièrement ses vagues et son écume sur la plage dorée et sableuse à souhait de la Goélette Des Rivages Bleus. Lieu à l’extrême grâce subtile des clichés surannés que l’on pose sur les armoires des maisons familiales disposées en un alignement parfait dès les premiers faubourgs de la cité aux milles éclats colorés qui donnent ce teint rouge clair si particulier qui a fait le renommé de cette ville posée en toute quiétude depuis que l’homme est arrivé là un jour et a compris qu’il pouvait s’installer. Effectivement, hormis l’océan des Milles Fonds, elle est également bercée par la douceur.

Publié le 26 Octobre 2022

Les statistiques du livre

  754 Classement
  46 Lectures 30 jours
  429 Lectures totales
  -16 Progression
  21 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

11 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Livre très plaisant, beaucoup de rebondissements. Au plaisir de vous le faire partager. Merci pour la lecture à venir pour certains d'entre vous

Publié le 25 Décembre 2022

@Julien Marsan Merci! Les corrections sont en cours, pour une sortie en Mars 2023. Une belle maison d'éditions qui fait un super travail. A suivre!

Publié le 06 Novembre 2022

Alors, on va attendre les corrections de l’éditeur… Bonne chance à vous pour ce rêve d’aventure.

Publié le 04 Novembre 2022

un grand merci aux actuelles 158 personnes qui ont lu ce manuscrit qui me tient tout particulièrement à coeur !

Publié le 01 Novembre 2022

@Philippe De Vos Je vous remercie. A suivre donc.

Publié le 29 Octobre 2022

@Dick C. Pour info, je viens de signer chez une maison d'édition sous contrat à titre d'éditeur, et nous avons commencé la phase correction qu'il prend en partie en charge- c'est un de ses rôles et fonctions- et nous le faisons en commun. Et je précise que ce n'était que la première mouture du manuscrit que j'ai livré ici. Afin de disposer d'un avis général et lui apporter les éléments lui autorisant l'état d'amélioration définitive. Il sortira dans toutes les bonnes librairies si tout va bien en Mars 2023. On croise les doigts. Voilà.

Publié le 29 Octobre 2022

@Pascal Alliot si vous êtes en recherche de corrections, malgré mes soucis oculaires, j'ai lu les sept premières pages. Avez-vous compté le nombre de "que" et surtout de "qui" foisonnant dans ces 7 premières pages ? Je pourrais vous conseiller d'utiliser le Répétoscope que m'avait conseillé un ami Écrivain. Cet outil évite les bégaiements littéraires. Bien que ce soit fastidieux, je l'utilise pour certains de mes écrits. DC

Publié le 29 Octobre 2022

@Pascal Alliot
Vous avez raison, ça peut être une méthode de déposer et corriger au fur à mesure des remarques. Je vous souhaite plein de persévérance dans la suite.
Philippe

Publié le 29 Octobre 2022

@Philippe De Vos. Un grand merci pour cette critique des plus constructive. Mais c'est aussi très sympathique de recevoir du négatif, cela construit la vie. Ceci n'est qu'un manuscrit que j'ai proposé ici. Pas une oeuvre finalisée. Sinon, à quoi bon ? Pour le reste Journal sera lui édité en Mars 2023 sous contrat d'édition avec une maison convenable. Nous en sommes aux corrections et tout avance bien. Et Sel Noir, suivra, en 2024. Beaucoup de travail, mais c'est le but de l'écriture. Comme un musicien qui propose une maquette qu'il a façonnée de ses propres moyens.

Publié le 29 Octobre 2022

Euh ! Vous dites qu'il s'agit de "Sel noir", mais en tête du document il y a écrit "journal ordinaire d'un assassin pas ordinaire" dont vous dites qu'il va être édité. Je me mélange un peu les pédales.
Sans doute y-a-t-il confusion ou bien je n'ai pas tout compris.
Sinon, dans votre commentaire vous dites : superbement bien mis en valeur. Hélas, je dirais l'inverse. Il va falloir un peu d'effort de mise en pages. (caractère plus gros, espacement des lignes, format A5 ou bien des marges moins larges…)
Sinon encore, le début m'a un peu interloqué. Je veux dire par là que j'ai été stoppé de suite dans ma lecture : l'incipit, une phrase en cascade du du d'…
On continue sur la seconde phrase par un pléonasme : il a allumé la lumière. On allume une lampe, une bougie, une torche électrique, la lampe d'un phare…
Comme tout (s/tous) les jours depuis quinze ans qu'il vient au quotidien. Tous les jours = quotidien. Une petite redondance.
Bref, je vais voir si la suite mérite le détour.
Cordialement
Philippe

Publié le 29 Octobre 2022

Si vous le dites, ce doit être vrai !!! Commenter les autres en leur collant 3 ou 4 étoiles, c'est votre droit, mais s'autocongratuler en s'en attribuant 5, c'est très limite. Et n'allez pas me dire que vous avez fait une mauvaise manipulation comme ceux qui usent de cette pratique qui, en fin de compte, les dessert plus qu'autre chose.

Publié le 29 Octobre 2022
4
Livre que l'on dévore sans difficulté. Limpide. Histoire bien structurée. Superbement bien mis en valeur. Des personnages marquants.
Publié le 26 Octobre 2022