Monbuvard.com
Présentation

Je suis bêta-lectrice professionnelle d'oeuvres de fiction. Ma passion est de vous lire, c'est un privilège. Alors comme je ne saurais résister à l'appel de vos mots, je découvre vos oeuvres également pour le plaisir sur Monbestseller, en espérant que mes reviews vous seront utiles.

Monbuvard.com a noté ces livres

5
Un très bon moment de lecture, merci à l'auteur.
Publié le 25 Janvier 2024
5
"Triple Chance," est une histoire captivante et complexe centrée autour du meurtre mystérieux d'un homme connu sous le nom du "Ferlu" (j'ai adoré, ça fonctionne !). Ce récit, riche en détails, explore les dynamiques sociales d'un petit village, les enquêtes de meurtre, et l'impact psychologique d'un crime violent sur une communauté. Le narrateur, vivant dans un petit village français, est tourmenté par le meurtre brutal du Ferlu, un marginal du village. Le récit commence par la découverte du corps du Ferlu, pendu par les pieds et égorgé, une scène qui choque et perturbe profondément le narrateur et la communauté (et le lecteur ! Effet garanti !). L'histoire détaille les événements du jour de la découverte du corps, y compris les interactions du narrateur avec d'autres villageois et les rumeurs circulant sur les circonstances entourant la mort du Ferlu. Les réflexions du narrateur révèlent une tension sous-jacente dans le village, exacerbée par le crime. Divers personnages sont introduits, chacun avec ses propres histoires et secrets, ajoutant à la complexité du récit. La narration dévoile également les préjugés et les attitudes des villageois envers le Ferlu et d'autres personnages marginaux. Au fur et à mesure que l'histoire se déroule, les détails de l'enquête sur le meurtre du Ferlu émergent, mais aucun suspect clair n'est identifié. Le récit explore les conséquences psychologiques du meurtre sur le narrateur et la communauté, soulignant les thèmes de la méfiance, de l'isolement, et de la peur. La fin laisse le mystère non résolu, laissant le lecteur avec une impression de malaise et de questions sans réponse. Principaux points forts, selon moi : - ***Richesse des Détails*** : Le récit est remarquablement détaillé, offrant une immersion profonde dans l'environnement du village et les dynamiques sociales qui y prévalent. Ces détails contribuent à créer une atmosphère vivante et crédible. - ***Complexité des Personnages*** : Les personnages sont bien développés, chacun avec ses propres nuances, motivations et défauts. Cette complexité rend les personnages réalistes et intéressants. - ***Exploration des Thématiques Sociales*** : Le texte aborde des thèmes tels que la marginalisation, les préjugés, et les dynamiques de pouvoir au sein d'une petite communauté, offrant ainsi une réflexion profonde sur la nature humaine et les interactions sociales. - ***Suspense et Intrigue*** : Le mystère non résolu du meurtre du Ferlu crée un suspense qui maintient l'intérêt du lecteur tout au long de l'histoire. - ***Style Narratif*** : Le style de narration est engageant, avec une voix narrative qui guide le lecteur à travers les événements et les réflexions de manière fluide et captivante. La narratrice, tout en étant au cœur des événements, semble par moments distante, reflétant ainsi la complexité des sentiments humains face à des événements tragiques et troublants. Elle s'interroge sur la nature humaine et l’impact des rumeurs dans les communautés sociales. Axes d’amélioration éventuels (c’est subjectif): - ***Résolution*** : Le narrateur et les villageois sont laissés à spéculer sur les motifs et l'identité du meurtrier, sans parvenir à une conclusion définitive. L'absence de résolution quant à l'identité du meurtrier peut laisser certains lecteurs insatisfaits, surtout ceux qui préfèrent une conclusion claire et définie (c’est mon cas, je l’avoue ;)). - ***Complexité potentiellement excessive*** : Pour certains lecteurs, le nombre élevé de personnages et de sous-intrigues peut rendre le récit difficile à suivre au regard de son calibre : plus d’une douzaine de personnages pour un récit de 80 pages. Peut-être gagnerait-on à recentrer les choses et à se focaliser sur les quelques personnages qui « font » l’intrigue. Cela pourrait contribuer à augmenter l’intensité du récit. - ***Ton potentiellement Sombre*** : L'atmosphère générale du récit peut être perçue comme sombre ou oppressante, ce qui peut ne pas convenir à tous les lecteurs, mais qui en séduira certainement beaucoup d’autres ! En résumé, "Triple Chance" est un récit riche et révélant les grandes qualités d’analyse psychologique de l’autrice, avec des personnages complexes et une intrigue captivante, bien que son manque de résolution claire puissent ne pas plaire à tous les lecteurs.
