Chris Martelli
Présentation

A vélo, en ville ou à la campagne. Je roule et je lis toujours à fond et "sans dérapage".

Chris Martelli a noté ces livres

5
Ah quel bonheur, les landes, la dune, l’oyat, la forêt, les bains, vous aimez ce pays, ça se voit et vous en parlez de telle sorte que vous le faites aimer (à ceux qui ne le connaitraient pas, ce qui n’est donc pas mon cas !!). Mais il y a tant d’autres raisons d’aimer vos chardons, des personnages ciselés, des dialogues si naturels qu’ils ne semblent pas sortir d’un livre, quelques phrases bien vues et bien dites qu’on copie colle, la partie d’échecs avec le pourquoi pour lesquels reines et rois sont ainsi affublés, le souvenir qui s’échappe du Chanel N°5... Oui vraiment tant de raisons d’aimer vos chardons, malgré quelques facilités pour moi superflues, comme les caricatures de la pub, qui ne peuvent que paraître un peu banales depuis Mad Men !, mais qui n’empêchent en rien de se laisser plonger dans vos vagues d'émotion. Merci pour ce partage.
Publié le 07 Juillet 2019
5
Vos premières commentatrices ont raison, c’est une très belle fresque. Et une fois rentrée dans le jeu, on ne le quitte pas. Votre personnage est un héros, digne du meilleur film d’aventure. Et elle, une grâce, sortie du plus beau des tableaux. Votre rythme est assez époustouflant. L’intrigue, parfois un tout petit peu trop découpée à mon goût, ça frise le scénario, parfois un peu trop noir-futuriste-convention, parfois aussi un peu compliqué à suivre les différents protagonistes et leur surnom. Quelques notes d’humour bienvenues, de jolies références de culture, allègent la pesanteur. Et le tout, vraiment bon, chapeau !
Publié le 22 Juin 2019
4
Incroyable de lire ces premières lignes sur Notre Dame. Ça donne un relief particulier à vos mots. Et nous prépare à être entrainée. Avec vous on découvre Paris, on lève les yeux, on vit la nuit. Il y a cette dualité omniprésente entre l’art et le sexe, c’est à la fois curieux et évident. Vous les conjuguez et je me suis laissée porter avec double plaisir !
Publié le 26 Mai 2019
4
Je suis revenue vous lire dans un autre registre. Curiosité ! Autre registre… non. C’est dur, violent, tellement difficile de lire l’horreur. Vous avez le talent pour faire que l’on s’approprie vos récits, comme s’ils devenaient les notres. Cette manière de traiter le quotidien, de le rendre parfois banal, dans des histoires qui ne le sont pas. Et qui ne laissent pas intacte, loin s’en faut.
Publié le 10 Mai 2019
5
J’ai retrouvé avec grand plaisir un récit que j’avais apprécié il y a quelques années et découvert d’autres facettes de votre talent vraiment très prolifique ! Belle idée d'avoir réuni ces genres différents ! Cela nous amène à justement aller explorer d'autres univers, dans lesquels on est peut-être moins à l'aise. merci pour ce partage.
Publié le 08 Mai 2019

Pages