La paille n'est pas faite que pour les animaux - Le voyage de Grandby

256 pages de Jean Benjamin Jouteur
La paille n'est pas faite que pour les animaux - Le voyage de Grandby Jean Benjamin Jouteur
Synopsis

Grandby, jeune artiste errant, vagabonde sur les chemins en quête d’un idéal dont il ignore tout.  Qu’il pleuve ou qu’il neige, il marche. Un kilomètre à pied n’use pas ses souliers.

Le soleil, la route, le ciel et le grand vent sont ses compagnons de voyage. Il dort dans les granges, boit l’eau des fontaines, parle aux oiseaux et croit en la magie de la nuit. Quelquefois, au hasard d’une halte, de son archet, naissent les notes d’une mélodie qu’il n’a jamais apprise. Puis, sur les toiles qu'il peint,  les visages de ceux qu’il rencontre prennent vie.

Vie de bohème ? Périple initiatique ?   Grandby ne mendie jamais sa liberté, il se l’offre, avec talent et générosité.

Publié le 15 Avril 2024

Les statistiques du livre

  71 Classement
  362 Lectures 30 jours
  1098 Lectures totales
  +2 Progression
  79 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

"La paille n'est pas faite que pour les animaux - Le voyage de Grandby" est le "Livre le +" du 20 mai. Retrouvez l'article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Jean Benjamin Jouteur, c’est pour cela qu'il publie ses romans sur monBestSeller.

Publié le 20 Mai 2024

Ce livre est noté par

2 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Agostini Francois-Xavier. Merci pour ce retour, Francois-Xavier.... Nous avons trois points communs... Naissance en Afrique (moi Douala), Breton par ma mère et aussi... Retraité... Oui, vous avez raison, nous ne pouvons-nous passer du fantastique dans ce monde de dingues... Et comme vous le savez sans doute, l'ailleurs, c'est ici, le jour où l'on se donne la peine d'y aller. Je viens de télécharger votre livre... les commentaires m'ont attiré, surtout les plus négatifs, j’ai tendance à apprécier les œuvres qui déclenchent des polémiques.

Publié le 23 Mai 2024
3
Bonjour, 5 étoiles, vous vous dites thérapeute, mes personnages dans mon récit "Prophetia..." auraient besoin de vous en urgence, bref ! Votre récit, entre des réalités et le fantastique ( l'Homme ne pouvant pas, selon moi, se passer du fantastique pour supporter ce monde de fous...) le fantastique donc vous l'abordez de façon à la fois simple, écriture fluide, mais aussi complexe, car on ne sait pas avec vous, selon ce que je devine de votre profil, un caractère et une idée de la vie, venus d'ailleurs. En attendant bonne lecture à tous les auteurs libres, COMME VOUS ET MOI sur monbestseller. Bien à vous.
Publié le 23 Mai 2024

@Papou Bezard. merci Papou pour ce très beau retour... Je ne sais plus où j'ai entendu cette phrase : "L'important ce n'est pas de croire au père Noël, c'est de savoir que l'on aura des cadeaux au pied du sapin"...

Publié le 24 Avril 2024
3
@Jean Benjamin Jouteur, Grandby vagabonde et erre sur la route, ne sachant où aller pour reprendre sa route pour un ailleurs dont il ne sait rien. Le cœur pur et candide à travers le monde troublé et dénué de magie, avec pour seuls bagages et compagnons de route Tipi le lutin nain, un sac d'où ce dernier ne se montre pas à n'importe qui, un violon, un chevalet, et ses rêves...Il chante et fredonne, peint, dessine et joue et rencontre des personnages : une princesse aux cheveux d'or, un chien blessé télépathe, un gitan passeur de mondes, un valet guide, etc...Il se retrouve, fugitif et rêveur toujours, dans un autre monde irréel ou imaginaire qui prend vie sur la toile. Ici, le temps n'existe pas comme le reste (J'ai beaucoup pensé à "Imagine" de John Lennon), d'où ressort l'incertitude et les remises en question existentielles. Coire ou ne pas croire? Mais, réveillé d'abord! Suffit-il de vouloir être roi d'un peuple divers et libre? Telles sont les questions que vous posez au lecteur, rêveur ou imaginatif. A lui seul de le laisser faire et c'est très bien. J'aime beaucoup cette manière d'aborder cette fin, avec tous les souvenirs, disparitions en suspension, qui laisse la part belle au lecteur. C'est, pour moi, grâce à votre regard humain qui survole le conte et surveille le personnage principal. Merci beaucoup.
Publié le 24 Avril 2024