Publié le 18 Janvier 2024
5
"Terre brûlée" est une œuvre de fiction palpitante racontant l'histoire de Thomas, un homme qui se retrouve coincé sur une falaise en feu. Il est sauvé de justesse par un hélicoptère et un sauveteur courageux. L'histoire explore sa vie, ses relations et les événements qui ont conduit à cet incident, en mêlant des thèmes de survie, de relations personnelles et d'enquête. Le récit se déroule à la Réunion, avec des descriptions détaillées de l'île, de sa nature et de sa culture. La trame narrative se concentre sur l'évolution personnelle de Thomas et les conséquences de ses actions, ainsi que sur une enquête parallèle révélant un complot complexe impliquant plusieurs personnages. Le style d'écriture est immersif, mélangeant des descriptions vivantes avec des dialogues réalistes et des introspections profondes.​​ Les plus gros points forts selon moi : - Narration immersive et détaillée : Le récit offre une description riche de la Réunion, incorporant des détails vivants de la nature et de la culture locale, ce qui contribue à créer un cadre captivant et que l’on a pas l’habitude de rencontrer. Un véritable voyage ! - Développement des personnages : Les personnages, notamment Thomas, sont bien développés avec des histoires de fond complexes et des motivations clairement définies. Cela rend les personnages réalistes et engageants. - Thèmes profonds : Le récit explore des thèmes variés comme la survie, les relations interpersonnelles, et les conséquences des actions, offrant ainsi une réflexion profonde. Le passage le plus émouvant pour moi est probablement celui où Alexandre, le sauveteur, rend visite à Thomas à l'hôpital et révèle comment Thomas avait auparavant sauvé sa vie en étant son professeur. Cette scène met en lumière l'impact profond qu'un enseignant peut avoir sur ses élèves et la gratitude durable que cela peut engendrer. La révélation d'Alexandre sur la façon dont les mots de Thomas ont changé sa vie, lui évitant un acte désespéré, est un moment puissant qui souligne l'importance de la compassion et de l'acceptation dans les relations humaines.​​ - Intrigue bien construite : L'intrigue mêle suspense et drame, avec des rebondissements et une enquête parallèle qui maintiennent l'intérêt du lecteur. L'expectative est parfaitement maitrisée, c'est un très gros point fort de cette oeuvre. - Utilisation efficace des dialogues : Les dialogues sont réalistes et contribuent à l'avancement de l'histoire, tout en révélant les caractères des personnages. Ils sont très bien menés. Axes d’amélioration éventuels (c’est subjectif): - Résolution de l'intrigue : Pour certains lecteurs, la conclusion de certaines intrigues peut sembler précipitée ou insuffisamment développée. Peut-être est-il opportun de s’interroger sur le calibre du manuscrit : est-il suffisamment long pour soutenir la trame littéraire riche qui est développé dans ce récit ? - Équilibre émotionnel : Alors que certaines parties du récit sont profondément émouvantes, d'autres peuvent sembler moins impactantes, ce qui pourrait affecter l'équilibre émotionnel global du récit. En somme, "Terre brûlée" est un récit riche et complexe, avec une narration immersive, pleine de suspens et des personnages bien développés, mais qui gagnerait peut-être à bénéficier d'un meilleur équilibre dans le développement de ses intrigues.​
Publié le 16 Janvier 2024
5
Cette oeuvre nous propose une focalisation captivante sur Simon, un personnage approchant la quarantaine, auteur d'une vie sans faute. Il semble extérieurement mesuré et fiable, mais intérieurement, il est habité par une pulsion intrépide flirtant avec la folie. Il rêve de s'échapper de la médiocrité, de rejeter le quotidien ennuyeux, de défier le temps qui sclérose les plus courageux, et de critiquer ceux qui se contentent de leurs vies ordinaires​​. Dans son quotidien, certaines personnes le voient comme une âme douce ayant réussi sa vie, tandis que d'autres, plus cyniques, doutent de sa sincérité. Simon lui-même reste sceptique quant à ces perceptions et préfère la compagnie indifférente de son chien​​. Il a des responsabilités envers sa femme, qui croit encore en leur amour, ainsi qu’envers ses trois enfants, et