Ma violence

10 pages
Extrait
de Fredlar
Ma violence Fredlar
Synopsis

Le livre du poème unique écrit en prose par Fredlar, defend et parle des derives du monde alimentaire. La grossophobie est un sujet important. La perfection imaginée du corps humain. C'est de cela qu'il s'agit dans ce poème.

La violence des jugements. La responsabilité de certains.

Publié le 17 Décembre 2023

Les statistiques du livre

  1493 Classement
  35 Lectures 30 jours
  301 Lectures totales
  -109 Progression
  2 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

2 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Merci à tous d'avoir pris le temps de lire et de faire en sorte que notre communauté de jeunes écrivains grandisse dans l'effectivité d'un progrès certain.

Merci beaucoup pour ces moments de joie.

Publié le 22 Décembre 2023
5
On ressent l'authenticité qui se trouve dans ton poème @Fredlar. Peu ont le courage de dire ce qu'ils ressentent et toi tu es comme leur voix.
Publié le 22 Décembre 2023

Vos vers sont souvent très beaux et à la fois très violents . On peut dire que le titre est bien choisi et qu'il porte bien son nom! On peut aussi dire que vos vers sont très francs et très forts et c'est ce qui m'a d'une certaine manière bien plu car vous n'y allez pas avec le dos de la cuillère.

Du coup cette violence des mots nous pousse à la réflexion, ce qui est aussi une bonne chose. Exemples : "Ne veux tu pas voir combien de pets, ce qui me sert de tuyau d’échappement, libère par heures? ; "Ne veux tu pas me passer à tabac croyant que chaque potion de ma viande est un tissu de moins que j’extrais à mon âme". « Je suis l’humiliation qui se dégage de la lumière du monde ».

Tout cela m'a fait penser à la citation suivante que je trouve très juste et très intéressante: ' Lutter contre la grossophobie n'est pas promouvoir l'obéisité", phrase de Daria Marx qui est un/e écrivain/aine.

Publié le 18 Décembre 2023