Chris Martelli
Présentation

A vélo, en ville ou à la campagne. Je roule et je lis toujours à fond et "sans dérapage".

Chris Martelli a noté ces livres

5
Vous avez un vrai personnage, on ne peut qu’aimer Alice, sa nonchalance pour aborder les choses de la vie. C’est amusant de la lire. Elle étonne, elle détonne. Et contrairement au titre (et aux commentaires), je ne la trouve pas triste. Pas d’intrigue ? Je n’ai pas l’impression que cela soit le ressort de votre livre, qui est plus un journal me semble t-il. Qu’elle ne tient pas, mais raconte, à qui elle confie ses pensées, ses observations, sa vie. Enfin, au début, à la moitié, car après, on sent la tension qui monte. Je n’ai pas compris les allusions dans les commentaires à vos différents essais sur ce récit, mais c’est sûr que vous n’êtes pas qu’un écrivain du dimanche ! Bravo.
Publié le 30 Décembre 2021
5
Vraiment vraiment bien, j’ai beaucoup aimé ce récit. C’est simple, vrai. Vos personnages génèrent une empathie formidable. Comme ça, sans aucun effet de manches, on les accompagne où qu’ils soient, quoi qu’ils pensent. Et puis cette manière que vous avez de sauter d’une scène à une autre, comme si mettre des points de suspension la rendrait plus légère. Et non ! au contraire, le ver est dans le fruit et on y pense la page d’après. Bravo, magnifique roman. (sauf pour moi la dernière page…)
Publié le 07 Décembre 2021
5
C’est une caricature, une farce, un focus close up de la (télé)réalité. Et dans ce cas, aucun cliché ne peut être en trop. Le casting parfait, les excès, idem, la star des influenceuses sans doute plus vraie que nature, les deux mâles dominants single, comme les animateurs de la télé avec la coiffure L’Oréal. C’est vrai, un scénario un poil plus ficelé, des petits raccourcis ici et là, un effort de mise en page, peut-être même un découpage moins linéaire, rendraient la lecture plus panachée. Et la morale conclusion en points de suspension, bravo !
Publié le 15 Septembre 2021
5
On sait quand on commence un de vos livres que l’on va être prise. Celui-ci ne fait pas exception, j’y ai passé une partie de ma nuit et j’ai fini à l’heure de l’apéro. Une fois encore vous m’avez bluffée. Même si je déteste le sujet (le sujet lui-même immonde et aujourd’hui washé d’être à la mode #, le milieu décrit qui m’indiffère) j’ai apprécié votre savoir creuser profond, comme un archéologue, à la brosse à dents, couche par couche révéler le moi de vos personnages. Parfois un peu long pour mon impatience, mais vous n’êtes pas dans la recherche de scoop, du rebondissement. Non, votre truc, vous, c’est le pointillisme, les taches de couleurs qui s’ajoutent les unes aux autres, le château qu’on voit construire cartes après cartes. Je ferme la dernière page en me disant, chapeau ! Et merci !
Publié le 06 Juin 2021
5
Excellent, j’ai aimé ce que vous avez écrit, comment vous écrivez. Votre écriture précise, généreuse, drôle, très drôle, profonde, vraie, on tourne les pages avec avidité, on s’approprie vos mots par dizaines. Personnages rares, dialogues impecs, rythme sans temps mort, il y a quelques phrases que je n’oublierai pas. Quelle femme, quel récit, bravo !
Publié le 01 Mai 2021

Pages