semble résigné à vivre une vie ordinaire, calfeutrée et sécurisée, même s'il redoute de devenir sénile et incontinent à l'avenir. À l'approche de ses quarante ans, Simon s'engage dans un pilotage automatique de sa vie, se concentrant sur les tâches quotidiennes et la routine, tout en ressentant un certain regret pour ce qu'il n'a pas accompli ou ne fera jamais​​. Cette pensée le pousse à envisager des décisions cruciales un matin de janvier​​. Le récit dépeint ainsi la complexité de la vie de Simon Duval, un homme confronté aux défis de la quarantaine, aux responsabilités familiales, et aux doutes intérieurs, tout en naviguant dans un monde qui semble de plus en plus étranger et déconnecté de ses aspirations personnelles. Selon moi, les plus gros Points Forts : - Profondeur des Personnages : Le personnage principal, Simon, est décrit avec une grande complexité. L'auteur est un psychologue remarquable. Ses luttes internes, ses aspirations, et ses doutes sont détaillés de manière nuancée, offrant une représentation incroyablement réaliste de la crise de la quarantaine. - Thématiques Universelles : Le récit aborde des sujets universels tels que les conflits familiaux, le passage du temps, et la quête de sens dans la vie, rendant l'histoire facile à s’approprier pour de nombreux lecteurs. On s’identifie très facilement. - Descriptif et Immersif : La narration est riche en descriptions, offrant des images visuelles et émotionnelles captivantes, comme les scènes de moments intimes entre les personnages. Le tout est agrémenté de très jolies métaphores littéraires. - Interactions familiales réalistes et fines : La dynamique familiale entre Simon et ses enfants est très bien développée, reflétant les complexités et les différences de personnalité au sein d'une famille. Il y a une scène où ses enfants jouent dans la neige, révélant les différences de personnalité entre eux. Sarah, la fille, est créative, tandis que Zach, le fils plus jeune, est plus espiègle. Alexandre, l'aîné, est plus sérieux et semble préoccupé par les défis de l'âge adulte​​ et par la situation que traverse ses parents. Eventuellement, quelques axes d’amélioration (c’est subjectif) : - Précision: Certaines parties du récit peuvent, peut-être, sembler vagues pour certains lecteurs découvrant ce type de littérature (psychologique), en particulier en ce qui concerne les motivations sous-jacentes de Simon et les "dangers" non spécifiés qui guettent. - Structure Narrative : La structure du récit peut parfois sembler non linéaire, avec des flashbacks et des changements de perspective, ce qui exige une lecture attentive pour suivre la progression de l'histoire. Et la narration, bien que riche en descriptions, n’offre pas réellement de moments de haute intensité ou de rebondissements inattendus qui pourraient maintenir encore d’avantage le lecteur en haleine. - Dénouement : Simon, après un long voyage introspectif et une rencontre fortuite avec Zoé, se retrouve sur une plage, partageant des confidences et des moments de complicité avec elle. Cette rencontre semble être le point culminant de son voyage, marqué par des discussions profondes et des moments de réflexion partagés. J’ai eu le sentiment que la fin de l'histoire ne donnait pas de résolution claire ou de conclusion définitive à leur relation ou à leurs parcours respectifs. Au lieu de cela, la fin semble laisser place à l'interprétation, avec un sentiment d'ouverture, mais peut-être également d'inachevé. Simon et Zoé semblent se comprendre à un niveau profond, mais leur avenir ensemble reste incertain. Cette fin souligne certes très bien les thèmes du récit : la quête de sens, la connexion humaine, et l'acceptation des incertitudes de la vie. Simon, à travers son voyage et sa rencontre avec Zoé, semble trouver une certaine paix intérieure et une nouvelle perspective sur la vie. Néanmoins, son parcours pourrait nous apparaitre comme toujours en cours, et donc d’une certaine façon, le récit aussi. En résumé, le récit brille dans sa représentation réaliste et approfondie des personnages et des dilemmes existentiels, mais gagnerait peut-être à offrir au lecteur une résolution plus tranchée sur laquelle il pourrait ensuite méditer.
