L'ODEUR DES RÊVES

130 pages de Luz GUTTON
L'ODEUR DES RÊVES Luz GUTTON
Synopsis

C’est fou, nos corps. C’est fou, nos cœurs. C’est fou aussi comme les cœurs des autres peuvent faire rebattre les cœurs voisins. C’est eux qui m’avaient maintenue dans cet état pendant tout ce temps. Ce sont leurs odeurs qui m’avaient rattachée à la vie. Leur présence qui m’avait retenue du paradis. Ce sont les humains, mes humains, qui m’avaient sauvée. On dit que les cœurs mentent souvent. Qu’ils en font trop ou pas assez.
Je pense que les cœurs sont plutôt justes. Je pense que le cœur est un petit fragment de ce que nous avons été, enfants. Enfermé au fond de notre poitrine, un petit éclat innocent, pur et vrai qui continu de briller. Une petite pierre qui bat et qui se bat pour nous rappeler ce qui est simplement vrai. Le cœur ne ment pas.

Publié le 17 Février 2024

Les statistiques du livre

  31 Classement
  702 Lectures 30 jours
  2057 Lectures totales
  -7 Progression
  205 Téléchargement
  10 Bibliothèque
 

"L'ODEUR DES RÊVES" est le "Livre le +" du 29 mars. Retrouvez l'article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Luz GUTTON, c’est pour cela qu'elle publie son roman sur monBestSeller.

Publié le 29 Mars 2024

Ce livre est noté par

19 commentaires , 6 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Sylviane. grosjean Et « cool hein » ce petit commentaire !
Merci beaucoup d’avoir pris le temps de lire et de me faire ce retour qui fait très chaud au cœur d’autant plus que je sais que vous, particulièrement, comprenez profondément les difficultés de ces maladies et l’impact qu’elles ont sur nos vies.
Un commentaire et une lectrice qui comptent beaucoup, merci encore ❤️

Publié le 22 Mai 2024

Très beau roman qui nous emmène très loin ,qui fait prendre conscience que passer de l.enfance insouciante à la vie d’Adulte n’est pas toujours facile .ca me rappelle tellement de choses qui finalement nous font avancer.l’ecriture de ce roman est magique. Bravo

Publié le 21 Mai 2024
3
❤️❤️❤️❤️❤️
Publié le 21 Mai 2024

@Zoé Florent Merci pour le temps pris d’abord pour la lecture de mon roman et ensuite pour la rédaction de ce commentaire plus que constructif pour moi. Je prends en considération tous les points que vous avez cité et ne manquerai pas de retravailler certains passages.
Je suis sincèrement touchée par vos remarques, compliments, opinions,… Merci mille fois.

Publié le 15 Mai 2024

@mambouckou Merci pour l’intérêt que vous portez à mon livre, j’espère qu’il vous plaira jusqu’au bout, n’hésitez pas à me faire un retour, ça me fera plaisir et c’est toujours très intéressant et constructif !
En attendant, je vais aller jeter un coup d’œil à votre ouvrage et vous en donnerai un avis après lecture.
À bientôt donc !

Publié le 15 Mai 2024

@Charlotte UB Merci pour votre joli commentaire, tout en douceur..

Publié le 15 Mai 2024

On commence ce livre pour se glisser dans un rêve et très vite, on est rattrapé par la réalité. On sent le vécu et les émotions sont présentes tout au long de l'histoire. Un titre qui intrigue et qui invite à un joli moment avec ce beau roman.

Publié le 12 Mai 2024
3
Bonjour, @Luz GUTTON. "L'odeur des rêves"... joli titre. Votre roman traduit bien cet état de l'adolescence que refusent de franchir les jeunes-filles anorexiques. À vingt ans passés, Lucie m'a donné l'impression d'avoir toujours treize ans. Son phrasé, ses préoccupations, la foule de métaphores employées pour décrire son état, ses sentiments, montrent à quel point elle redoute de creuser plus profond pour trouver l'origine de son mal. /// Sinon, votre écriture est soignée, le ton actuel, mais une chasse aux longueurs, aux répétitions, aux expressions utilisées mal à propos, s'impose. /// Pour un meilleur confort de lecture en ligne, opter pour le format A5 serait souhaitable. Pour une meilleure présentation, justifier votre texte aussi. /// Ces remarques restent très personnelles et se veulent constructives. Je vous souhaite une bonne continuation sur le chemin de l'écriture. Merci pour ce partage. Amicalement, Michèle
Publié le 12 Mai 2024

@Luz GUTTON je vous apporte mes sincères félicitations par rapport à cet ouvrage mais surtout j'aime cette phrase que vous avez prononcé :" J'espère me tromper toute ma vie pour ne jamais avoir à arrêter d'apprendre". ces mots sont forts et tellement importants !

Pour ma part, j'ai hâte de découvrir votre livre que j'ai ajouté à ma bibliothèque.

Par ailleurs, n'hésitez pas à aller me soutenir si vous le souhaitez en lisant et partageant mon bouquin éducatif pour enfants et adultes qui se nomme : La Conjugaison Française pour les enfants de 8 ans et plus : les 8 temps de l'indicatif à connaître par coeur.

Mon but est simplement d'aider et d'apporter de la valeur avec humour, bienveillance et passion !

Je vous souhaite une réussite encore plus fulgurante et bravo à nouveau.

Publié le 10 Mai 2024

@Elran Valceka Très belle phrase qui résume bien l'idée derrière cette écriture. Merci !

Publié le 06 Mai 2024

Les rêves sont une forme de digestion de l'instantané réalité

Publié le 03 Mai 2024

@Monbuvard.com Mais quel commentaire ! Merci mille fois pour ces mots qui s’apparentent presque à une critique littéraire. Très intéressant et très enrichissant. C’est un résumé qui illustre et représente tout à fait mon récit, heureuse de voir que cela vous parle.

