Maximes et réflexions tome 1

65 pages
Extrait
de lisdetille
Maximes et réflexions tome 1 lisdetille
Synopsis

Maximes et réflexions à propos des femmes et des hommes. Des religions, de la politique, des soldats...

"Tout homme mérite d’être trompé car toutes les femmes le sont"

"En Français courant le sexe féminin est devenu une « chatte », ce qui n’a pas grand sens sinon celui de rappeler aux hommes que les coups de griffe succèdent vite au plaisir"

"Peuple français, paysans prudents et courageux, commerçants aimables et dignes, notaires scrupuleux et intègres, chevaliers et corsaires, héros des tranchées ou soldats de l’ombre, savants et poètes, folles d’amour ou neiges d’antan, ouvriers sublimes et ingénieurs sans pairs, martyrs et saints, peuple du grand bonheur et du grand désespoir, capable du meilleur mais jamais du pire, tu disparais faute de vouloir vivre encore"

Publié le 27 Février 2023

Les statistiques du livre

  1815 Classement
  29 Lectures 30 jours
  608 Lectures totales
  -32 Progression
  4 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

12 commentaires , 5 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Colibris de Paris

Merci pour votre appréciation qui m'a bien plu et beaucoup ému..

Je comprends votre distance avec certaines de mes idées. D'ailleurs, qui pourrait les partager ? J'en ai moi-même un peu peur !

L'essentiel et de ne pas vous laisser indifférent-e et Bernanos a statué là-dessus : " j'ai juré de vous émouvoir - d'amitié ou de colère, qu'importe ? "

Publié le 29 Mars 2023

Lis de Tille livre sa vision du monde, des femmes et de la France. Je suis loin de toujours la partager et pourtant cet ouvrage qui m’a fait rire !
C’est un humour froid, très cinglant et particulièrement fin.
« Maximes et Réflexions » ne laisse pas indifférent, il est à la croisée de la sociologie et de la politique et nous fait faire quelques détours au sein des relations familiales et conjugales.

Publié le 29 Mars 2023
5
Un livre court, sec et dur. Court par la forme, des maximes. Sec par le style, un style admirable, d’une précision chirurgicale loin des ornements littéraires. Et dur par ce qu’il montre de l’homme. On y trouve des merveilles de lucidité sur la nature humaine.
Publié le 29 Mars 2023

@Conseiller

Merci pour votre avis

Lorsque j'écris je laisse aller mes émotions et comme vous, me semble t'il, je ressens très fort les détresses quotidiennes. Et il me semble en voir de plus en plus.

Publié le 25 Mars 2023
5
Apparemment, certains ont aimé le côté drôle mais moi j'ai préféré le côté triste. Il y a une maxime (c'est d'ailleurs plutôt une réflexion) qui me fait pleurer chaque fois que je la relis : c'est la 38. Je crois que je vois souvent des personnes comme ça, surtout dans le métro.
Publié le 25 Mars 2023

@Pierre.thomas

Oui, c'est parfois déroutant. Mais j'aime bien surprendre parce que j'aime, moi-même, être surpris.

Merci à vous.

Publié le 21 Mars 2023

Un plaisir, j’ai ri parfois moins. C’est beaucoup un ouvrage qui laisse ainsi. je le recommande !

Publié le 21 Mars 2023

@Cousticroute

Merci pour votre commentaire lui aussi court, sec et dur.

J'essaie effectivement d'être lucide sur la nature humaine en général, même s'il m'est bien difficile de l'être envers les femmes tant Elles m'étonnent, m'éblouissent et m'émerveillent.

Publié le 19 Mars 2023

Un livre court, sec et dur. Court par la forme, des maximes. Sec par le style, un style admirable, d’une précision chirurgicale loin des ornements littéraires. Et dur par ce qu’il montre de l’homme. On y trouve des merveilles de lucidité sur la nature humaine.

Publié le 19 Mars 2023

@Eleonore1985

"Amoureux des femmes ?"

Oh, combien !

Et comment ne pas l'être en apercevant en chacune d'entre Elles quelque reflet de ma mère lumineuse ?

Merci pour votre bienveillante lucidité.

Publié le 19 Mars 2023
5
Irrévérencieux, doux, drôle, amoureux des femmes, observateur des changements de notre société, prodige du second degré... C'est entre autres ce qu'on croit comprendre de l'auteur en lisant ses maximes. Adeptes du premier degré : abstenez-vous ! Pour les autres, profitez-en bien.
Publié le 18 Mars 2023

@fpt

Rien ne peut me faire plus plaisir que de vous faire rire.

Vous avez raison pour les maires, surtout ceux des petites villes, mais j'avoue n'avoir pas pensé à eux en parlant des élus. Dans le deuxième tome de ces maximes, je leur donnerai la place qu'ils méritent.

Lis est masculin mais celle qui le garde sur la photo du profil ne l'était pas : d'où sa fidélité, sa tendresse et sa patience.

Publié le 09 Mars 2023
4
Fpt
On a bien ri avec mes collègues. Sauf pour les élus avec qui vous êtes un peu dur : il y a des maires, notamment, qui sont désintéressés et sérieux. Question indiscrète : on se demandait si "Lis" était féminin ou masculin ?
Publié le 08 Mars 2023

@margotlamarque

Effectivement je suis parfois à la limite du hors-jeu, mais c'est bien là l'intérêt de jouer avec les mots.
Merci beaucoup pour votre avis dont la rédaction ciselée ajoute le plaisir à la pertinence.

Publié le 07 Mars 2023

Comme tous les dictionnaires amoureux, il faut déguster vos maximes à petites doses. Merci pour le téléchargement. Certaines sont délicieuses, d’autres plus vinaigrées, d’autres encore tout à fait politiquement incorrectes, d’autres injouables, d’autres drôles, d’autres bien trouvées, etc, bref on trouve son compte en fonction de ses humeurs. Merci pour ce partage.

Publié le 07 Mars 2023

Bonjour Sémiramis2133. Vous écrivez très bien et vous savez partager vos émotions : merci !

Publié le 07 Mars 2023
5
Quelle merveilleuse maîtrise de la langue française. Un pur bonheur. J'ai lu régulièrement quelques maximes chaque jour, cela apaise l'âme et met du baume au coeur. Merci pour ce partage.
Publié le 06 Mars 2023