Publié le 16 Janvier 2024
5
"Tribulations" est une histoire captivante et pleine d'émotion. L'histoire commence avec un personnage principal, Gabriel Roland, qui se réveille avec une gueule de bois, se sentant enfermé et coincé dans sa propre vie. Le récit suit Gabriel, un ancien écrivain pour la télévision, à travers un voyage introspectif et une série de tribulations personnelles. Après avoir été licencié et avoir épuisé ses économies, il se retrouve à accepter un travail en tant que biographe pour un vieil homme, M. Barsékian, dans un hôpital. Le roman explore les thèmes de l'isolement, de l'excès, et de la quête de sens dans la vie. Gabriel est un personnage complexe et imparfait, souvent confronté à ses propres démons intérieurs et à sa tendance à fuir ses responsabilités et ses émotions. Il est confronté à des moments de ''réalisation brutale'', notamment lorsqu'il rencontre M. Barsékian, qui, malgré son âge avancé et sa santé fragile, apporte une perspective différente à sa vie. Le récit se déroule principalement à Paris et offre un aperçu de la vie urbaine moderne, avec ses hauts et ses bas. L'interaction de Gabriel avec divers personnages, y compris sa relation avec Marion, ou le personnel de l'hôpital, ajoutent de la profondeur à l'histoire. Le style d'écriture est fluide et engageant, mélangeant l'humour, la satire (parfois acide ! cf. "Espace Schengen") et la réflexion profonde (ex. passage qui se déroule en néonatologie). L'auteur réussit à créer un récit qui est à la fois divertissant et réfléchi, abordant des questions universelles sur la vie, la mort, et le sens de l'existence. Les points forts selon moi : - Caractérisation profonde : Le personnage principal, Gabriel, est complexe et bien développé. Ses luttes internes et ses imperfections le rendent captivant et il est facile de s'identifier à lui. - Thèmes universels : Le roman aborde des thèmes universels tels que la quête de sens, l'isolement, et la confrontation avec la mort, qui résonnent avec un large éventail de lecteurs. - Style narratif : L'auteur utilise un mélange d'humour, de satire, et de réflexions profondes, ce qui rend le récit à la fois divertissant et introspectif. - Émotion : Le récit est émotionnellement engageant, naviguant entre des moments drôles et des passages profondément émouvants, ce qui maintient l'intérêt du lecteur. - Cadre vivant : L'univers, principalement à Paris, offrant une toile de fond dynamique et riche pour l'histoire, est très immersif. Les pistes de réflexions éventuelles (ça n'engage que moi) : - Personnages Secondaires : Alors que le personnage principal est bien développé, certains personnages secondaires peuvent sembler moins nuancés. - Ton varié : Le mélange de comédie et de drame peut ne pas convenir à tous les lecteurs. Certains pourraient trouver le changement de ton déroutant. - Focalisation sur le protagoniste : L'accent mis sur le protagoniste peut parfois limiter la perspective sur les autres aspects du récit, au risque, peut-être, de prendre le pas sur l'intrigue. En conclusion, "Tribulations" est une œuvre qui captive le lecteur par son exploration des complexités de la condition humaine à travers le prisme d'un personnage principal à la fois tragique et touchant.​
Publié le 15 Janvier 2024