Publié le 25 Avril 2024

@Chloé Cordani C’est moi qui vous remercie pour le temps passé à lire mon manuscrit. Votre commentaire, ne me laisse moi non plus pas indifférente. Savoir que cette lecture à pu vous toucher me touche à mon tour, merci.

Publié le 25 Avril 2024

@Chloé Cordani C’est moi qui vous remercie pour le temps passé à lire mon manuscrit. Votre commentaire, ne me laisse moi non plus ps indifférente. Savoir que cette lecture à pu vous toucher me touche à mon tour, merci.

Publié le 25 Avril 2024

@Boneur Richard Merci pour votre lecture, votre temps et vos mots concernant le roman !

Publié le 24 Avril 2024

Bouleversant autant que le titre est plaisant.

Publié le 23 Avril 2024
3
Merci pour cette lecture, ce roman ne laisse pas indifférent. J’en ressors bouleversée et c'est une émotion très agréable à ressentir après une lecture. Merci à vous
Publié le 22 Avril 2024
3
Dans "L'odeur des rêves", Lucie, une jeune femme à la réalité tourmentée et au passé douloureux, vous emmène dans les méandres de ses souvenirs, entre les ombres de son enfance et la lumière d'une rédemption fragile. Ce roman explore avec sensibilité et intensité les luttes internes d'une âme en quête d'acceptation et de guérison, où chaque chapitre dévoile une couche plus profonde de son combat contre ses démons intérieurs. À travers une écriture qui oscille entre la tendresse et la cruauté, découvrez comment Lucie affronte les réalités d'une vie marquée par le traumatisme et la recherche d'un amour propre souvent trop éloigné. "L'odeur des rêves" est une invitation à ressentir la puissance des moments qui définissent qui nous sommes, et comment, parfois, les épreuves les plus dures révèlent les vérités les plus profondes sur notre identité. Un voyage émotionnel inoubliable, où chaque souffle de vie est un pas vers la lumière.
Publié le 22 Avril 2024

@JoeyNat Merci d'abord pour votre lecture, ensuite pour votre commentaire qui me touche énormément. C'est un plaisir de lire ce genre de retour sur un projet qui me tient tant à coeur et de savoir que mes mots résonnent tout autant dans mes pensées que dans les vôtres.

Publié le 16 Avril 2024

@Luz GUTTON
Je viens de terminer votre ouvrage "L'odeur des rêves" et je suis absolument bouleversée par la profondeur et la sensibilité avec lesquelles vous abordez des thèmes aussi délicats. Votre talent pour capturer les nuances des relations humaines et la complexité des émotions est remarquable. J'ai été particulièrement touchée par la manière dont vous dépeignez les luttes internes du personnage principal, Lucie, dont les réflexions et les expériences résonnent d'une manière très personnelle et universelle à la fois.

Publié le 13 Avril 2024

@MarieVauban Merci pour votre chaleureux et encourageant retour qui me va droit au coeur.

Publié le 09 Avril 2024
3
J'ai trouvé que malgré le sujet difficile, il y a une grande poésie dans ce texte, jusque dans les titres. Le corps est un personnage à part entière qui souffre, qui refuse, qui sent, qui jauge. On dirait un seul en scène torturé et pourtant terriblement vivant.
Publié le 07 Avril 2024

J'ai d'abord eu du mal à démarrer cette lecture, car le récit m'a renvoyé à des souvenirs difficiles encore trop présents et à des fragilités personnelles. Puis j'ai senti que c'était le bon moment et j'ai plongé dans ce livre si intense, plein de meurtrissures et de vie. Ce petit garçon manqué que tu décris m'en a rappelé un autre, que je suis allé recherché dans la bibliothèque, sur son astéroïde. J'ai compris alors qu'il s'agissait de la même personne: ce petit garçon manqué c'est ton petit Prince. Les enfants comprennent bien plus de choses que ne le pensent les adultes. Je sais de quoi je parle, ce petit Pince je l'ai bien connu. Je suis sûr qu'il peut comprendre et continuer à vivre dans la femme que tu es devenue. Bravo pour ce magnifique témoignage qui me touche. Ton père qui vous aime tous les deux.

Publié le 05 Avril 2024

@Chris Martelli Merci énormément pour votre lecture et pour vos mots qui font échos. Je suis touchée que vous ayez su saisir la dichotomie entre sensibilité et force de mes mots. Une histoire de fiction racontée avec les mots du coeur, sincères.
Critique constructive, je suis actuellement en train de relire et corriger à nouveau mon manuscrit. Un bon toilettage s'impose en effet, merci pour vos conseils !

Publié le 25 Mars 2024
3
Très belle performance ! C’est curieux d’employer ce mot pour un livre, mais c’est ainsi que j’ai ressenti ce que vos très beaux mots expriment. Comme une actrice qui se raconte. Comment vous arrivez à faire des pages entières sur la maladie, sans jamais lasser, sans jamais que j’ai eu envie d’accélérer même si ce qu’on lit est pénible. Comment vos pages après l’accident sont incroyables de sensations, d’impressions, comment vous décrivez la reconnaissance de ce qui l’entoure, comment elle reste à la vie grâce à son odorat. L’autre performance, c’est le je, d’avoir écrit à la première personne, cela ressemble à une autobiographie et rend vos lignes plus fortes encore. Et également, votre sens du mot, du mot juste, du jeu des mots. Oui, vraiment très beau texte, fort, puissant, les textes qui marquent profondément. (beaucoup de fautes de conjugaison et autres, une grosse relecture nécessaire pour faire honneur à votre texte !)
Publié le 20 Mars 2024